Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Des chars Leclerc participent à des manoeuvres en Jordanie


Recommended Posts

http://www.opex360.com/2020/10/20/des-chars-leclerc-participent-a-des-manoeuvres-en-jordanie/

jordanie-20201020.jpg

En septembre, il a été rapporté par le blog Blablachars que les Émirats arabes unis allaient céder 80 chars Leclerc à la Jordanie afin de moderniser deux bataillons de la 3e Division Blindée des forces terrestres du royaume hachémite. Et cela en toute discrétion… étant donné que, sauf erreur, ce transfert n’a fait l’objet d’aucune annonce officielle.

Pour rappel, les Émirats arabes unis ont été les seuls clients du Leclerc à l’exportation, avec une commande de 388 exemplaires, complétée par 46 chars de dépannage DNG/DCL, signée en 1992 par Giat Industries [Nexter Systems], sous l’égide de Pierre Joxe, alors ministre de la Défense, pour un montant de 21 milliards de francs [3 milliards d’euros, ndlr]. Soit dans des conditions tellement avantageuses que ce contrat se révéla être un gouffre financier, certains commentaires ayant estimé, à l’époque, que ces chars avaient été « bradés ».

Quoi qu’il en soit, les forces terrestres émiraties reçurent leurs premiers Leclerc en version tropicalisée en 1994. Depuis, elles en engagèrent entre 70 et 80 exemplaires au Yémen, où ils firent une si bonne impression que, selon Stéphane Mayer, Pdg de Nexter, certains responsables moyen-orientaux exprimèrent leur intérêt pour s’en procurer. Et une rumeur sur une éventuelle commande saoudienne – importante – circulait à l’époque. Seulement, pour satisfaire cette demande, il aurait fallu relancer les chaînes de production…

Reste que la Jordanie a donc réussi à doter ses forces terrestres de chars Leclerc, grâce aux Émirats arabes unis. Car le transfert annoncé a visiblement déjà commencé, à en juger par les images de l’exercice « Salah al Dine Citadel » que le ministère jordanien de la Défense a publiées ces derniers jours.

En effet, dans une vidéo diffusée le 19 octobre, on peut voir au moins quatre chars Leclerc en action, aux côtés d’obusiers M109, de chars M60 Patton, de systèmes d’artillerie WM-120 MRLS de facture chinoise ou encore de véhicules ZSU-23-4 Shilka d’origine soviétique.

« Pour la première fois, le char Leclerc [Zayed] a été utilisé dans l’exercice. Il est entré en service cette année, grâce aux relations fraternelles et stratégiques liant la Jordanie et les Émirats arabes unis, en complément qualitatif des armes et équipements utilisés par les forces armées », a expliqué le ministère jordanien de la Défense, dans un communiqué publié le 19 octobre à l’occasion de la venue du roi Abdallah II sur le champ de manoeuvres.

 

Théoriquement, un tel transfert, dont on ignore les détails, a dû recevoir le consentement de la France. Ce qui n’a pas dû poser de problème étant donné les bonnes relations qu’entretiennent Paris et Amman. Un renforcement des relations en matière de défense entre les deux pays a même été récemment évoqué dans un rapport du Sénat, en raison de l’implantation en Jordanie de la base aérienne H5, utilisée par la force française Chammal pour ses opérations au Levant.

Ya Rab Yeshua.

Link to post
Share on other sites


© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...