Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

L’US Marine Corps généralise l’emploi de silencieux pour les armes légères de ses unités d’infanterie


Recommended Posts

http://www.opex360.com/2021/01/10/lus-marine-corps-generalise-lemploi-de-silencieux-pour-les-armes-legeres-de-ses-unites-dinfanterie/

http://www.opex360.com/wp-content/uploads/usmc-20210110.jpg

Certes, un combat impliquant une unité d’infanterie du corps américain des Marines [US Marine Corps – USMC] ne ressemblera pas à la scène mythique du film « Les Tontons flingueurs » où Fernand Naudin, Me Folace et Jean le majordome échangent des coups de feu avec des gangsters avec des pistolets munis de silencieux. Mais il s’en rapprochera un peu.

En effet, l’USMC a récemment annoncé sa décision de doter l’ensemble des fusils d’assaut de ses unités d’infanterie d’un modérateur de son [encore appelé suppresseur ou silencieux], à l’issue d’une étude lancée il y a cinq ans.

En 2017, la compagnie Bravo du 1er Bataillon du 2e régiment de Marines avait ainsi été désignée pour mener une expérimentation, en utilisant de tels dispositifs pour ses carabines M4 et ses mitrailleuses Browning M2. Et le concept a été récemment éprouvé lors de l’exercice Sea Dragon, durant lequel chaque Marine était doté du nouveau fusil M27 [désignation américaine du HK-416] muni d’un silencieux et d’une optique avancée.

« Le retour positif de ces expériences a été la principale force motrice de l’achat de suppresseurs », explique l’USMC. « Les suppresseurs pour armes légères sont conçus pour réduire le bruit, le flash et le recul. […] Leur mise en service massive, avec leurs leurs innombrables avantages, est un grand moment », a-t-il ajouté.

Plusieurs raisons plaident en faveur de cette décision.

En premier lieu, réduire le bruit d’une arme de 30 à 40 décibels ne peut qu’améliorer la « furtivité ». En clair, il est plus difficile à un adversaire de repérer d’où viennent des tirs. Mais là n’est pas le principal avantage : selon l’USMC, cela facilite la communication entre les combattants d’une escouade ou d’un peloton.

« Auparavant, une équipe était dispersée sur peut-être 100 mètres, de sorte que son chef ne pouvait pas vraiment communiquer avec ses membres à cause du bruit des armes. Désormais, il peut communiquer, donner ses ordres et diriger plus efficacement les tirs », a expliqué le général John Love, au site spécialisé Task & Purpose.

En outre, le silencieux ralentit l’émission de gaz tout en réduisant le recul et le mouvement du canon. Ce qui fait que le tireur est d’autant plus précis que, avec le réduction du bruit, il garde sa concentration.

Enfin, un autre avantage qui n’est pas négligeable concerne la santé des soldats.

« L’utilisation généralisée de suppresseurs aura également l’avantage supplémentaire de réduire les réclamations relatives à la perte auditive des vétérans », souligne l’USMC. « Nous aimerions que les Marines puissent continuer à entendre pendant de nombreuses années même après avoir quitté le service. Ces suppresseurs le permettront », conclut-il.

Photo : USMC

Ya Rab Yeshua.

Link to post
Share on other sites

J'avoue que c'est un réel confort d'utiliser un silencieux .

Par contre difficilement applicable pour la France car le budget est mieux alloué a d'autre points plus important .

Bourgeois bohème ... Où bobo pour les intimes !

Link to post
Share on other sites

D'expérience "l'essayer, c'est l'adopter" !

Réduire à un gros "Floufff..." le départ d'une 308, c'est clairement un plus...

Reste à bien choisir le dit réducteur, tant les propositions sont diverses sur le marché, en termes d'efficacité, de coût, et de compacité...

(Et comme souvent, les plus chers ne sont pas forcément les meilleurs...)

Link to post
Share on other sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...