Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Des Dragon neufs pour la Sécurité civile


BTX
 Share

Recommended Posts

https://www.forcesoperations.com/des-dragon-neufs-pour-la-securite-civile/

C’était l’une des mesures du plan de soutien à l’aéronautique lancé en juin 2020 : la Direction générale de l’armement (DGA) a procédé à l’acquisition d’hélicoptères H145 neufs au profit de la Direction générale de la Sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC).

Attribué en octobre 2020, ce marché n’est apparu publiquement que jeudi dernier. L’achat de ces deux hélicoptères et « de prestations associées » permettra de « compenser partiellement la perte de 4 appareils à la suite d’accidents (notamment celui de 2019) », indiquait le plan de soutien à l’aéronautique.
 
Ce contrat avait été alimenté à 90% grâce à l’ouverture de 48,8 M€ de crédits de paiement dans la troisième loi de finances rectificative de 2020. Si l’enveloppe vient globalement soutenir l’activité d’Airbus, la majorité de la charge de travail relèvera de la filiale allemande d’Airbus Helicopters.
 

Selon un rapport parlementaire relatif au plan de relance, le modèle retenu est le H145 D3. Dévoilée en 2019, cette version est dotée d’un nouveau rotor à cinq pales et présente une charge utile accrue de 150 kg. Elle est certifiée en juin 2020 par l’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA).

Des-Dragon-neufs-pour-la-Se%CC%81curite% Crédits : Sécurité civile
Ces nouvelles machines ne seront pas de trop dans pour renforcer une flotte arrivée « à l’os » en raison des accidents, d’une très grande sollicitation des appareils et de l’indisponibilité liée au MCO. Une situation qui ne date pas d’hier, mais qui aura été exacerbée par la crise sanitaire.
 

La trentaine d’hélicoptères de la Sécurité civile s’est avérée décisive dans les premiers mois de la crise sanitaire. Confrontés à un ennemi invisible, leurs équipages ont réalisé 293 missions liées au Covid-19 entre le 25 février et le 31 juillet 2020, représentant 360 heures de vol.

Les Dragon, du nom de leur indicatif radio, ont ainsi transporté 259 patients atteints du Covid-19, soit lors de missions primaires (69), soit dans le cadre d’un transport inter-hospitalier (190). Des 23 bases d’hélicoptères, seules deux (Montpellier et Cannes) n’avaient pas été mobilisées pour des missions Covid-19 au 31 juillet. Un pic d’activité qui aura contribué à déstabiliser le maillage territorial et à accélérer le vieillissement prématuré des H145.
 
La crise sanitaire aura également permis à la DGSCGC de prendre conscience de l’utilité des hélicoptères « lourds » pour transporter davantage de patients et sur de plus longues distances. Une réflexion a ainsi été engagée avec l’Allemagne pour l’acquisition d’un hélicoptère de type H225 qui pourrait être basé dans le nord-est de la France. S’il s’affermit, ce projet pourrait trouver une assise financière dans le programme RescEU, mécanisme européen de protection civile dont l’enveloppe pour 2021-2027 sera portée à 3,1 Md€.

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

 Share



© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...