Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Passer d’un régiment FS à la legion


Recommended Posts

Excusez moi si je n’arrive pas à répondre sous un des sujet déjà existant mais je me devais de poser cette question, Est il possible de passer d’un régiment FS comme le 1er Rpima ou le 13eme Rdp à la légion étrangère ? Merci de vos réponses !

Link to post
Share on other sites

Non.

Deux statuts différents = régime général pour les 1er RPIMa et 13e RDP. Régime à titre étranger pour tout engagement au titre de la LE.

Aucune passerelle dans un sens ou dans un autre.

BTX

Ya Rab Yeshua.

Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Dani a dit :

Une fois civil tu peux comme n importe qui essayer la légion. Mais tu sera pas privilégié

Oui c’est juste ce que je voulais savoir merci ! 

Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, Dani a dit :

Une fois civil tu peux comme n importe qui essayer la légion. Mais tu sera pas privilégié

Bonjour,

Je me posais la question dans l'autre sens, un légionnaire demande la nationalité française au terme de son contrat, il peut donc ensuite prétendre à une carrière dans un régiment "classique" en tant que français ?

Link to post
Share on other sites
il y a 40 minutes, dragunov a dit :

Et pourquoi pas Amarante ou "Bleu Cerise", je vous le demande... ?

Question de tradition .

Pour la couleur du béret amarante des SAS , c'est la couleurs des britanniques , dont est issue le 1er RPIMa .

Pour les troupes parachutistes , le béret est issue d'une tradition coloniale .

Comme beaucoup de noms dans l'armée , c'est pour beaucoup une question de tradition .

Valable dans tous les corps de métier .

  • Like 2
  • Thanks 1

Bourgeois bohème ... Où bobo pour les intimes !

Link to post
Share on other sites
Le 13/02/2021 à 15:53, BTX a dit :

Non.

Deux statuts différents = régime général pour les 1er RPIMa et 13e RDP. Régime à titre étranger pour tout engagement au titre de la LE.

Aucune passerelle dans un sens ou dans un autre.

BTX

Je ne sais pas comment il a fait, mais j'ai un collègue qui a fait ses stages de spécialité avec moi qui avait fait 5-6 ans de légion et une fois régularisé il a changé d'armée pour l'armée de l'air, en tant que Fusco. Je n'ai jamais trop compris comment il a fait, en vrai.

"La guerre n'est rien d'autre que la continuation de la politique par d'autres moyens."

Link to post
Share on other sites

Il avait tout simplement achevé son contrat initial renouvelé d'un an. Et régularisé de situation militaire, il a retrouvé son état-civil de citoyen français. Et s'est de nouveau engagé au titre de l'AA.

BTX

Ya Rab Yeshua.

Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Malina a dit :

qui avait fait 5-6 ans de légion et une fois régularisé il a changé d'armée pour l'armée de l'air, en tant que Fusco.

Il avait quel grade quand il a commencé comme Fusco ? Son ancien grade à la LE (sans doute CPL) ou simple aéro débutant ?

Militaire d'active

Link to post
Share on other sites
Le 21/02/2021 à 16:39, Levy Pierre a dit :

Il avait quel grade quand il a commencé comme Fusco ? Son ancien grade à la LE (sans doute CPL) ou simple aéro débutant ?

Il était caporal, il est passé sergent fusco.

Il ne s'est pas réengagé, il nous a bien affirmé qu'il avait fait une passerelle. De plus, il n'a jamais fait Rochefort (le CAM).
Je vais lui poser la question, ça sera bien plus simple.

"La guerre n'est rien d'autre que la continuation de la politique par d'autres moyens."

Link to post
Share on other sites

Il vient de me confirmer, il a fait un changement d'armée, il est passé d'engager volontaire de la légion à sous-officier (sergent) dans l'armée de l'air. Ils ont pris ses diplômes de la légion pour lui donner une équivalence du CAM, il n'a jamais fait Rochefort, il est venu directement à l'EFCA pour sa spécialité.

"La guerre n'est rien d'autre que la continuation de la politique par d'autres moyens."

Link to post
Share on other sites

Il vous vend du vent. Mais vous connaissez mieux que moi les règles de gestion en vigueur à la Légion étrangère. Donc............

BTX

  • Haha 1

Ya Rab Yeshua.

Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, Malina a dit :

il est passé d'engager volontaire de la légion à sous-officier (sergent) dans l'armée de l'air.

Il est passé d'engagé volontaire de la Légion à engagé dans un régiment "de la régulière", ou même de l'Armée de l'Air (et de l'Espace) : je n'y crois pas, mais c'est possible après tout

Mais il est passé de CPL à SGT sans le moindre entraînement, sans le moindre stage, sans le moindre écolage : je n'y crois pas

Je connais un gars qui avait fait l'ENSOA et qui était MdL dans son régiment. Il a demandé à pouvoir partir avant la fin de son contrat pour raisons initiales (inconnues) et s'est ré-engagé dans l'AA où il doit TOUT recommencer à zéro, bien que admis à Rochefort

Militaire d'active

Link to post
Share on other sites

Pour MALINA,

Le cas que vous exposez m'a interpellé. Et comme j'ai le temps devant moi, j'ai recherché l'explication de ce passage Armée de Terre/Légion étrangère à Armée de l'Air.

Je me réfère au décret no 2008-956 du 12 septembre 2008 relatif aux militaires servant à titre étranger qui dispose =

" CHAPITRE V

Changement d’armée

Art. 27. − Un militaire servant à titre étranger peut demander un changement d’armée :

1o Au terme de son contrat au titre de la légion étrangère ;

2o Après régularisation de sa situation militaire, telle que prévue à l’article 10 ;

3o Après naturalisation ;

4o Et dans les conditions prévues par les articles R. 4133-1 à R. 4133-9 du code de la défense.".

Voilà ce qu'indique l'article 10 =

" Art. 10. − Lorsque le militaire servant à titre étranger qui a souscrit un contrat sous une identité déclarée produit les documents établissant la preuve formelle de sa véritable identité, il est procédé à la régularisation de sa situation militaire.

Par cette procédure dont les autres effets ne valent que pour l’avenir, l’acte d’engagement, les services accomplis et le grade obtenu par l’intéressé sous son identité déclarée lui sont reconnus sous sa véritable identité.

La validité du contrat n’est pas affectée par la régularisation de l’identité sous laquelle il a été souscrit.

A compter de cette régularisation, les actes administratifs et officiels sont accomplis par le militaire servant à titre étranger sous sa véritable identité.".

 

J'en déduis MALINA que =

- soit votre camarade n'avait pas la nationalité française. La régularisation de situation militaire faite, il a demandé à se faire naturaliser français et dans ce cas a pu en effet demander un changement d'armée ;

- soit votre camarade s'est engagé sous identité déclarée, a révélé au moment de la demande de RSM sa véritable identité et a pu ainsi faire cas de la demande de changement d'armée.

Donc, contrairement à ce que je croyais, un légionnaire dans les deux situations sus-décrites peut demander un changement d'armée. Perso, je n'ai jamais vu le COMLE l'accorder. Même le passage SOC pour un sous-officier TE est quasi impossible.

Une chose est certaine : votre camarade a pu éventuellement bénéficier d'appuis pour ce changement d'armée. La promotion instantanée au grade de sergent en est peut être la démonstration.

BTX

  • Like 1

Ya Rab Yeshua.

Link to post
Share on other sites

Il n'avait pas la nationalité française quand il s'est engagé dans la LE. Il a fait son changement d'armée à environ 5 ans de service, une fois la nationalité française obtenue.

Mon camarade n'est absolument pas un menteur, c'est quelqu'un de très intègre qui en plus je ne vois pas pourquoi il mentirai. Il n'en gagnerai rien....

Et je confirme qu'il est passé de Caporal à Sergent, sans aucune formation supplémentaire, je l'ai vu par moi même, il est venu à l'EFSOAA juste quelques jours avant la spé faire du administratif, je me rappelle quand il est arrivé, ça faisait plusieurs mois que j'étais en attente en SIMS, il n'a jamais fait de CAM, puis il est venu direct à l'EFCA avec nous, tous les fusco/cyno qui étaient en attente, et il n'a jamais fait l'ENSOA. 

Il avait certainement des appuis, maintenant lesquels je n'ai absolument aucune idée. En tout cas, ça s'est passé comme ça pour lui. Je ne pense pas que ça arrive tout le temps, des situations comme ça. Je dirais que ça doit même être exceptionnel.

"La guerre n'est rien d'autre que la continuation de la politique par d'autres moyens."

Link to post
Share on other sites


© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...