Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

La France et l’Italie lancent la réalisation de la nouvelle génération du système de défense aérienne SAMP/T


Recommended Posts

http://www.opex360.com/2021/03/20/la-france-et-litalie-lancent-la-realisation-de-la-nouvelle-generation-du-systeme-de-defense-aerienne-samp-t/

http://www.opex360.com/wp-content/uploads/gf300-thales-20200729.jpg

Développé par le consortium Eurosam [réunissant Thales et MBDA] dans le cadre d’une coopération franco-italienne, le système de défense aérienne SAMP/T [Sol-Air Moyenne Portée / Terrestre], connu en France sous le nom de « Mamba », se compose d’une conduite de tir reposant sur le radar multifonctions Arabel et de missiles Aster 30 B1, ce qui lui permet d’assurer une poursuite jusqu’à 120 km.

Toujours dans le cadre de cette coopération européenne, il fut décidé de mettre au point le missile intercepteur Aster 30 Block 1NT [NT pour « nouvelle technologie »] qui, devant être doté d’un nouvel autodirecteur fonctionnant en bande Ka, serait en mesure d’intercepter des missiles d’une portée de 1.000 km. Et cela supposait un nouveau radar pour exploiter les capacités de cet engin.

En juillet 2020, Thales annonça la mise en production du radar terrestre multifonctions de nouvelle génération « Ground Fire 300 », basé sur la technologie dite à antenne active [AESA, Active Electronically Scanned Array], laquelle consiste à intégrer des milliers de capteurs, appelés Transmitter Receiver Module [TRM], afin d’accroître les capacités de détection tout en déjouant le brouillage électronique de l’adversaire.

D’après les explications données par Thales, le Ground Fire 300 offre une couverture sans masque sur 360° en azimut, jusqu’à 90° en élévation et dans un rayon de 400 km. En outre, il est capable de détecter et suivre « simultanément un vaste éventail de cibles furtives » [de l’ordre d’un millier], ce qui permettra de prévenir des « attaques coordonnées et saturantes. »

Il restait donc à concrétiser ces évolutions dans le programme SAMP/T NG [pour nouvelle génération], lequel prévoit également des améliorations au niveau de l’électronique et de la connectivité.

http://www.opex360.com/wp-content/uploads/mamba-20160113.jpg

Ce qui vient d’être fait, sous l’égide de l’OCCAr [Organisation conjointe de coopération en matière d’armement] qui, au nom de la Direction générale de l’armement [DGA] et la SEGREDIFESA italienne, a notifié à Eurosam le contrat de développement du SAMP/T NG.

« Le programme SAMP/T NG répond au besoin de faire évoluer nos capacités de défense sol-air dans un contexte de multiplication des menaces, plus rapides, plus manœuvrantes, plus furtives et mises en œuvre dans des contextes où se mêlent notamment attaques cyber, leurres, brouillages multiples et utilisation massive d’armements pour saturer les défenses », explique le ministère des Armées, via un communiqué diffusé le 19 mars.

Et de rappeler que ce programme, qui « contribue au maintien de compétences industrielles dans un secteur clef pour la défense européenne et pérennise le seul système de défense sol-air moyenne portée entièrement européen », vise à « moderniser la conduite de tir, intégrant en particulier un radar de dernières technologies adapté aux capacités du futur missile ASTER 30 B1 NT Extended Capability notamment à sa portée accrue par rapport à l’actuel ASTER 30 B1. »

Photos : 1/ Thales 2/ MBDA

Ya Rab Yeshua.

Link to post
Share on other sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...