Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Question relative au VADAT/OST


Recommended Posts

Bonjour à tous,

Je me permets de créer ce sujet car je n'ai pas trouvé de réponse dans ceux publiés précédemment. Je tiens à m'excuser par avance si je ne publie pas dans la bonne sous-catégorie.

Je vous explique ma situation. Je voudrais me porter candidat au concours d'OST l'année prochaine où je validerai mon M2. En parallèle, début février de cette année, j'ai envoyé ma candidature pour VADAT, me disant que faire un an à l'armée serait une expérience très enrichissante et permettrait de découvrir le monde de l'armée. 

La sous-direction recrutement m'a recontacté il y a quelques semaines pour m'informer que les missions pour lesquelles j'avais postulé étaient déjà attribuées (j'avais principalement demandé des postes en états-majors). Cependant, la personne m'a dit que mon profil les intéressait quand même et qu'ils ne voulaient pas me laisser avec rien. Ils m'ont donc proposé un poste en tant qu'officier communication au lycée militaire de Saint-Cyr. Je tiens à préciser que je suis en Master 1 d'histoire à la Sorbonne, et que je n'ai donc aucune compétence assermentée en communication. Fin de la parenthèse.

Je me rends au CIRFA, auquel j'étais déjà allé plus tôt dans l'année pour préparer le concours d'OST et pour réaliser une PMS. L'adjudante me dit qu'on lui a transmis mon dossier VADAT, prêt à être rempli. Je discute avec elle et l'adjudant-chef, qui me redit peu ou prou la même chose que la personne de la sous-direction, que mon profil les intéresse, qu'ils font un "geste" en me proposant une autre mission, potentiellement car mon dossier serait un peu plus léger que les autres et que cela bonifierait très fortement mon dossier pour le concours. J'envoie pour finir mon dossier.

Aujourd'hui j'ai eu le rendez-vous téléphonique avec l'officier responsable du VADAT, une personne très sympathique et franche que je remercie très sincèrement. Après avoir discuté avec lui, de son étonnement de voir une personne sans aucune qualification ni compétence en communication être redirigée sur ce poste, nous avons discuté du concours d'OST. Il m'a dit qu'en soi, la mission VADAT que si elle n'est bien sûr pas un point négatif, elle n'est pas le gros point positif que m'avaient vanté le CIRFA et la DRHAT. Il m'a plutôt conseillé de faire une bonne PMS, au 68e RAA par exemple, qui serait pour le coup beaucoup plus pertinent pour mon projet, qu'un VADAT où mes capacités de leadership ne seraient pas testées. Pour résumer, le VADAT ne serait pas pertinent mais la PMS oui.

Je ne vous cache pas que je suis à la suite de cet appel un peu décontenancé sur la suite des opérations, l'un me disant noir quand les autres me disent blanc et de ce fait, je ne sais plus trop quoi faire. 

Je voulais donc avoir vos avis, vos conseils peut-être sur la marche à suivre, si le VADAT compte bien comme une "preuve d'amour" pour reprendre le terme de BTX ou faut-il mieux que je fasse simplement une PMS et que je me prépare déjà pour le concours de l'année prochaine, sachant qu'il est vrai que je souhaite rentrer le plus tôt possible dans l'armée. 

Je vous remercie par avance pour la lecture de ce pavé et pour vos futures réponses.
Maxime

Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Concernant le recrutement VADAT, tu feras une FIOR aux ESCC courant juin/juillet avant ton arrivée au Coldo (LM de Saint-Cyr-l'École) afin de devenir aspirant. De fait, tu auras vu grosso modo l'ensemble du contenu d'une PMS (cours théoriques, combat théorique et pratique, MOAL, topo, rens, transmissions, génie, rôle du chef d'équipe etc.), et même plus avec les missions du chef de groupe et chef de section.

Dans ton cas, effectivement le fait d'être dirigé vers un poste qui n'est pas en lien avec ton cursus académique est au premier abord assez particulier. Néanmoins, tu ne seras pas seul durant ton contrat : des officiers et des personnels civils seront à tes côtés pour te guider.

De plus, c'est une excellente opportunité de pouvoir aussi "préparer" le concours OST en bénéficiant de conseils de membres de l'encadrement, voire de faire des oraux blancs/séances sur la méthodologie, de faire des bonnes rencontres que tu retrouveras peut-être à l'ESM parmi les élèves en prépa et d'avoir le "vernis" militaire associé. Sans compter que tu auras les infrastructures sportives du LM à disposition.

En revanche, il me semble que si tu fais VADAT, cela veut dire que tu fais une pause entre ton M1 et ton M2. Le concours OST que tu présenterais serait celui de 2023 le cas échéant et pas 2022. Tu aurais donc 25 ans à ce moment je présume ? À savoir que le contrat VADAT te permet de présenter le concours OST avec l'âge limite + 1 (pour ceux ayant effectué un volontariat dans les armées, les conditions d'âge sont reculées d'un temps égal au service effectué sans pouvoir excéder un an).

 

Faire une PMS avant VADAT, à mon sens ce n'est pas nécessaire et ça risque d'être compliqué dans les délais (sans parler de la situation sanitaire actuelle). Après VADAT, tu peux aussi rejoindre la réserve ce qui t'occuperait pendant le M2.

 

En revanche, l'autre cas de figure serait le suivant : tu ne fais pas VADAT, tu t'orientes sur un Contrat Armée Jeunesse durant l'été (trois mois) et tu fais une PMS (soit durant l'été, soit durant ton M2). Dans ce cas là, tu auras également un nombre non négligeable d'atouts à défendre pour ta candidature OST en 2022.

 

Point particulier : VADAT et/ou PMS et/ou réserve, tout compte dans le dossier et a son importance. Cela montre ton intérêt pour l'institution. Plus tu en as, mieux c'est. Sans pour autant négliger le reste : expériences dans le civil, séjours à l'étranger, filière académique, résultats au DEI, engagements personnels (bénévolat, sport etc.). Tu as de quoi être confiant pour l'admissibilité si tu coches une large partie des cas cités ci-dessus. L'admission, c'est autre chose.

 

Bon courage pour la suite.

  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites

Bonjour 2S, merci pour ta réponse.

 

il y a 57 minutes, 2S a dit :

Dans ton cas, effectivement le fait d'être dirigé vers un poste qui n'est pas en lien avec ton cursus académique est au premier abord assez particulier. Néanmoins, tu ne seras pas seul durant ton contrat : des officiers et des personnels civils seront à tes côtés pour te guider.

 

J'ai trouvé ça aussi étonnant que la DRHAT me réassigne à un poste sur lequel je n'étais pas qualifié et qui a comme je l'ai dis, assez surpris l'officier. Il m'a clairement fait comprendre qu'il recherchait un technicien en communication, qui a donc les compétences, le jargon etc. et que même si j'étais pour lui très motivé et compétent dans d'autres domaines, je n'avais pas le profil souhaité. Mais il m'a tout de même dit qu'il me mettait un avis favorable à ma candidature, en précisant que je n'avais tout de même pas le profil recherché. 

 

 

il y a une heure, 2S a dit :

De plus, c'est une excellente opportunité de pouvoir aussi "préparer" le concours OST en bénéficiant de conseils de membres de l'encadrement, voire de faire des oraux blancs/séances sur la méthodologie, de faire des bonnes rencontres que tu retrouveras peut-être à l'ESM parmi les élèves en prépa et d'avoir le "vernis" militaire associé. Sans compter que tu auras les infrastructures sportives du LM à disposition.

Justement, sur ce point il n'était pas d'accord avec mon CIRFA d'origine et la DRHAT. Il m'a bien expliqué que la mission VADAT n'est pas là pour préparer le concours d'OST, et que la commission du concours prête beaucoup plus attention à une bonne PMS qu'à un VADAT, surtout dans mon cas, qui n'a pas grand chose à voir avec le métier d'OST. En clair, il m'a déconseillé de faire un VADAT en général et de me concentrer sur ma PMS. J'aurais tendance à le croire, il a longtemps été dans cette même commission du concours d'OST, mais comme d'autres me disent l'inverse, j'avoue être perdu. De même, c'est vrai que j'ai peur de ne pas réussir à remplir pleinement la mission du VADAT, d'être donc plus un poids qu'autre chose et d'avoir "gâché" un an.

 

 

il y a une heure, 2S a dit :

En revanche, il me semble que si tu fais VADAT, cela veut dire que tu fais une pause entre ton M1 et ton M2. Le concours OST que tu présenterais serait celui de 2023 le cas échéant et pas 2022. Tu aurais donc 25 ans à ce moment je présume ? À savoir que le contrat VADAT te permet de présenter le concours OST avec l'âge limite + 1 (pour ceux ayant effectué un volontariat dans les armées, les conditions d'âge sont reculées d'un temps égal au service effectué sans pouvoir excéder un an).

Exact!

 

 

il y a une heure, 2S a dit :

En revanche, l'autre cas de figure serait le suivant : tu ne fais pas VADAT, tu t'orientes sur un Contrat Armée Jeunesse durant l'été (trois mois) et tu fais une PMS (soit durant l'été, soit durant ton M2). Dans ce cas là, tu auras également un nombre non négligeable d'atouts à défendre pour ta candidature OST en 2022.

C'est pour ça que je pense finalement ne pas accepter mon VADAT, et me concentrer sur ma PMS. Il m'a conseillé plusieurs régiments pour la faire, et le 68 RAA m'intéresse beaucoup, voulant être dans l'artillerie (artillerie sur laquelle je réalise d'ailleurs mon mémoire). Plutôt que de faire un Contrat Armée Jeunesse, je peux à la place demander à devenir réserviste? En terme d'appréciation, est-ce équivalent ou un est plus mis en valeur que l'autre pour l'admissibilité? Autre question, si je refuse mon VADAT, vu qu'ils avaient fait un "geste", se pourrait-il que je sois pénalisé pour la suite?

 

il y a une heure, 2S a dit :

Point particulier : VADAT et/ou PMS et/ou réserve, tout compte dans le dossier et a son importance. Cela montre ton intérêt pour l'institution. Plus tu en as, mieux c'est. Sans pour autant négliger le reste : expériences dans le civil, séjours à l'étranger, filière académique, résultats au DEI, engagements personnels (bénévolat, sport etc.). Tu as de quoi être confiant pour l'admissibilité si tu coches une large partie des cas cités ci-dessus. L'admission, c'est autre chose.

Oui c'est sûr que l'expérience au sein de l'armée n'est pas le seul critère. C'est pourquoi je compte faire un Master 2 d'histoire militaire à Panthéon-Sorbonne qui prépare au concours d'OST, avec la possibilité de faire un stage que je souhaiterais faire à l'armée/ ministère de la défense pour bétonner le dossier.

Link to post
Share on other sites

Oui et non, la commission de présélection aime effectivement que les candidats issus du civil aient une PMS, au moins pour démontrer qu'ils sont aptes à la vie militaire. Or, toutes les PMS ne se valent pas selon les endroits (tronc commun certes, mais aussi quelques spécificités qui font que certaines sont plus intéressantes ou rythmées que d'autres). Néanmoins, dans le cadre du cursus VADAT comme je te disais : tu vas faire une FIOR. FIOR ou PMS, l'une comme l'autre, la DRHAT saura que le candidat a une aptitude mili/OFF ou non.

Si t'es pas plus intéressé que ça par le poste au Coldo, effectivement concentre toi sur une PMS. Vois pour rejoindre un régiment en tant que réserviste à l'issue afin de faire quelques activités et d'avoir une immersion en tant que militaire du rang, fais un stage de six mois (en EM, à la DRM ou autre) ou un CAJ de trois mois. Regarde les offres en ligne il y en a un paquet. Tous ces éléments cumulés, ça sera déjà très bien.

Si tu refuses le poste de VADAT et que tu ne fais rien à la place, évidemment que ça interpellera la DRHAT. Bien sûr, ce ne sera pas le cas : si tu fais une PMS, un stage et/ou de la réserve, ce sera crédible pour renforcer ton dossier et surtout pour expliquer ton choix/tes motivations lors de ta candidature et des entretiens avec le psychologue et le colonel au DEI. 


Pour te donner un exemple : j'ai été admissible l'an passé et ai échoué à l'oral. On m'a proposé OSC-E cavalerie (20 places OST l'an passé et 12 places en OSC E Cavalerie), j'ai refusé pour un ensemble de raisons et surtout pour représenter OST en 2021. J'ai déjà mon diplôme, j'ai consacré mon année à la prépa du concours : méthode et oraux blancs, un CAJ, un séjour à l'étranger, une PMS en étant déjà réserviste (dont formation au HK 416 qui pour le coup aura été une super surprise). Je suis de nouveau admissible cette année, on passe les épreuves dès le 19 avril. 

Donc non, ne t'inquiète pas, la DRHAT ne va certainement pas te boycotter parce que tu ne prends pas ce poste de VADAT. Maintenant, à toi de faire le nécessaire pour expliquer ton refus et de proposer à l'institution d'autres compétences à faire valoir. Dis-toi la chose suivante : qu'est-ce que je peux apporter à l'armée, pas l'inverse.

PS : Il y a une forte concurrence, mais ton master d'histoire militaire est de très bonne facture, il y a régulièrement des admis OST issus de la Sorbonne qui l'ont fait. Tes études restent la priorité numéro une et conditionnent l'intégration à terme.

 

Je pense avoir fait le tour, si besoin est, hésite pas à me MP.

 

Bonne continuation à toi.

  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites

Parfait, je vais reprendre avec mon CIRFA lundi et organiser tout ça, en espérant que ce n'est pas trop tard pour s'inscrire à la PMS.

Merci beaucoup d'avoir pris le temps de répondre à mes questions, je n'hésiterais pas à te MP si besoin.

Bonne chance pour la suite du concours !

Link to post
Share on other sites

Baguette,

Je pense qu'un poste de VDAT peut être excellent pour toi, si du moins il ne te retarde pas dans l'obtention de ton M2 en histoire militaire.

En tant que VDAT, tu seras en uniforme tous les jours : tu pourras donc te familiariser avec ta future vie d'officier. Tu te retrouveras en plus dans un LM excellent et tu pourras bénéficier de l'aide de tes collègues officiers, et des autres cadres du LM.

Tu vivras la discipline militaire à plein, du moins telle qu'elle existe en Lycée Militaire (et ce n'est pas rien)

Pendant la première année de mes études, j'ai dû faire un stage d'un an en milieu militaire dont la plus grande partie comme ASPIRANT. Je ne le regrette pas.

Si tu veux plus de détails, passe en MP

https://rh-terre.defense.gouv.fr/actualites/item/476-l-armee-de-terre-recrute-des-volontaires-aspirant-en-2021

https://www.sengager.fr/recrutement-volontaire-aspirant-de-larmee-de-terre-2021

https://www.sengager.fr/sites/sengager/files/2021-01/pr-vadat-2021.pdf

 

Militaire d'active

Link to post
Share on other sites

Bonjour Pierre

 

il y a 9 minutes, Levy Pierre a dit :

Je pense qu'un poste de VDAT peut être excellent pour toi, si du moins il ne te retarde pas dans l'obtention de ton M2 en histoire militaire.

Si je réalise le VADAT pour lequel j'ai été présélectionné, je vais devoir obligatoirement faire une année de césure entre mon M1 et mon M2 ce qui me retarde donc d'un an.

 

il y a 12 minutes, Levy Pierre a dit :

En tant que VDAT, tu seras en uniforme tous les jours : tu pourras donc te familiariser avec ta future vie d'officier. Tu te retrouveras en plus dans un LM excellent et tu pourras bénéficier de l'aide de tes collègues officiers, et des autres cadres du LM.

Tu vivras la discipline militaire à plein, du moins telle qu'elle existe en Lycée Militaire (et ce n'est pas rien)

Je suis d'accord sur le fait que le VADAT, et ici en LM, est à n'en pas douter une super expérience, et comme m'a dit l'officier du LM, je suis sûr que j'apprécierais aussi bien la structure, les personnes et la vie là-bas. Cependant je n'ai ni les qualifications, ni vraiment d'attrait particulier pour la mission qui est proposée au LM.

Je me dis qu'il vaut mieux suivre ses conseils, préparer une bonne PMS, voir pour intégrer la réserve à la suite de cette dernière et bien me préparer pour le concours de l'année prochaine. J'aurais apprécié faire un CAJ cet été comme me l'a suggéré 2S, mais entre la rédaction de mon mémoire pour la soutenance de septembre et la PMS en juin/juillet, je vais devoir reporter à plus tard.

J'ai cru comprendre que pour le concours, il était bon de se faire superviser par un officier supérieur. Le père d'un de mes amis est un lieutenant-colonel qui vient de prendre sa retraite, je pourrais éventuellement lui demander son aide ou il vaut mieux un officier d'active?

Merci dans tous les cas pour ta réponse Pierre.

Link to post
Share on other sites
il y a 41 minutes, Baguette a dit :

Le père d'un de mes amis est un lieutenant-colonel qui vient de prendre sa retraite, je pourrais éventuellement lui demander son aide ou il vaut mieux un officier d'active?

Je crois qu'il vaut mieux un officier qui s'y connait en conseils et examens de ce style. Contacte LE COACH sur ce forum : il a d'excellents résultats

Militaire d'active

Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Je te conseille plutôt la voie PMS/réserviste. Cela te permet une plus grande flexibilité et, je ne sais pas si c'est représentatif, mais cette année il n'y aucun ancien VADAT parmi les OST. Je ne reviendrai pas sur les points évoqués plus haut qui sont complets et pertinents.

Si tu as des questions plus pointu n'hésites pas.

Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Baguette a dit :

je vais reprendre avec mon CIRFA lundi et organiser tout ça

Donne des news quand tu es inscrit à la PMS

Militaire d'active

Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, SPT_A a dit :

Bonsoir,

Je te conseille plutôt la voie PMS/réserviste. Cela te permet une plus grande flexibilité et, je ne sais pas si c'est représentatif, mais cette année il n'y aucun ancien VADAT parmi les OST. Je ne reviendrai pas sur les points évoqués plus haut qui sont complets et pertinents.

Si tu as des questions plus pointu n'hésites pas.


Bonjour, c'est finalement bien dans cette direction que je vais me projeter. Pour l'instant, on a répondu à toutes mes questions, mais merci je n'hésiterais pas au besoin !

 

Il y a 11 heures, Levy Pierre a dit :

Donne des news quand tu es inscrit à la PMS

Je n'y manquerais pas !

Eventuellement une dernière petite question, mais pas des moindres, avez-vous des régiments, autres que le 68e RAA, à me conseiller pour faire ma PMS ? De préférence dans l'artillerie ou bien la cavalerie.

Link to post
Share on other sites

Le but de ta PMS est double : faire connaissance avec l'armée pendant une période approfondie qui permet de voir aux cadres si tu es fait pour être off ou ss off, et d'autre part avoir de bons points (tu seras évalué en permanence) de manière à terminer avec la mention "aptitude officier"

Le régiment où tu iras n'a aucune importance en soi : tu dois, conformément à ton projet, être capable de t'adapter à presque n'importe lequel des régiments de manière à servir au mieux !

Militaire d'active

Link to post
Share on other sites

Re,

Pour ta PMS, le CIRFA te donnera les différents lieux (régiments ou écoles) et dates, la majorité étant en juillet/août. Pour les OST, celle à Coëtquidan reste une bonne référence. "On" dit que celle de février privilégie les OST, mais tu peux sans problème faire celle au printemps, si elle est maintenue et qu'il reste de la place. Celles en écoles (type Génie à Angers, Infanterie à Draguignan, ou Cavalerie à Saumur) sont bien réputées aussi. Dans tous les cas : mieux vaut une PMS que rien du tout. Je te disais plus haut que certaines "valent" plus que d'autres car tu feras davantage d'activités en plus du tronc commun selon les cadres que tu auras, d'où l'idée de pouvoir ainsi emmagasiner plus d'expérience. 

Regarde le TTA 150 en amont de ta PMS, histoire de pouvoir gagner du temps sur la théorie et ne pas être perdu lors des cours et ainsi te démarquer de la concurrence. J'ai fait la mienne en régiment, sur la trentaine on était un bon tiers de réservistes, ce tiers a représenté les dix premiers grosso modo. Ceux du civil qui découvrent tout sont un peu désavantagés dans ce cas de figure.

Maintenant, comme te l'a dit Pierre, il y a une notation et une appréciation globale pour conclure la PMS. Une notation liée aux tests écrits et pratiques + rallye synthèse, et une note d'aptitude (ou note de "gueule"). Cette dernière a clairement son importance. On te notera aussi dans des cases du type "esprit d'initiative, camaraderie, goût de l'effort, faculté d'adaptation, tenue, discipline..." avec des remarques du type "remarquable, supérieur, bon, moyen etc. Et la fameuse case "aptitude officier, OST, OSC, avis favorable ou non".

Tu l'auras compris, plus tu as de remarques positives, plus ton dossier se bonifie.

Link to post
Share on other sites

Bon, j'ai eu ma conseillère au téléphone aujourd'hui.

Pour annuler le VADAT, pas de problème. Par contre pour la suite ça se complique.

Donc je lui ai dit que je voulais revenir sur mon idée de départ et faire une PMS et faire de la réserve. Elle m'a rappelé quelques heures après pour me dire que:

-Si je voulais faire une PMS, c'était pour rentrer dans l'armée d'active, donc pas possible de vouloir faire ma PMS et après vouloir être réserviste.
-Si je voulais faire une PMS, c'était pour monter un dossier derrière, et après avoir vu avec la sous-direction recrutement, elle m'a dit que mon dossier ne serait pas assez compétitif même avec une PMS pour faire OST au vu des candidatures de cette année. Donc ce serait plus pour monter un dossier OSC-E/ OSC-S, sinon pas de PMS.
-Que le VADAT qu'ils m'avaient proposé c'était pour rééquilibrer ce manque de compétitivité.

Voilà où j'en suis aujourd'hui, je dois rendre une réponse d'ici jeudi. Je ne sais pas trop quoi faire, un peu déçu tout de même, surtout que l'officier du LM m'avait encouragé dans mon projet et que j'avais toute mes chances selon lui. 

Link to post
Share on other sites

Il y a un quiproquo quelque part avec ta conseillère :

-Pourquoi ton dossier n'est pas compétitif ? Les candidats issus du civil qui n'ont qu'une PMS comme expérience mili et qui intègrent Cyr en OST, il y en a une bonne partie chaque année. Académiquement tu as un très bon diplôme (tes notes rentrent en ligne de compte mais si tu es dans la fac que tu évoques, ce n'est pas un hasard si tu y es), tu prends donc un bon départ. 

-Faire une PMS après VADAT, là c'est clairement aller chercher la ligne sur le CV en raison de la FIOR validée : encore une fois, en tant que VADAT tu es "officier", en PMS tu n'es que stagiaire.

-Faire une PMS en amont de ta candidature OST (sans VADAT) est parfaitement cohérent comme tu es un pur civil. Tu vas présenter le concours 2022, ta PMS est faite pour cela. La DRHAT ne refuse pas aux candidats de faire une PMS quand ils n'ont justement pas d'expérience militaire.

-Tu peux tout à fait t'inscrire sur le site de la réserve en ligne afin de t'engager en attendant le concours, ce n'est pas le CIRFA qui gère les candidatures des militaires du rang pour la réserve. Si tu as fait une PMS en amont, tu pourras prétendre au grade de caporal/brigadier. Et si tu réussis le concours de Cyr l'an prochain, ton contrat de réserviste sera simplement cassé puisque tu t'engages dans l'active.

-Si après VADAT tu rejoins la réserve, tu gardes ton grade d'aspirant et ensuite SLT. On l'a déjà dit plus haut, VADAT ou PMS, rien n'est incohérent pour ta candidature. 

-Les CIRFA proposent quasi systématiquement des postes d'officiers sous contrat. Il faut juste savoir clairement ce qu'on veut et pourquoi on candidate dans telle voie et pas une autre. Et avoir le courage de le défendre avec la bonne rhétorique. 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Je ne comprends pas ta conseillère, même si une PMS n'est pas importante à ses yeux !

Je ne la comprends pas : tu peux encore faire de la réserve après ta PMS puisque tu n'es pas encore engagé ! Ou alors je n'ai rien compris !

J'ai fait une PMS et ensuite de la réserve, on m'avait dit que ça allait dans ce sens là mais pas dans l'autre ordre ! Il est vrai que les règles ont changé depuis.

 

Militaire d'active

Link to post
Share on other sites
il y a 51 minutes, 2S a dit :

Pourquoi ton dossier n'est pas compétitif ? Les candidats issus du civil qui n'ont qu'une PMS comme expérience mili et qui intègrent Cyr en OST, il y en a une bonne partie chaque année. Académiquement tu as un très bon diplôme (tes notes rentrent en ligne de compte mais si tu es dans la fac que tu évoques, ce n'est pas un hasard si tu y es), tu prends donc un bon départ.

Selon la sous-direction, "pas assez compétitif parce que les autres candidats de cette année ont fait des stages à l'étranger ou en France". Sur ce point, je ne peux que répéter ce que ma conseillère m'a elle même répétée. Je suppose qu'elle parlait dans le cadre des études. Pour ce qui est de mes études, oui je suis bien actuellement à l'université Paris IV Sorbonne en M1 "Armées, guerres et sécurité", mais j'ai eu ma licence d'histoire à Limoges.

Pour ce qui est de mon parcours bac et post bac, j'ai eu un bac S mention Bien, une année de CPGE validé mention Bien, ma licence d'histoire mention assez bien et je valide mon premier semestre à la Sorbonne avec 14.53 de moyenne. J'ai bien conscience qu'il y a des candidats qui sont bien meilleurs que moi, mais j'estime, peut-être à tort, ne pas être le pire candidat qui n'ait jamais voulu se présenter au concours. Je peux envoyer mon CV en MP si ça peut aider à comprendre le pourquoi du comment.

 

il y a une heure, 2S a dit :

-Faire une PMS en amont de ta candidature OST (sans VADAT) est parfaitement cohérent comme tu es un pur civil. Tu vas présenter le concours 2022, ta PMS est faite pour cela. La DRHAT ne refuse pas aux candidats de faire une PMS quand ils n'ont justement pas d'expérience militaire.

C'est bien ce que je pensais suite à vos commentaires et à ce que j'ai pu glané sur internet, mais ma conseillère m'a clairement fait comprendre que soit je faisais une PMS pour préparer un dossier OSC-E/S, soit elle ne m'inscrivait pas, parce que justement la sous-direction lui a dit que mon dossier ne passerait pas pour OST, donc inutile de faire une PMS. De ce fait, elle refuse de m'inscrire pour le concours OST 2022. 


En gros, PMS pour préparer OSC-E/S ou rien, OST étant déjà mort pour moi. Ce que je ne comprends pas d'ailleurs, c'est qu'il y a un mois quand j'avais demandé pour une PMS, on m'avait assuré qu'il n'y avait pas de problème pour les places, presque une formalité, et aujourd'hui on me dit que "les places sont chères et pas sûr de pouvoir la faire".

 

il y a une heure, 2S a dit :

-Les CIRFA proposent quasi systématiquement des postes d'officiers sous contrat. Il faut juste savoir clairement ce qu'on veut et pourquoi on candidate dans telle voie et pas une autre. Et avoir le courage de le défendre avec la bonne rhétorique. 

Je ne connais pas trop les OSC, mais j'ai vu qu'en étant OSC-E, on pouvait depuis peu quand même préparer le concours de l'Ecole de Guerre, donc à voir.

il y a 6 minutes, Levy Pierre a dit :

Je ne comprends pas ta conseillère, même si une PMS n'est pas importante à ses yeux !

Je ne la comprends pas : tu peux encore faire de la réserve après ta PMS puisque tu n'es pas encore engagé ! Ou alors je n'ai rien compris !

J'ai fait une PMS et ensuite de la réserve, on m'avait dit que ça allait dans ce sens là mais pas dans l'autre ordre ! Il est vrai que les règles ont changé depuis.

Je ne comprends pas très bien non plus, entre ce que l'officier m'a conseillé de faire et ce que vous me dites, et la version de ma conseillère et de la sous-direction, il y a un monde d'écart.

Link to post
Share on other sites

Change de CIRFA. Ce n'est pas à elle de décider si oui ou non tu as ta place en OST. Crois moi le dossier ne représente pas la majorité de l'admission, au contraire.

  • Like 1
  • Thanks 2
Link to post
Share on other sites

Quand tu fais une PMS, tu es un civil et rien qu'un "misérable civil". Cela m'a quand même permis de passer CPL de réserve rapidement.

Par contre si tu fais VADAT ou de la réserve, tu deviens militaire. Dans ce cas tu ne peux plus faire de réserve (en théorie) ni de "préparation militaire quelle qu'elle soit"

Militaire d'active

Link to post
Share on other sites

Ta conseillère se paye ta tête ou elle n'a pas compris ce que la DRHAT lui a dit.

Très clairement, rien que d'un point de vue académique, tu es dans le haut du panier. Ok, si je dois noter un truc, il n'y a pas de séjour erasmus, ça manque, mais c'est pas indispensable si tu as déjà fait des séjours linguistiques et que tu es à l'aise en anglais (si ce n'est pas déjà fait passe le TOEFL ou TOEIC ou CLES d'anglais, je sais que la Sorbonne fait des sessions).

Les admis OST sont issus en général de quatre/cinq catégories : les scientifiques (école d'ingé), les universités (sécurité défense, histoire militaire, histoire), Sciences Po (Paris et IEP de province), les cursus d'école de commerce et des cursus internationaux (du type King's College et la filière war studies ou des facs américaines, d'Asie...).

Clarifie les choses avec elle : pourquoi tu veux faire OST ? Dis-lui d'office tes motivations et pourquoi tu ne privilégies pas OSC. De deux, ça rejoint le point que j'ai évoqué, ton dossier en OSC ça va passer sans problème car as largement de quoi candidater en OST. Chaque année, les OST admissibles sont proposés pour le recrutement OSC, et les OST recalés dès les présélections sont orientés vers OSC afin de hausser la sélection. Pour rappel, "officiellement", on peut faire OSC E avec un bac+2, la grande majorité est au niveau master.

L'école de guerre et les OSC, c'est un terrain glissant pour les candidats OST. Cela fait partie de la rhétorique que j'expliquais. 

 

Non non et non, ce n'est pas mort pour OST au regard de ton profil. Tu lui dis que tu veux faire OST, tu t'inscris en PMS et en parallèle tu fais une candidature sur le site de la garde nationale pour t'engager dans la réserve.

Si elle persiste, change de CIRFA. Ce n'est pas ce qui manque en Île-de-France

Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, SPT_A a dit :

Change de CIRFA. Ce n'est pas à elle de décider si oui ou non tu as ta place en OST. Crois moi le dossier ne représente pas la majorité de l'admission, au contraire.

C'est bien ce que je me disais, ça me paraissait étrange de pouvoir refuser l'inscription au concours. Après ce serait plus la DRHAT qui lui dit que j'ai aucune chance pour OST.

 

il y a 35 minutes, Levy Pierre a dit :

Quand tu fais une PMS, tu es un civil et rien qu'un "misérable civil". Cela m'a quand même permis de passer CPL de réserve rapidement.

Par contre si tu fais VADAT ou de la réserve, tu deviens militaire. Dans ce cas tu ne peux plus faire de réserve (en théorie) ni de "préparation militaire quelle qu'elle soit"

C'est bien pour ça que vous m'avez conseillé de faire une PMS puis de la réserve. Or de ce qu'elle m'a dit, la PMS c'est pour l'active et pas pour faire de la réserve ensuite. Mais sur ce point, c'est possible qu'on se soit mal compris.

 

il y a 35 minutes, 2S a dit :

Ta conseillère se paye ta tête ou elle n'a pas compris ce que la DRHAT lui a dit.

Je ne pense pas qu'elle se paye ma tête, elle me transmet ce que la DRHAT dit. Et comme la DRHAT lui a dit que mon dossier n'en valait pas la peine, elle me transmet. Après, je m'en méfie un peu. Quand elle m'a demandé au premier rendez-vous ce que je voulais faire, je lui ai dit qu'à terme je voulais passer le concours de l'Ecole de Guerre et travailler à l'EMA ou à l'EMAT ( "les gros états-majors parisien"). La semaine dernière, elle m'a dit que la DRHAT lui avait indiqué qu'avec mon diplôme en histoire de l'art, ça allait être compliqué. Hors je n'ai pas de licence en histoire de l'art mais juste en histoire…

 

il y a une heure, 2S a dit :

Très clairement, rien que d'un point de vue académique, tu es dans le haut du panier. Ok, si je dois noter un truc, il n'y a pas de séjour erasmus, ça manque, mais c'est pas indispensable si tu as déjà fait des séjours linguistiques et que tu es à l'aise en anglais (si ce n'est pas déjà fait passe le TOEFL ou TOEIC ou CLES d'anglais, je sais que la Sorbonne fait des sessions).

Oui en anglais je suis très bon, j'ai de la famille qui habite en Ecosse, j'y vais régulièrement et on me trouve un accent écossais, donc pas de soucis à ce niveau là. J'ai déjà passé le CLES en L3 que j'avais validé.

 

il y a une heure, 2S a dit :

Clarifie les choses avec elle : pourquoi tu veux faire OST ? Dis-lui d'office tes motivations et pourquoi tu ne privilégies pas OSC. De deux, ça rejoint le point que j'ai évoqué, ton dossier en OSC ça va passer sans problème car as largement de quoi candidater en OST. Chaque année, les OST admissibles sont proposés pour le recrutement OSC, et les OST recalés dès les présélections sont orientés vers OSC afin de hausser la sélection. Pour rappel, "officiellement", on peut faire OSC E avec un bac+2, la grande majorité est au niveau master.

Je vais lui en reparler et essayant d'être plus clair. Merci de la clarification!

 

Il y a 1 heure, 2S a dit :

Non non et non, ce n'est pas mort pour OST au regard de ton profil. Tu lui dis que tu veux faire OST, tu t'inscris en PMS et en parallèle tu fais une candidature sur le site de la garde nationale pour t'engager dans la réserve.

Si elle persiste, change de CIRFA. Ce n'est pas ce qui manque en Île-de-France

Ahah j'espère que c'est pas mort pour moi! Pour ce qui est du CIRFA, je suis en province chez mes parents, je dois bientôt retourner sur Paris d'ici 3 semaines, je verrais pour prendre rendez-vous là-bas si jamais la situation n'a pas changé ici.

Link to post
Share on other sites

Vraisemblablement, elle a mal compris plusieurs points dans ton profil/cursus. Si elle a transmis à la DRHAT que tu étais issu d'un cursus histoire de l'art, effectivement c'est hors-sujet pour Cyr. Clarifie déjà ce point avec elle.

Pour la PMS : on peut faire une PMS AVANT d'être réserviste (comme Pierre) ou en étant DÉJÀ réserviste (c'était mon cas). Dans le premier cas tu peux ensuite rejoindre un régiment au grade de caporal (pas toujours automatique selon les régiments qui te font passer une FMIR et/ou un CAME). Dans le second cas, tu as surtout une ligne à ajouter sur ton CV. En sachant que les réservistes ont aussi des notations annuelles/décorations/lettres de félicitations etc.

Un VADAT, une fois son contrat fini, peut ensuite rejoindre la réserve ET faire une PMS en étant déjà réserviste si candidat OST/OSC (ok, c'est très répétitif mais possible). Un camarade de ma PMS était un ancien VOA.

Parfait pour l'Écosse, n'hésite pas à l'évoquer dans ta LM pour compenser Erasmus. CLES 3 déjà (C1) ?

 

Edited by 2S
Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, 2S a dit :

Vraisemblablement, elle a mal compris plusieurs points dans ton profil/cursus. Si elle a transmis à la DRHAT que tu étais issu d'un cursus histoire de l'art, effectivement c'est hors-sujet pour Cyr. Clarifie déjà ce point avec elle.

C'est un peu plus compliqué que ça. J'ai candidaté pour VADAT début février et j'ai donc envoyé un dossier à la DRHAT. Je suis allé au CIRFA pour mon premier rendez-vous début mars et j'y suis retourné une deuxième fois la semaine dernière. C'est dans ce laps de temps qu'elle a du voir avec la DRHAT pour mon cas et que cette dernière lui a transmis mon dossier que j'avais envoyé pour VADAT. Tout du moins je pense que ça s'est passé comme ça.

Pour le cas du VADAT, c'est sûr que je ne le ferais finalement pas, trop éloigné de mon domaine de compétence.

Pour le CLES, je crois bien que c'était C1 oui.

Link to post
Share on other sites

En effet, c'est le candidat qui constitue son propre dossier pour une candidature VADAT et le transmet au bureau recrutement officier de la DRHAT. Tu avais bien marqué sur ta fiche que ta L3 était en histoire et que ton master était consacré à l'histoire militaire ? Dans ce cas, la DRHAT a reçu ce dossier et l'a relayé au CIRFA. L'erreur est humaine, cette licence en histoire de l'art vient de quelque part, il reste juste à clarifier définitivement ce point. 

Quand tu vas constituer ton dossier OST, parmi les diverses pièces à fournir il y aura tes diplômes et tes relevés de notes. Ainsi, tu pourras éviter tout malentendu.

Link to post
Share on other sites

J'ai regardé de nouveau le courriel que j'avais envoyé à la DRHAT, oui pour ma L2 et ma L3 il y a bien marqué Histoire en tant qu'intitulé du diplôme, pareil pour mon M1 j'ai bien marqué "armées guerres sécurité". De plus, je leur avais transmis mon certificat de scolarité pour cette année et mon diplôme qui atteste que j'ai bien une licence d'HISTOIRE mention AB. Donc je ne sais pas à quel moment il y a pu avoir une ambiguïté ou un quiproquo, mais il va falloir éclaircir la situation.

il y a une heure, 2S a dit :

Quand tu vas constituer ton dossier OST, parmi les diverses pièces à fournir il y aura tes diplômes et tes relevés de notes. Ainsi, tu pourras éviter tout malentendu.

Justement, lors de ma première visite au CIRFA, je n'avais pas dit à ma conseillère que j'avais candidaté pour VADAT, et comme je lui ai dit que je voulais passer le concours OST, elle m'avait donné le dossier à remplir pour pouvoir candidater. Bon elle n'avait pas compris que c'était pour l'année prochaine et pas cette année, et que de ce fait ça ne servait à rien de me donner un dossier à remplir vu que les candidatures étaient closes depuis un petit moment. Je l'ai rempli quand même et lui ai transmis la semaine dernière, donc elle a en quelque sorte déjà mon dossier d'OST. Mais rien n'y a fait, c'est la DRHAT qui lui dit que c'est mort pour moi.

Link to post
Share on other sites

Je reviens pour apporter quelques nouvelles.

Je n'ai pas pu avoir ma conseillère, donc j'ai demandé que l'on ferme mon dossier que j'avais ouvert dans leur CIRFA.

En parallèle j'ai contacté celui de Paris, lesquels m'ont dit que pour une PMS en été ça allait être assez compliqué au vu de la situation sanitaire actuelle et des annulations qui ont déjà eu lieu. Ils m'ont déjà donné quelques conseils, comme jeter un coup d'œil à la PCAT 2020. J'ai pris rendez-vous pour fin avril pour déjà préparer mon dossier OST avec eux, je vous tiendrais au courant de mon avancement 👍

Link to post
Share on other sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...