Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Recrutement après dépression


Recommended Posts

Bonjour je vous remercie d'avance de répondre comme vous le pouvez à mes questions.

J'aimerais m'informer sur le recrutement après une passe difficile, je vais essayer de détaillé le plus possible pour que vous puissiez comprendre mes souhait et questions.

Voilà j'ai depuis très longtemps l'envie d'intégrer l'armée de terre, mais je ne l'avais pas fait car j'étais dans une relation depuis longtemps où mon ex-copines étant hypersensible avait trop peur à l'idée que je sois loin d'elle et que je puisse prendre des risques. J'avais donc décidé de mettre mon projet de côté à contre cœur.

Nous sommes séparés maintenant, et j'aimerais reprendre l'objectif de réaliser mon rêve (intégrer l'armée de terre)

Le problème est que entre temps, j'ai du faire fasse à une dépression suite à beacoup de gros coup durs subit en une année.

Mon ex-petite amie était tombé enceinte et à préféré avorter car elle avait peur d'assumer un bébé, avortement que j'ai très mal vécu étant donné que j'ai toujours été contre ce genre manière (sans juger les personnes qui le font, chacun est libre de c'est choix.) Peut de temps après mon père à été hospitalisé, et les médecins nous ont annoncé qu'il n'allait pas s'en sortir. Malgré leur paroles il à survécu mais en revenant aux foyer familiale il était totalement changé, devenu très violent verbalment voir presque physiquement, mes parent ont donc engagé une procédure de divorce et mon père à continué de s'acharner moralement sur nous. Et pour finir moi et mon ex-petite amie nous sommes séparés mais l'avons tout les deux assez mal vécu. De plus je me suis retrouvé perdu étant donné que la vie civil ne m'a jamais convenue, j'ai trouvé un travail pour pour me caler et mener une vie tranquille avec mon ex-copine, mais n'étant plus avec elle je ne souhaite plus continuer cette voie 

Suite à tout ces étapes mouvementé, j'ai subit une dépression qui à duré 2 mois, et est essayer de mettre fin à mes jours car j'étais épuisé de toute ces déstabilisation. J'ai donc été pris en charges par une ambulance et passez quelques jours à l'hôpital, ensuite des infirmier mon conseiller de passez quelques jours en hôpital psychiatrique, ce que j'ai accepté pour mon bien-être.

Seulement voilà je me sens mieux et aimerait intégrer l'armée, je voulais savoir si toute cette situation pourrait me bloquer pour les sélections, sachant que je n'avais jamais été dépressif au par-avant, j'étais plutôt du genre à toujours vouloir surpasser mes limites et m'améliorer.

 

Link to post
Share on other sites

Je préfère préciser que je ne suis pas la pour raconter ma vie ou faire pitié, si je vous raconte tout ça c'est juste pour que vous compreniez que si j'ai subit cette dépression c'est à cause de plusieurs gros problèmes survenue tous en très peu de temps.

Link to post
Share on other sites

Tu vas devoir passer des examens complémentaire pour juger de ton aptitude , voilà tout .

Donc cela va retarder un peu ton recrutement mais ce n'est pas impossible que tu intègres l'armée.

Par contre tu n'auras certainement pas un "premier choix" , car forcément ton dossier ne sera pas aussi compétitif que celui des autres tout neuf .

Mais voilà , va passer les tests de sélection et explique toi correctement , si tu est stable maintenant , tu as toutes tes chances .

Dans le cas ou tes tests et entretiens montres que tu es encore trop fragile , tu seras inapte .

Mais seul un toubib militaire pourra te le dire . 

  • Thanks 1

Bourgeois bohème ... Où bobo pour les intimes !

Link to post
Share on other sites
il y a 36 minutes, Stvn a dit :

Tu vas devoir passer des examens complémentaire pour juger de ton aptitude , voilà tout .

Donc cela va retarder un peu ton recrutement mais ce n'est pas impossible que tu intègres l'armée.

Par contre tu n'auras certainement pas un "premier choix" , car forcément ton dossier ne sera pas aussi compétitif que celui des autres tout neuf .

Mais voilà , va passer les tests de sélection et explique toi correctement , si tu est stable maintenant , tu as toutes tes chances .

Dans le cas ou tes tests et entretiens montres que tu es encore trop fragile , tu seras inapte .

Mais seul un toubib militaire pourra te le dire . 

Très bien, je vous remercie de votre réponse. Je vais tenter ma chance, et tout faire pour y arriver.

Votre réponse me soulage car je pensais qu'il n'y aurait plus de possibilité suite à c'est événement. 

Je croise les doigts, et une fois de plus je vous remercie !

Link to post
Share on other sites

Pour rejoindre ce que vous a dit STVN en précisant au préalable que ni lui ni moi, ni aucun membre de ce forum, sont médecin, à l'occasion de la visite médicale d'aptitude sas d'entrée du CSO, vous devrez remplir un QMB (questionnaire médico-biographique) à parapher.

Et durant la VMA, le MC vous questionnera sur votre vie, votre façon de vivre, etc.

Au travers des tests soumis à l'analyse d'un psychologue, votre personnalité apparaîtra = ses forces, ses failles et sa fragilité. Les entretiens aussi seront révélateurs.

Abordez tout cela avec confiance. Votre vie n'est pas en jeu. Votre avenir peut être.

BTX

Ya Rab Yeshua.

Link to post
Share on other sites

Pendant ton passage au CSO, sois honnête et dis au médecin et au psy tout ce que tu as subi, sans rien vouloir cacher : cacher la vérité ne te serait pas favorable parce qu'elle remontera toujours à la surface

Bonne chance et tiens nous au jus

Militaire d'active

Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, BTX a dit :

Pour rejoindre ce que vous a dit STVN en précisant au préalable que ni lui ni moi, ni aucun membre de ce forum, sont médecin, à l'occasion de la visite médicale d'aptitude sas d'entrée du CSO, vous devrez remplir un QMB (questionnaire médico-biographique) à parapher.

Et durant la VMA, le MC vous questionnera sur votre vie, votre façon de vivre, etc.

Au travers des tests soumis à l'analyse d'un psychologue, votre personnalité apparaîtra = ses forces, ses failles et sa fragilité. Les entretiens aussi seront révélateurs.

Abordez tout cela avec confiance. Votre vie n'est pas en jeu. Votre avenir peut être.

BTX

Oui évidemment, je voulais juste avoir des conseils et informations de personnes plus renseigné.

Je n'aurai aucun soucis avec le fait que l'on me pose des questions, j'ai fait en sorte de transformé cette épreuve difficile en une leçon qui m'a rendu plus fort !

Je reviendrai vos dernières phrases qui sont très sage !!

Il y a 2 heures, Levy Pierre a dit :

Pendant ton passage au CSO, sois honnête et dis au médecin et au psy tout ce que tu as subi, sans rien vouloir cacher : cacher la vérité ne te serait pas favorable parce qu'elle remontera toujours à la surface

Bonne chance et tiens nous au jus

Très bien ce sera fait, je n'avais pas l'intention de le caché dans tous les cas, je sais qu'il faut savoir faire preuves d'honnêteté en encore plus quand il s'agit de se que l'on à du surmonter.

Je ne manquerai pas de vous faire un retour sur ce qu'il en sera et vous remercie tout les trois d'avoir pris le temps de me répondre.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...