Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

4139-2 et CLM


Recommended Posts

Bonjour,

Je suis CCH1, j'ai un agrément 4139-2, et suite a des soucis de santé, je vais être placé dans quelques jours en CLM.

Je voulais savoir si la positon statutaire de clm pouvait empêcher d'être recruté par voie de détachement-intégration.

Merci

Link to comment
Share on other sites

Je pense qu'il faudra probablement l'accord du médecin militaire. Généralement vous ne pouvez pas travailler étant en CLM sauf accord du médecin, etc.

À demander donc à Défense Mobilité et à son médecin. 

"La guerre n'est rien d'autre que la continuation de la politique par d'autres moyens."

Link to comment
Share on other sites

Bonjour, merci pour vos infos.

 

J'ai posé la question aux différents acteurs, conseiller défense mobilité, RH, je n'ai pas eu de réponse, et une réponse peu formelle...

La problématique est la suivante :

Je crois qu'être en CLM nous met en position de non-activité?

Cette position de non activité est-elle incompatible avec un recrutement 4139-2?

J'espère bien que ce CLM, qui commence fin mai ne durera pas, le traitement et l'excellent kiné soulagent bien mes névralgies cervico brachiales, de fait, est-il facile de casser un CLM? -> je sais que c'est un médecin militaire qui peut le faire, mais un médecin d'antenne de CMA peut suffire où faut -il en consulter un dans les hôpitaux des armées?

 

Ca fait beaucoup d'interrogation, mais je ne voudrai pas ruiner une reconvertion a cause de pépins de santé.

 

Cordialement

 

Link to comment
Share on other sites

Pour interrompre un CLM ou un CLDM il faut l'accord du médecin mais ensuite il faut que le dossier passe en commission (et ça prend du temps) pour avoir la décision officielle de fin de CLM.

“Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait.”

Link to comment
Share on other sites

Tout dépend du problème, mais généralement ils demandent l'avis d'un spécialiste.... les médecins d'un service médical étant généraliste. 

"La guerre n'est rien d'autre que la continuation de la politique par d'autres moyens."

Link to comment
Share on other sites

  • 7 months later...
Le 19/05/2021 à 09:25, Thomas59 a dit :

Bonjour, merci pour vos infos.

 

J'ai posé la question aux différents acteurs, conseiller défense mobilité, RH, je n'ai pas eu de réponse, et une réponse peu formelle...

La problématique est la suivante :

Je crois qu'être en CLM nous met en position de non-activité?

Cette position de non activité est-elle incompatible avec un recrutement 4139-2?

J'espère bien que ce CLM, qui commence fin mai ne durera pas, le traitement et l'excellent kiné soulagent bien mes névralgies cervico brachiales, de fait, est-il facile de casser un CLM? -> je sais que c'est un médecin militaire qui peut le faire, mais un médecin d'antenne de CMA peut suffire où faut -il en consulter un dans les hôpitaux des armées?

 

Ca fait beaucoup d'interrogation, mais je ne voudrai pas ruiner une reconvertion a cause de pépins de santé.

 

Cordialement

 

Bonjour et meilleurs vœux pour cette nouvelle année. 

Avez vous eu une réponse concernant votre question svp ? 

Je suis dans a peu près le même cas de figure aujourd'hui. 

Par avance, merci ! 

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

Bonjour et bonne année !

Je n'ai pas eu de réponse à ma question auprès des instances militaires. Ce qui est sûr c'est que clm et détachement ne font pas bon ménage, ils sont clairement incompatibles.

J'ai fait des pieds et des mains pour mettre fin au clm ( que je ne voulais pas, qui a été acté sur pièces).

Ca a été extrêmement compliqué, et j'ai du être insistant et "frapper" du point sur la table.

Au final il a fallut quasiment 2 mois pour mettre fin au clm, a la date anniversaire de ses 3 mois.

Thomas

Edited by Thomas59
Link to comment
Share on other sites

 Share

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...