Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Recommended Posts

Bonjour,

Je poste ce message dans l'espoir d'avoir des réponses que je ne trouve pas malgré des demandes à ma hiérarchie, au bpocstagn et à mes collègues.

En effet cela fait quelque mois que je suis en unité et c'est une énorme déception. Le métier que je fais ne me plait absolument pas, pour le peu que j'en vois, car les 3/4 du temps je ne fais RIEN, de plus les trajets n'aident en rien (2h/jour) et l'ambiance très...particulière ne remonte pas le niveau. Suite à cette énorme déception (que j'ai largement choisi puisqu'étant bien classée en école) j'ai commencé à devenir de plus en plus anxieuse en arrivant au travail, à tel point qu'actuellement je suis en arrêt de travail. 

J'envisageais dans un premier temps de changer d'unité, voir si ailleurs le travail me plait plus, mais à part attendre un AAV (très rares dans ce corps) je n'ai pas d'autre solution et je ne pourrais pas attendre 100 ans. Ma deuxième option est la démission et c'est la que ça se complique. Certains disent que l'on doit rembourser notre formation dans tout les cas, d'autres disent que non si la démission est justifiée médicalement, d'autres disent que non jamais de remboursement... Je suis perdue et personne dans mon entourage n'a déjà vu ce cas de figure.

Savez vous comment je dois amorcer ma démission et ce que cela m'en coutera ?

Link to post
Share on other sites
  • 3 weeks later...

Si déjà en dépression et en AT juste parce que l'ambiance est particulière depuis quelques mois, êtes-vous sûre de vouloir continuer dans la gendarmerie ?

Car les ambiances sont toujours différentes mais il y a toujours dans toutes les unités des bons et des mauvais, il faut apprendre à faire avec. Pour le temps de trajet, le mieux reste de déménager. 

Pour changer d'unité c'est très compliqué avec si peu de temps de service sauf permutation. Après on peut toujours demander une mutation à partir d'un an de temps de présence mais bon... pas une priorité. 

Effectivement il y a un lien au service et il faut rembourser la formation. À moins que vous soyez encore éventuellement en période probatoire, où là il n'y a rien à rembourser. Concernant le lien au service, vous devez avoir signé un document en ce sens avant la formation. Tout dépend des corps d'armée, des spécialités, des coefficients multiplicateurs. 

Je sais que pour moi, et généralement dans l'armée c'est ainsi, je devais rembourser le montant de ma solde de base x nombre de mois de formation en spécialité x coefficient multiplicateur de 1 (donc nul en soi). Ça revenait à peu près à quelque chose comme 10x1300€=13.000€ pour 5 ans. Sachant que c'est au prorata du temps servi. Donc si je partais à 2.5 ans, soit à la moitié du temps du lien au service, je devais rembourser que la moitié de ce montant, donc 7.500€.

Edited by Malina

"La guerre n'est rien d'autre que la continuation de la politique par d'autres moyens."

Link to post
Share on other sites
Le 02/06/2021 à 10:50, khlum a dit :

Bonjour,

Je poste ce message dans l'espoir d'avoir des réponses que je ne trouve pas malgré des demandes à ma hiérarchie, au bpocstagn et à mes collègues.

En effet cela fait quelque mois que je suis en unité et c'est une énorme déception. Le métier que je fais ne me plait absolument pas, pour le peu que j'en vois, car les 3/4 du temps je ne fais RIEN, de plus les trajets n'aident en rien (2h/jour) et l'ambiance très...particulière ne remonte pas le niveau. Suite à cette énorme déception (que j'ai largement choisi puisqu'étant bien classée en école) j'ai commencé à devenir de plus en plus anxieuse en arrivant au travail, à tel point qu'actuellement je suis en arrêt de travail. 

J'envisageais dans un premier temps de changer d'unité, voir si ailleurs le travail me plait plus, mais à part attendre un AAV (très rares dans ce corps) je n'ai pas d'autre solution et je ne pourrais pas attendre 100 ans. Ma deuxième option est la démission et c'est la que ça se complique. Certains disent que l'on doit rembourser notre formation dans tout les cas, d'autres disent que non si la démission est justifiée médicalement, d'autres disent que non jamais de remboursement... Je suis perdue et personne dans mon entourage n'a déjà vu ce cas de figure.

Savez vous comment je dois amorcer ma démission et ce que cela m'en coutera ?

Bonjour,

Tu as trouvé des réponses ?

Tout dépend la raison de ta démission.

C est rare qu il demande à rembourser

Link to post
Share on other sites
Le 18/06/2021 à 22:51, Malina a dit :

Si déjà en dépression et en AT juste parce que l'ambiance est particulière depuis quelques mois, êtes-vous sûre de vouloir continuer dans la gendarmerie ?

Car les ambiances sont toujours différentes mais il y a toujours dans toutes les unités des bons et des mauvais, il faut apprendre à faire avec. Pour le temps de trajet, le mieux reste de déménager. 

Pour changer d'unité c'est très compliqué avec si peu de temps de service sauf permutation. Après on peut toujours demander une mutation à partir d'un an de temps de présence mais bon... pas une priorité. 

Effectivement il y a un lien au service et il faut rembourser la formation. À moins que vous soyez encore éventuellement en période probatoire, où là il n'y a rien à rembourser. Concernant le lien au service, vous devez avoir signé un document en ce sens avant la formation. Tout dépend des corps d'armée, des spécialités, des coefficients multiplicateurs. 

Je sais que pour moi, et généralement dans l'armée c'est ainsi, je devais rembourser le montant de ma solde de base x nombre de mois de formation en spécialité x coefficient multiplicateur de 1 (donc nul en soi). Ça revenait à peu près à quelque chose comme 10x1300€=13.000€ pour 5 ans. Sachant que c'est au prorata du temps servi. Donc si je partais à 2.5 ans, soit à la moitié du temps du lien au service, je devais rembourser que la moitié de ce montant, donc 7.500€.

Bonsoir,

Merci pour votre réponse. Effectivement selon mes proches et le corps médical il y aurait erreur de casting et la gendarmerie ne semble pas forcement correspondre à ma personnalité.

J'ai déjà réfléchi à déménager mais en région parisienne avec la paye de CSTAGN hum...comment dire... Après reflexion, la distance est un problème mais n'est pas LE problème, ça n'aurait fait qu'améliorer la situation en surface...

Sur avis médical j'aurai pensé qu'une mutation pouvait intervenir plus rapidement mais je n'ai aucun retour par rapport à ça...

Oui, je pensais avoir signé un document pour le lien au service, mais je ne possède rien qui en parle et ne trouve pas de moyen de me procurer quoi que ce soit à ce propos. C'est très confus sur la somme exacte, certains parlent de rembourser les primes, d'autres rien, d'autres disent qu'ils faut rembourser selon le motif du départ, d'autres parlent de 15000 euros.

Je me sens vraiment piégée par toutes ces conditions et réalise qu'il y a un vrai problème d'attractivité dans ce genre de poste et ils doivent le savoir sinon on nous obligerait pas à rester 3 ans sous peine de rembourser 15000 euros...

Enfin bref, des que je retourne au bureau je vais entamer les procédures de mutation et sinon je ferai un dossier pour départ sur raison médicale, je ne vois pas comment faire autrement.

 

Le 21/06/2021 à 07:13, Paul8040 a dit :

Bonjour,

Tu as trouvé des réponses ?

Tout dépend la raison de ta démission.

C est rare qu il demande à rembourser

Bonsoir,

 

Malheureusement non je ne trouve pas de réponses et je crois savoir pourquoi. Ce n'est pas du tout dans leur intérêt de me laisser partir vu le nombre de postes vacants !

Pour l'instant la démission serait sur raison médicale (troubles anxiodépressifs) mais quels pourraient être les autres motifs valables ou non ?

Oui j'ai entendu que c'était rare mais je n'ai aucune certitude, j'ai divers témoignages allant dans ce sens comme dans le sens inverse, pas facile de s'y retrouver 😕

Link to post
Share on other sites

Le lien au service n'a rien à voir avec l'attractivité..... vous vous en doutez bien qu'on ne vous paie pas une formation pour que vous partiez 2 mois après parce que finalement, vous ne voulez plus le faire... et la formation coûte beaucoup plus à la gendarmerie que les 15.000 euros (ou autre somme) qu'on vous demande de rembourser.

Ce n'est absolument pas du tout rare qu'ils demandent à rembourser, c'est même une obligation. 

Il y a les périodes probatoires, d'environ un an, pour que chacun se décide s'il a envie de faire le métier en question ou pas, avec la chance de pouvoir partir si changement d'avis. 

Le coût de vie à Paris est cher mais il me semble que vous avez un logement de fonction dans la gendarmerie non?

Si vous avez des problèmes médicaux, vous ne démissionnez pas, vous êtes réformée par avis du médecin. Et là pas besoin de rembourser quoi que ce soit. Attention par contre car ça pourrait jouer si jamais vous souhaitez par la suite vous tourner vers un autre emploi public.

"La guerre n'est rien d'autre que la continuation de la politique par d'autres moyens."

Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 16 heures, Malina a dit :

Le lien au service n'a rien à voir avec l'attractivité..... vous vous en doutez bien qu'on ne vous paie pas une formation pour que vous partiez 2 mois après parce que finalement, vous ne voulez plus le faire... et la formation coûte beaucoup plus à la gendarmerie que les 15.000 euros (ou autre somme) qu'on vous demande de rembourser.

Ce n'est absolument pas du tout rare qu'ils demandent à rembourser, c'est même une obligation. 

Il y a les périodes probatoires, d'environ un an, pour que chacun se décide s'il a envie de faire le métier en question ou pas, avec la chance de pouvoir partir si changement d'avis. 

Le coût de vie à Paris est cher mais il me semble que vous avez un logement de fonction dans la gendarmerie non?

Si vous avez des problèmes médicaux, vous ne démissionnez pas, vous êtes réformée par avis du médecin. Et là pas besoin de rembourser quoi que ce soit. Attention par contre car ça pourrait jouer si jamais vous souhaitez par la suite vous tourner vers un autre emploi public.

Oui enfin c'est une formation de 3 mois seulement durant laquelle on omet de nous dire ce qu'on va réellement faire après donc y a énormément de déçus c'est juste que moi je veux partir (aussi parce que j'ai d'autres opportunités), mais mes amies d'école sont pas plus fan de ce qu'elles font que moi...

La période probatoire est dépassée, c'était 6 mois, en comptant la formation visiblement...

Non nous n'avons pas de logement de fonction en CSTAGN, j'ai quand même réussi à négocier un studio de GAV mais il est situé aussi loin que mon logement actuel donc je ne l'ai pas gardé

Ca pourrait jouer dans quel sens ? Etant donné que je pourrais potentiellement retourner dans l'enseignement, j'aimerai savoir

Edited by khlum
Link to post
Share on other sites

Attention par contre car ça pourrait jouer si jamais vous souhaitez par la suite vous tourner vers un autre emploi public.

Bonjour, comme pour tous les emplois publics vous devez être apte médicalement le fait d'avoir été une première fois réformée pour raison médicale de l'administration ne plaidera pas en votre faveur si vous êtes mis en concurrence avec d'autres candidats surtout si vous devez passer un concours d’État.

Link to post
Share on other sites

Bonjour ,

Un ami à pu se faire réformer au bout de deux ans pour dépression.

Il ne peut plus travailler dans l armée mais il travaille dans la fonction publique.

Pour être réformer , psychiatre civil et psychologue ensuite arrêt maladie,médecin militaire...

Ils peuvent même vous demander la place que vous désirez pour rester...

Chaque année l armée a un cota pour chaque spécialité. Ils peuvent vous faire attendre un an ( les statistiques , camembert) pour ne pas qu'il soit en négatif.

Voilà...

Par ailleurs j ai réussi le concours cstagn AI et je suis actuellement dans la marine nationale mais vous me faite douter😉

Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Yann pyromane a dit :

Attention par contre car ça pourrait jouer si jamais vous souhaitez par la suite vous tourner vers un autre emploi public.

Bonjour, comme pour tous les emplois publics vous devez être apte médicalement le fait d'avoir été une première fois réformée pour raison médicale de l'administration ne plaidera pas en votre faveur si vous êtes mis en concurrence avec d'autres candidats surtout si vous devez passer un concours d’État.

Par curiosité, comment peuvent-ils être au courant de mon aptitude ? 

Il y a 7 heures, Paul8040 a dit :

Bonjour ,

Un ami à pu se faire réformer au bout de deux ans pour dépression.

Il ne peut plus travailler dans l armée mais il travaille dans la fonction publique.

Pour être réformer , psychiatre civil et psychologue ensuite arrêt maladie,médecin militaire...

Ils peuvent même vous demander la place que vous désirez pour rester...

Chaque année l armée a un cota pour chaque spécialité. Ils peuvent vous faire attendre un an ( les statistiques , camembert) pour ne pas qu'il soit en négatif.

Voilà...

Par ailleurs j ai réussi le concours cstagn AI et je suis actuellement dans la marine nationale mais vous me faite douter😉

Merci pour votre réponse, y a t-il une possibilité que la dépression soit considérée comme inaptitude temporaire ? ou est-ce obligatoirement inapte définitif ?

Du coup si il travaille malgré tout dans la fonction publique, ça me rassure sur mon cas.

Oulah, les CSTAGN seront toujours dans le négatif je pense après en AGP peut-être moins mais bon il y a trop de gens qui partent pour d'autres ministères ,qui démissionnent ou passent en opérationnel

La spécialité AI à l'air très sympa ! Vous vous ennuierez surement moins que moi, par contre c'est vrai que vous allez surement renoncer à plein d'avantages.

  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites

Khlum,

Accordez-vous le temps, en toute objectivité, de clarifier vos motivations initiales à intégrer la Gendarmerie.. (Prestige de l'uniforme, souhait de changer d'environnement, attrait pour l'autorité, désir de servir le bien commun, sécurité de l'emploi, hasard d'une candidature à un emploi public, besoin de mouvement, d'adrénaline... Toutes motivations autant légitimes et respectables.)

Ceci posé, sans hypocrisie ni faux-semblants, (rien de plus destructeur que de se mentir à soi-même..), faites le bilan. Qu'est-ce qui m'a attiré ? Qu'attendais-je ? Qu'ai-je trouvé lors de ce bref passage ?... Etait-ce vraiment significatif de l'Arme, ou lié à des personnes ou circonstances ...? (Interrogation marquée volontairement..)

Si au final, vous ne vous sentez pas en phase avec les missions qui vous ont été confiées, avant de "tout bazarder", prenez le temps de solliciter l'écoute de vos chefs, de vos représentants de catégorie, et des psychologues affectés à votre région de Gendarmerie.

La Gendarmerie a investi sur vous, tout comme vous avez investi sur elle : une multitude de métiers et d'affectations existent dans le Bleue, et non des moindres !

Relevez la tête, et exprimez vos qualités : s'il ne s'agit que de fonctions, alors le champ est vaste, et les horizons ouverts, si vous vous en donnez les moyens.

Si le malaise est plus personnel, et distinct du seul périmètre de l'Arme, alors ayez tout autant d'ambition et "l'Audace de Servir" votre propre Vie... 👍

Fraternellement,

 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
Le 25/06/2021 à 20:22, khlum a dit :

Par curiosité, comment peuvent-ils être au courant de mon aptitude ? 

Merci pour votre réponse, y a t-il une possibilité que la dépression soit considérée comme inaptitude temporaire ? ou est-ce obligatoirement inapte définitif ?

Du coup si il travaille malgré tout dans la fonction publique, ça me rassure sur mon cas.

Oulah, les CSTAGN seront toujours dans le négatif je pense après en AGP peut-être moins mais bon il y a trop de gens qui partent pour d'autres ministères ,qui démissionnent ou passent en opérationnel

La spécialité AI à l'air très sympa ! Vous vous ennuierez surement moins que moi, par contre c'est vrai que vous allez surement renoncer à plein d'avantages.

Vous devez voir avec votre médecin mais oui temporaire c est possible.

Bon courage à vous

Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

Hey! on était dans la même promo ! Bes 67, je t'envoie un mp si tu veux en parler :) je ne sais pas si tu es tjrs motivée à quitter l'institution et j'espère que tu as trouvé ta voie... mais sache que mon poste près de Lyon est vacant à partir de septembre et l'ambiance est vraiment top les collègues bienveillants, viens en mp si tu veux en discuter 

 

 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...