Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Le Jaguar est en phase d'évaluation par la section technique de l'armée de Terre


Recommended Posts

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2021/06/02/jaguar-22183.html

spacer.png

Petit point de situation sur le programme Jaguar (Nexter, Arquus et Thales), un blindé dont 300 exemplaires équiperont l'armée de Terre. Pour l'heure 62 Jaguar ont été commandés (20 + 42).

Deux exemplaires de ce blindé sont actuellement à Mourmelon, dans le cadre d'une évaluation menée par la STAT, la section technique de l'armée de Terre, comme le montre la photo ci-dessous (crédit armée de Terre). Alors que développement du Jaguar est quasi achevé, sa qualification est prévue pour cette année, de même que la livraison de 20 exemplaires. Une évaluation hors du territoire national (certainement à Djibouti) est annoncée pour 2022.

Les vingt exemplaires livrés prendront la route de Canjuers où ils seront réceptionnés par le 1er RCA (régiment de chasseurs d’Afrique) qui formera les équipages issus des régiments dotés du Jaguar

spacer.png

Successeur des SagaieVAB Hot et des AMX 10-RC, le Jaguar est un engin blindé de reconnaissance et de combat (EBRC), doté de 6 roues motrices. Il est armé d'un canon de 40 mm à munitions téléscopées (le projectile est placé au cœur du système propulsif, au lieu d'être à l'extrémité de celui-ci, comme sur les munitions classiques) et de missiles antichar MMP. Le 11 mai a été réalisé le premier tir d'un missile MMP (voir mon post ici). Le blindé dispose aussi d'une 7,62 dans un tourelleau téléopéré; il peut aussi être équipé de kits anti-RPG (voir la photo ci-dessous), en revanche peu efficaces contre les ATGM, les missiles antichar guidés.

Les premiers exemplaires sont en camouflage Brun terre de France comme en témoignent les photos qui illustrent ce post. Les études continuent pour mettre au point un camouflage adaptatif (terrain, saisons), le projet sur lequel les experts ont travaillé ayant démontré de "réelles" vulnérabilité face à des intelligences artificielles.

Dernier point sur ces aspects techniques: le Jaguar disposera d'une capacité de simulation embarquée, avec le "SEMBA" (un produit Nexter) qui transforme ce blindé en véritable simulateur, même en opération, ce qui offre un réel intérêt pour la préparation des missions qui peuvent ainsi être jouées par anticipation. 

spacer.png

Le Jaguar équipera sept unités de l'armée de Terre issues de la 11e BP, de la 27e BIM, de la 6e BLB et de la 9e BIMa. Le 3e régiment de Hussards en sera aussi doté. A terme, deux des trois escadrons de ces régiments disposeront de 32 Jaguar.

Le 1er REC sera le premier de ces régiments à percevoir ses Jaguar; puis ce sera le tour du RICM. Il est prévu que les 7 unités aient commencé à percevoir leur dotation de véhicules d'ici à 2025, année de fin de l'actuelle LPM.

On se souviendra, enfin, que la Belgique a commandé 60 Jaguar (voir mon post d'octobre 2018), ce qui témoigne d'une volonté d'intégration forte. Actuellement, des représentants de l'armée belge travaillent avec leurs camarades français de la DGA, du CDEC et du CFT.

Pour terminer, le Jaguar ne sera pas du défilé du 14 juillet. Mais il sera présent dans la capitale dans le cadre de l'opération de relations publiques des armées. 

Ya Rab Yeshua.

Link to post
Share on other sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...