Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

SNU: le coup d'envoi a été donné lundi pour 30 000 jeunes


Recommended Posts

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2021/06/23/snu-22250.html

Le Service national universel (SNU) a démarré lundi, sous protocole sanitaire, pour 18 000 jeunes volontaires, avant de devenir obligatoire dans quelques années. Ce séjour se tiendra jusqu'au 2 juillet. Les jeunes volontaires seront accueillis dans 134 centres et supervisés par 3 000 encadrants (dont des militaires mobilisés pour une journée seulement dédiée aux questions de défense, ce qui représente 1100 journées).

Destiné aux filles et garçons, âgés de 15 à 17 ans, le SNU se déroule en plusieurs phases =

- pendant quinze jours les jeunes participent d'abord à un "séjour de cohésion", moment de vie collective en dehors de leur département d'origine ;

- après ce séjour de cohésion, les jeunes participants doivent s'engager auprès d'une association, d'une administration ou d'un corps en uniforme pour réaliser une mission d'intérêt général de 84 heures. Celle-ci peut être réalisée sur une période courte ou répartie sur plusieurs mois.

Lancé en 2019, le SNU avait été expérimenté cette année-là par 2 000 jeunes dans 13 départements et il devait, l'an passé, être élargi à tous les départements et s'adresser à 30 000 jeunes. Mais, crise sanitaire oblige, il a été bouleversé et les 5 000 jeunes inscrits n'ont pu en accomplir qu'une partie.

Pour les Armées, le SNU s'inscrit dans le plan "Ambition armées-jeunesse" (voir mon post du 30 mars dernier) avec ses quatre phases : éveil, sensibilisation, service et engagement.

spacer.png

Actuellement "la clé de voute", explique le général Daniel Menanouine, le directeur du Service national et de la Jeunesse (DSNJ) du ministère des Armées, c'est la JDC (Journée défense et citoyenneté) qu'ont effectuée 793 000 jeunes en 2019.

A terme, cette JDC va être remplacée par la Journée Défense et Mémoire qui s'inscrit dans le cadre du SNU. C'est l'occasion pour les Armées de présenter, en une journée, leurs missions, leurs métiers et la mémoire nationale. 

En Bretagne, quatre sites d’accueil des volontaires du SNU sont installés à Dinard (Ille-et-Vilaine), Plougonvelin (Finistère), Saint-Pierre-Quiberon (Morbihan) et Paummerit-Jaudy (Côtes d’Armor).

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/media/02/02/404243675.jpg

 

«799 jeunes volontaires bretons vont participer au stage de cohésion du SNU. Au regard du nombre d’inscrits, la Bretagne ne peut pas accueillir tous les participants et une partie d’entre eux sera accueillie dans trois autres régions : Nouvelle Aquitaine, Occitanie et Pays de la Loire", précise l’Académie de Rennes qui supervise l’organisation du SNU en Bretagne. "575 volontaires bretons seront accueillis en Bretagne et 224 jeunes bretons seront accueillis à l’extérieur de la Bretagne ».

Dans les Pays de la Loire, Sablé compte parmi les sites d'accueil:

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/media/02/02/2017183830.jpg

Ya Rab Yeshua.

Link to post
Share on other sites


© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...