Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

L'Ecole Militaire des Aspirants de Coëtquidan a désormais sa tenue, son drapeau et son insigne


Recommended Posts

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2021/06/17/l-ecole-militaire-des-aspirants-de-coetquidan-a-sa-tenue-son-22242.html

spacer.png

L'EMAC, l'Ecole militaire des aspirants de Coëtquidan qui forme les officiers sous contrat et titulaire d'un diplôme universitaire, va formellement étrenner sa tenue de tradition (à droite sur la photo ci-dessus. Photo Académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan) et recevoir son drapeau, ce 6 juillet, lors d'une visite de Florence Parly sur le site de Coëtquidan.

La ministre sera accompagnée du CEMAT, le général Burkhard.

spacer.png

L'ex-4e bat de l'ESM a changé de statut et de nom en janvier: il est devenu l'Ecole militaire des aspirants de Coëtquidan. Mais les élèves n'avaient perçu ni leur tenue ni leur drapeau. Ce sera chose faite cet après-midi puisque Florence Parly sera à Guer pour une cérémonie très officielle.

Le drapeau fera sa première sortie ce jour. Il porte sur l'avers l'inscription "Honneur et Patrie" et sur le revers "Ecole militaire des aspirants de Coëtquidan, République française". Prochaine sortie: le 14 juillet, sur les Champs-Elysées, devant 144 élèves et cadres.

spacer.png

La tenue de tradition (qui n'a pas encore de surnom) a été conçue au terme d'une réflexion sur la tradition et l'héritage: l'EMAC est l'héritière du 4e bat de l'ESM mais aussi de l'école des aspirants de Cherchell, creuset d'EOR.

spacer.png

Mais le plus emblématique, c'est ce que son histoire remonte à la Grande guerre. D'où le choix d'un drap bleu horizon et d'une coupe proche de la fameuse tenue officier modèle 1921. Selon le commandant de l'EMAC, Charles-Henri Mathot, "la tunique est simple, sans ceinturon, avec un col plus foncé, aux grenades dorées et sur les manches l'alpha des élèves-officiers. Le pantalon, porté par tous les élèves hommes et femmes, est à bandes plus foncées. Quant au képi et à la coiffe, ils sont du bleu école, similaire à celle de l'EMIA".

La tenue a été fabriquée par l'entreprise Balsan (groupe Marck).

spacer.png

Et les insignes? L'insigne de l'école est de la même forme que celui de l'ESM, sur fond bleu horizon, avec une épée, une grenade et une hermine bretonne (voir tout en haut de ce post). L'insigne de béret, quant à lui, est rond avec une grenade dorée et l'inscription EMAC.

PS. Perso, la tenue est bien, la couleur nulle. M'enfin, il devait y avoir de vieux stocks dans une cave...........

Mauvaise blague = l'EMAC ou la vitesse du çon.

  • Haha 1

Ya Rab Yeshua.

Link to post
Share on other sites

Très, très vieux stocks alors... 😕

Vouloir évoquer nos Grands Anciens de 14 est honorable, mais le résultat n'est clairement pas à la hauteur..!

Cette tenue ne tient pas un instant la comparaison avec celle de l'EMIA, ni même celle de l'ENSOA !

(Quant à Cyr, c'est un cas particulier...)

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Malheureusement le rendu en vrai est très mitigé. Avec l'EMIA juste à coté, on dirait simplement les mêmes tenues mais lavées 500 fois...

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

http://www.opex360.com/2021/07/07/lecole-militaire-des-aspirants-de-coetquidan-a-desormais-ses-propres-traditions/

L’École militaire des aspirants de Coëtquidan a désormais ses propres traditions

spacer.png

..............l’École militaire des aspirants de Coëtquidan [EMAC] se prévaut de deux filiations, à savoir celle du bataillon d’élèves officiers de réserve [EOR], rattaché à l’ESM Saint-Cyr en 1931, et celle de l’École des élèves aspirants de Cherchell [Algérie], qui, durant la Seconde Guerre Mondiale, assura l’instruction d’officiers issus d’horizons divers. Celle-ci, ayant pris le nom d’École militaire d’infanterie [EMI] sera transférée à Montpellier après l’indépendance de l’Algérie.

Par la suite, la formation des officiers de réserve fut confiée au seul 3e Bataillon de l’ESM Saint-Cyr, lequel, au gré des réformes, deviendra le « 4e Bataillon » en 1991. Et, avec la professionnalisation des armées, il lui revint de former les officiers sous contrat [OSC] relevant de différentes filières.

spacer.png

Cette mission sera donc reprise par l’EMAC, organisée selon trois filières principales, dont OSC-E [encadrement], OSC-S [spécialistes] et OSC-P [pilotes de l’Aviation légère de l’armée de Terre.

En outre, elle aura vocation à dispenser de nombreux stages plus courts au profit des officiers de réserve, des élèves officiers de la Gendarmerie nationale ou d’étudiants du partenariat grandes écoles [Polytechnique, HEC, etc].

« La création de l’École militaire des Aspirants de Coëtquidan est l’aboutissement du processus de valorisation de la formation des officiers sous contrat initiée depuis deux ans. Elle permet d’offrir une identité propre à cette voie de recrutement et de les fédérer autour d’un drapeau, de traditions et d’une tenue de prestige spécifiques », explique l’armée de Terre.

Justement, lors d’une cérémonie organisée le 6 juillet à Coëtquidan, et afin de concrétiser sa création, l’EMAC reçu son drapeau des mains de Florence Parly, la ministre des Armées. Ce qui lui donne désormais une identité propre. En outre, elle a adopté la devise « L’audace de servir », qui était celle de l’ESM4 depuis 1995.

spacer.png

L’identité d’une unité passe par son drapeau [ou étendard] … mais aussi par son insigne. Celui de l’EMAC réunit un écu inspiré de celui de l’ESM, l’hermine, en référence à son implantation en Bretagne, une grenade or représentant l’infanterie et une épée, symbôle du commandement. Le tout sur un fond bleu, couleur de traditions des écoles.

Un drapeau, un insigne, une devise… Reste la tenue des élèves officiers sous contrat. Jusqu’alors, cette dernière était la « tenue 21 », celle dite « Terre de France ». Désormais, elle sera de couleur « bleu horizon », en hommage aux officiers de réserve mobilisés durant la Première Guerre Mondiale. Seul le képi bleu clair ne changera pas. Cette tenue a été officiellement portée pour la première fois lors de la remise à l’EMAC de son drapeau.

Pour rappel, les OSC sont recrutés sur dossier, à l’issue d’un cursus universitaire. Pouvant servir pendant une durée maximale de 20 ans, ils représentent un tiers des officiers de l’armée de Terre.

Par ailleurs, lors d’une récente audition au Sénat, le général François Lecointre, chef d’état-major des armées [CEMA], a parlé d’un « mystère français » concernant le recrutement des officiers au niveau des trois armées [Terre, Marine, Air].

« Le taux de sélection n’évolue qu’assez peu : c’est une sorte de mystère français. Déjà, le général Crène, quand il était chef d’état-major de l’armée de terre, pointait ce mystère, qu’il ne s’expliquait pas mais qu’il constatait : il y a toujours une part de la jeunesse de France qui est attirée par la vocation militaire, que ce soit chez les officiers, chez les sous-officiers ou chez les militaires du rang », a affirmé le CEMA, pour s’en féliciter.

« Nous devons bien mesurer, par contraste, les difficultés que rencontrent pour recruter beaucoup de pays en Europe, qui connaissent un effondrement de la qualité de leurs militaires réellement inquiétant. La France est une exception, je ne peux que le constater et m’en féliciter! », a en effet conclu le général Lecointre.

Photos : Académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan

Ya Rab Yeshua.

Link to post
Share on other sites

Après de courtes recherches [1], il semblerait que la tenue d'officier modèle 1921 ressemble à celle sur cette image (ici, tenue 1922 ; la 1921 serait serait simplement dépourvue de poches sur les hanches).

Le ceinturon pour l'EMAC aurait donné bien plus de gueule à l'ensemble !

[1] http://patrimoine5rg.free.fr/musee/uniformes/1914_1940/cne22.html

tenueOfficier1922.jpg

 

Edited by padraig
Link to post
Share on other sites
Le 06/07/2021 à 21:30, dragunov a dit :

Très, très vieux stocks alors... 😕

Vouloir évoquer nos Grands Anciens de 14 est honorable, mais le résultat n'est clairement pas à la hauteur..!

Cette tenue ne tient pas un instant la comparaison avec celle de l'EMIA, ni même celle de l'ENSOA !

(Quant à Cyr, c'est un cas particulier...)

Et quand on la compare avec la TETRA des officiers de Gendarmerie y'a pas photo non plus.

Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, Yann pyromane a dit :

Et quand on la compare avec la TETRA des officiers de Gendarmerie y'a pas photo non plus.

Tout comme l'X, voir même chez les civils avec le dernier uniforme de la garde au drapeau de l'ENSOSP (sapeurs-pompiers).

Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Yann pyromane a dit :

En effet c'est très réussi. Mieux que de ressusciter le bleu horizon des poilus.😭

En soit l'idée n'est pas mauvaise pour cet hommage aux paxs de la Grande Guerre, mais il manque clairement des choses (comme un ceinturon !) et il y a trop de similitudes avec l'EMIA. Une coiffe différente aurait été pas mal non plus (quitte à ce que ce soit l'EMIA qui ait autre chose qu'un képi si l'idée des cadres chauvins est de valoriser davantage les dolos plutôt que les OSCE)

Link to post
Share on other sites
  • 5 weeks later...

Bon. En toute objectivité,

Pour l'avoir inspectée de près, conjointement à celles de l'EMIA et de l'ENSOA, ce n'est au final pas si désastreux...

L'alpha du bas de manches, le liseré du pantalon, et les boutons au dos participent à sauver la mise.

(Un "4e Bat'" ne sera jamais un Dolo, mais enfin, soyons un peu chauvin pour une fois... 😄)

 

Link to post
Share on other sites

Moi aussi quand j'ai vu le défilé après avoir été un peu déçu et bien en réalité c'est pas mal au niveau couleur il manque juste un ceinturon pour serrer la taille mais en effet c'est bien. IIl manque aussi quelques décorations pour fleurir l'ensemble mais ça c'est reservé aux cornus. 😂

Link to post
Share on other sites
Le 09/08/2021 à 21:01, Yann pyromane a dit :

Moi aussi quand j'ai vu le défilé après avoir été un peu déçu et bien en réalité c'est pas mal au niveau couleur il manque juste un ceinturon pour serrer la taille mais en effet c'est bien. IIl manque aussi quelques décorations pour fleurir l'ensemble mais ça c'est reservé aux cornus. 😂

J'imagine que certains EMAC, anciens de réserve, doivent avoir au mieux trois médailles ;) (defnat, protection militaire du territoire, médaille du réserviste)

Link to post
Share on other sites


© Aumilitaire - Contact - CGU - IPS Community Suite

×
×
  • Create New...