Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

L’innovation d’un sous-officier du 13e RDP améliore la sécurité des chuteurs opérationnels


Recommended Posts

http://www.opex360.com/2021/07/17/forces-speciales-innovation-dun-sous-officier-du-13e-rdp-ameliore-la-securite-des-chuteurs-operationnels/

spacer.png

Lors de son dernier déplacement à Biscarrosse, au centre « Essais de Missiles » de la Direction générale de l’armement [DGA], la ministre des Armées, Florence Parly, a cité le mot « innovation » à 19 reprises… et notamment pour insister sur « l’innovation participative », c’est à dire sur la capacité des militaires à imaginer des solutions aux problèmes opérationnels auxquels ils sont régulièrement confrontés.

Ainsi, et afin d’encourager davantage cette innovation participative, qui fait déjà l’objet du « prix de l’Audace », décerné tous les deux ans pas la Fondation Maréchal Leclerc de Hauteclocque, Mme Parly a annoncé la création, en novembre prochain, du « trophée des innovateurs de la défense », sous l’égide de l’Agence de l’innovation de défense [AID]

Ce trophée « aura vocation à récompenser des innovateurs de tous statuts, civil ou militaire, appartenant au ministère » et sa première édition « aura pour thème les « opérations dans les champs immatériels », qu’il s’agisse du cyber, du renseignement, de la lutte d’influence, ou encore des capacités cognitives et psychologiques », a précisé la ministre.

Quoi qu’il en soit, l’année 2020 aura été « dynamique » en matière d’innovation participative. Hors ceux liés à la covid-19, l’AID a instruit 75 projets, dont 32 ont fait l’objet d’un financement.

Et le DAPCO, pour « Dispositif d’aide au posé pour chuteurs opérationnels » a été distingué dans le dernier édition du DROID [Document de référence de l’orientation de l’innovation de Défense].

Concrètement, le DAPCO vise à améliorer la sécurité des chuteurs opérationnels. Ce qui concerne donc au premier chef les forces spéciales. Ainsi, en zone désertique et dans des conditions de visibilité nulle, un parachutiste ne perçoit pas le sol quand il est bout de ses suspentes. D’où l’idée de l’avertir qu’il est sur le point d’atterrir via un signal sonore, afin de lui éviter le risque d’un décrochage ou d’une arrivée à trop grande vitesse.

spacer.png

Tel est donc le principe du DAPCO, mis au point par un maréchal des logis chef du 13e Régiment de Dragons Parachutistes, avec le concours de l’entreprise bordelaise BE Électronique. Dans le détail, ce dispositif prend la forme d’un « boitier émettant des ondes radios en direction sol et d’un récepteur branché sur le boitier V60 INVISIO, qui émet des sons dans le casque [anti-bruit] PELTOR » de l’opérateur.

spacer.png

Ce projet innovant a bénéficié d’un financement de 45’000 euros au titre de l’innovation participative du ministère des Armées.

  • Thanks 1

Ya Rab Yeshua.

Link to post
Share on other sites

C'est pratique mais bon regardé l'altitude me parait plus fiable .

Disons c'est utile en surplus , mais il faut pas ne se fier qu'a cette outil selon moi .

Bourgeois bohème ... Où bobo pour les intimes !

Link to post
Share on other sites

il faut voir le  fonctionnement exact du dispositif et sa précision,  mais si c'est fiable et hyper précis il y a moyen que cela soit un petit confort très appréciable couplé à ce qui se fait déjà. Si cela a été remarqué c'est qu'il doit bien y avoir une raison surtout à 45000 e.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites


© Aumilitaire - Contact - CGU - IPS Community Suite

×
×
  • Create New...