Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Candidat officier de réserve rens


 Share

Recommended Posts

Bonjour à tous,
 
Je me suis inscrit sur le site pour alimenter ma réflexion sur un engagement dans la réserve opérationnelle. J'ai 27 ans, un diplôme bac+5 et dans le civil je suis ingénieur de production dans l'industrie chimique. Je me suis installé dans l'Est depuis que je suis rentré d'une expatriation en Asie (trois ans dont un "engagement" de volontaire) où je pensais déjà aux possibilités d'un véritable engagement.
J'ai un parcours technique "procédés" qui fait que j'aurais surement ma place dans un régiment NRBC ou au SEA, mais ce n'est pas évident dans la région, hors dépôts (DELPIA à Nancy ?).
D'un autre côté, je devrais aussi me sentir chez moi dans une unité plus tournée vers l'étranger. Comme dit j'ai été expat en Asie et je devrais y retourner à moyen terme, je parle parfaitement anglais et assez bien une langue asiatique que je continue d'apprendre de mon côté. Je m'intéresse surtout aux relations internationales, géopolitique, et globalement à l'histoire des civilisations.
Dans ces domaines-là, j'ai vu que le COMRENS est bien pourvu en Alsace avec :
  • le 2e régiment de hussards à Haguenau => pourquoi pas, le 5e escadron de réserve ?
  • Les transmissions, à 54e à Haguenau et 44e à Mutzig => pas compétent en traitement du signal, et je n'ai que des connaissances moyennes en analyses de données même si je commence à me former au big data de mon côté.
  • 28e GG, 61e RI -> sans intérêt pour moi d'après leur présentation succincte.
Dans le reste de la DRM, je ne vois rien dans la région. J'ai lu que le Centre de formation interarmées au renseignement déménageait de Strasbourg à Paris, pas le reste ?  
Monsieur Nov m'a aussi parlé des CIMIC lyonnais, mais ils ne sont pas bavards sur leurs missions. J'ai visité le CIRFA de ma ville, après m'avoir passé cinq minutes de film, on me dit "euh... mais vous voulez pas vous engager dans l'active ? - Non, en réserve ops. - Ah, on fait pas ça ici, cassez-vous !". ?
Connaissez-vous d'autres organismes susceptibles d'avoir une section similaire ?
Ces unités prennent-elles bien des réserviste en commandement, pas uniquement en état-major ? Car j'ai lu qu'il n'y avait aucune admission en état-major actuellement.
Quelles sont les conséquences sur l'engagement si ma vie civile m'appelle à nouveau à occuper un poste à l'étranger (par mutation ou changement d'emploi) ? Y-a-il une passerelle vers la DGRIS ?
(Une dernière pour la route : j'ai déjà fait mon profil sur reservistes.defense.gouv.fr, que se passe-t-il à la fin de la période ? Il faut tout refaire ?)
Link to comment
Share on other sites

Une question simple : que souhaitez vous faire dans la réserve ? Commander une section ou servir en état major en utilisant vos compétences ?

La voie commandement nécessite de passer par l'étape militaire du rang. Et c'est pas dit qu'on vous enverra en formation officier.

La grande majorité des reservistes en compagnie / escadron de réserve font des missions type sentinelle ou garde regimentaire (j'exclus volontairement les USR). Donc exit vos compétences civiles.

Link to comment
Share on other sites

 

Enfin je me rends compte que la procédure a du changer récemment, je m'étais basé sur l'excellent sujet de Cephalyx :

Le 12/10/2016 à 12:29, Cephalyx a dit :

L'engagement officier de réserve est ouvert à toute personne de 17 à 35 ans titulaire d'un niveau Bac +2 (pour la voie commandement) et d'un bac +5 pour la voie état-major.

Le 12/10/2016 à 12:29, Cephalyx a dit :

Ses avantages : L'engagement est beaucoup plus rapide que pour la voie EM (plusieurs recrutements dans l'année), possibilité d'aller sur le terrain et de suivre une carrière quasi-équivalente à un OSC d'active. Il est même d'ailleurs tout à fait possible de basculer sur des tâches plus administratives par la suite.

Ses désavantages : [...] si vous êtes vierge de tout engagement antérieur, cette voie ne présente aucun désavantage.

J'imagine qu'il n'y a plus grand-chose à garder de ce retour d'expérience maintenant.

Commencer MdR, je suis plutôt sceptique sur la promotion interne. J'aurais préféré l'ancienne méthode, pour comparaison avec la vie pro ça ne pose pas de problème que je passe le balai dans mon atelier à la place des ouvriers mais dans l'inversion des tâches n'est pas possible dans l'autre sens. J'ai un peu la crainte de rester coincé à la case départ dans ce cas, comme vous l'écrivez, pas sûr qu'on m’envoie en formation ensuite.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, calomel a dit :

J'ai un peu la crainte de rester coincé à la case départ dans ce cas, comme vous l'écrivez, pas sûr qu'on m’envoie en formation ensuite.

Et alors ? Tu souhaites devenir réserviste pour pouvoir jouer à l'officier ou pour servir ton pays ?

Si c'est la deuxième branche de l'alternative, engage toi là où on voudra de toi et montre tes compétences. Avec un BAC+5 comme ingénieur chimiste, on te prendra plus vite que tu ne le crois

Ce qui me chagrine, c'est que tu dises que tu n'es pas compétent en traitement du signal. Or ce traitement et sa protection sont devenus des besoins vitaux pour l'armée

Militaire d'active

Link to comment
Share on other sites

Je veux surtout m'engager là où je peux être le plus utile, et je ne doute pas de l'être en mission sentinelle. Mais quand je vois la comm' de la réserve ici (2 min 45)

Je sais bien faire du coloriage mais je dois pouvoir faire mieux

Pour m’ôter mes aprioris, j'ai demandé l'UIR du RMT à Meyenheim et je vais pousser un peu de fonte en attendant.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, calomel a dit :

 

Enfin je me rends compte que la procédure a du changer récemment, je m'étais basé sur l'excellent sujet de Cephalyx :

J'imagine qu'il n'y a plus grand-chose à garder de ce retour d'expérience maintenant.

Commencer MdR, je suis plutôt sceptique sur la promotion interne. J'aurais préféré l'ancienne méthode, pour comparaison avec la vie pro ça ne pose pas de problème que je passe le balai dans mon atelier à la place des ouvriers mais dans l'inversion des tâches n'est pas possible dans l'autre sens. J'ai un peu la crainte de rester coincé à la case départ dans ce cas, comme vous l'écrivez, pas sûr qu'on m’envoie en formation ensuite.

Alors, je vais défendre l'avancement interne dans la réserve. 

Commencer militaire du rang, c'est un vrai plus (et pourtant, je suis enseignant à la fac' et en route pour un bac+8). Comment commander si on n'a jamais été commandé ? Franchement, à moins d'avoir ça dans le sang, il est très difficile d'arriver dans un régiment, et de commander un groupe ou une section après une seule formation de trois à quatre semaines. Ne pas oublier que la réserve est constituée également d'anciens militaires d'active, qui ont fait dix, quinze ou vingt ans d'armée, avec opérations extérieures à la pelle. C'est déjà difficile pour un sous officier ou un officier d'active après une à deux années de formation intensive, alors pour un officier de réserve par voie directe, ça peut être très tendu ... Ce n'est pas pour rien que la réserve privilégie très largement la promotion interne, à juste raison. 

Ensuite, l'avancement se fait au mérite. Etre présent, être motivé, se montrer disponible, sérieux, discipliné. Et cela dépend aussi de tes expériences et de ton parcours universitaire. Evidemment, à 18-19 ans, il y a peu de chances que tu sois proposé pour aller à Saint Maixent. En revanche, avec plus de maturité et un bac+5, tu seras plus souvent proposé pour des formations, promotions, etc, si bien entendu ton travail est reconnu. L'avancement se fait plus rapidement que tu ne le penses. En une année, il est possible de passer de 1ere classe à caporal ; puis en une année, de caporal à sergent, et enfin de sergent à lieutenant. Avec du travail, de la disponibilité et du sérieux (et un peu de chance, eu égard aux besoins de la compagnie).

Et ne pas oublier que les places à Saint Maixent ou à Saint Cyr coûtent chers : les régiments préfèrent y envoyer des gens motivés qui ont déjà prouvé. 

Edited by DarthRevan
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Je suis rassuré sur le fond par ton expérience ; et comme le choix se résume uniquement à et plus à quoi, au bout du compte j'ai moins de questions à me poser. Par contre tu ne parles pas de la solde alors qu'il y a aussi une grande différence !

Pour info voici le déroulé jusqu'à aujourd'hui :

J00 Inscription sur le site de la réserve et remplissage des trois questionnaires.

J30 Choix d'un régiment.

J32 Le régiment m'informe qu'il va me contacter.

J39 Le régiment m'envoie les documents à remplir pour constituer mon dossier de candidature.

J39 Je prends rendez-vous à l'antenne médicale.

J46 Visite médicale initiale.

J46 J'ai rassemblé tous les documents demandés, je les envoie au régiment.

 

 

Le 27/07/2021 à 17:23, Levy Pierre a dit :

Si c'est la deuxième branche de l'alternative

Merci, c'est rare que ce mot soit utilisé correctement ! ?

Link to comment
Share on other sites

 Share



© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...