Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Domaine de spécialité infanterie


Recommended Posts

Bonjour à tous ! 

Je suis nouveau sur ce forum, et je viens vers vous pour avoir votre retour sur mon projet et mon parcours. (présentation faite) 

Ayant 25 ans et une Licence en poche, j'ai pu obtenir de bons résultats au tests CSO, que ce soit sur le plan sportif, avec 17 tractions, palier 12, et 68 squats, ou sur le reste des examens. 

J'ai passé ces tests dans un but d'intégrer soit L'EMHM, pour intégrer les troupes de montagnes, ou bien l'ENSOA, pour au final devenir chef de groupe dans le domaine de l'infanterie. 

Lors de mon entretien aux CSO, ou lors d'échanges avec certains militaires qui sont eux en infanterie, quasi tous m'ont conseillé de changer de spé et de basculer vers l'artillerie qui seraient "beaucoup plus riche" (je cite). 

Je viens vers vous aujourd'hui, pas pour demander ce qu'est l'artillerie, ya assez d'informations pour ça quand on cherche ! 

J'aimerai votre avis sur le fait que nombreux des fantassins avec lesquels j'ai pu échanger me conseillent l'artillerie, j'en ai parlé à mon conseillé (qui est génial) qui se positionne simplement en soulignant qu' il y a plus de diversité en artillerie. 

J'avoue que j'ai toujours voulu rentrer en infanterie, mais ces différents retours d'expériences me laissent à reflechir, vous en pensez quoi ? 

Merci à tous. 

Link to post
Share on other sites

Regardez un peu vers le 35 RAP ou 93 RAM vous verrez que c'est quand même pas mal. Après je pense que c'est quand même différent comme mission. Les anciens artilleurs éminents vont vous répondre. 

Vous avez quand même un bon choix devant vous dans les 2 armes c'est bien. 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Fantassin "pur jus", je ne comprends pas bien le raisonnement de votre CeR ni celui des "fantassins" qui semblent regretter leur affectation.

Pourquoi alors avoir choisi le "combat de l'infanterie" si on trouve que les "feux dans la profondeur" sont plus valorisants ?

Je ne vois pas en quoi le "combat de l'infanterie" serait moins diversifié dans ses fonctionnalités que celui de l'artillerie.

En gros, dans l'artillerie pour faire court, deux piliers = artillerie sol/sol majoritaire et artillerie sol/air réduite à un  seul régiment le 54e RA à Hyères. Tenant compte du fait que dans chaque RA sol/sol, il existe une batterie sol/air équipée de Mistral SATCP.

L'artillerie c'est aussi le renseignement du champ de bataille (moyens humains, radars et drônes).

L'artillerie sol/sol est dotée de canons TRF1, de Caesar, d'AUF 1, de LRU et de mortiers de 120mm.

L'artillerie est une arme très "technique" en tout cas plus que ne peut l'être l'infanterie. L'homme est important certes, mais on fait davantage référence au "système d'arme" càd à l'arme et à ceux qui la servent. 

Enfin, le plus petit "pion de manoeuvre" de l'artillerie demeure la batterie. Lourde et peu manoeuvrante.

Dans l'infanterie, on trouve l'infanterie "légère" équipée de Griffon, l'infanterie "mécanisée" équipée de VBCI, les troupes de montagne et l'infanterie parachutiste. En gros, quatre composantes et quatre terrains d'action, quatre moyens de mise en place et quatre visions du combat radicalement différentes. Sans évoquer les troupes de marine, majoritairement composées de régiments d'infanterie et de régiments d'infanterie parachutiste.

L'homme est au coeur du système. C'est à lui seul un "système d'arme" tant l'évolution technologique récente a décuplé son potentiel guerrier.

BTX

  • Like 3
  • Thanks 1

Ya Rab Yeshua.

Link to post
Share on other sites

Merci pour vos réponses @Yann pyromane, il est vrai que il y a de beaux régiments dans l'artillerie, notamment le 11e rama, et 3eme rama, avec le 93eme ram et le 35eme rap !

 

Merci à vous @BTX pour cette réponse explicative et qualitative, j'ai pu voir sur le forum nombreuses de vos interventions, et donc merci de répondre à ce sujet.

Je comprends mieux le genre de réflexion à avoir effectivement que ce soit sur le type de combat ou simplement la vision de ces 2 domaines comme un système d'armes ou l'artilleur est au service du système tandis que le fantassin est un système à lui tout seul. Même si évidemment il y a cette idée d'entraide et besoin entre chaque domaine. 

Concernant les fantassins que je connais effectivement je cmne comprends pas leur réflexion, pour mon cer, il ne me confirmait juste ce que vous disiez sur le fait que les armes et technologies utilisées sont peut être plus techniques, mais ce n'est pas un fantassin, il m'a juste donné ces informations dans un but d'éclairer ma perception de l'artillerie. 

En tout cas merci beaucoup ! 

Link to post
Share on other sites

L'essentiel est que vous soyez heureux de faire votre job tous les matins.. Ou ça se passe n'est  pas si important  il y a beaucoup de clichés vehicules par les rso sociaux  et consorts. 

Ben moi je préférerai être chef de groupe dans une arme savante mais bon je vois bien bien que l'air du temps est porté infanterie... 

Comme si un chef de groupe du 35 RAP ou du 93 RAM n'étakent pas capables  ça me fait bien rigoler j'aimerai bien voir un chef de groupe infanterie devoir faire le job d'un artilleur ou d'un chef de groupe de génie combat..... 

 

Link to post
Share on other sites

Exactement l'essentiel c'est d'être bien dans ce qu'on fait ! 

Pour moi, chacun à ses compétences et à besoin des uns et des autres. 

Apres, sur l'appréciation des compétences de chaque poste, et les competences elles mêmes, je suis persuadé qu'elles sont à chaque fois très poussées et spécifiques effectivement selon le rôle à jouer et selon la formation bien au delà des clichés et croyances qu'on peut avoir de l'extérieur via les réseaux ou autre oui 😉

Merci à vous ! 

Link to post
Share on other sites

Déjà l'appellation "chef de groupe" dans l'artillerie, j'ai du mal à croire qu'elle est de rigueur. Au pire chef de pièce, chef d'équipe. Mais chef de groupe..............oui pour les punis mis à disposition du service général quand ils ramassent les feuilles.

Reste qu'un artilleur sans canon, c'est comme un repas sans fromage. Ca manque de classe et ç'est tristounet.

Jadis, on a retiré les mortiers de 120 aux régiments d'infanterie (dissolution des SML) qu'on a transférés aux régiments d'artillerie pour permettre aux artilleurs de participer aux OPEX. Seul le 35e RAP était doté de mortiers de 120mm.

Un fantassin, même privé de son Griffon ou de son VBCI, reste un combattant capable de s'adapter à tout milieu et de s'accommoder de ce qu'il trouve. 

Elle est pas belle la vie ?

BTX

  • Like 1

Ya Rab Yeshua.

Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, BTX a dit :

Déjà l'appellation "chef de groupe" dans l'artillerie, j'ai du mal à croire qu'elle est de rigueur. Au pire chef de pièce, chef d'équipe. Mais chef de groupe..............oui pour les punis mis à disposition du service général quand ils ramassent les feuilles.

Reste qu'un artilleur sans canon, c'est comme un repas sans fromage. Ca manque de classe et ç'est tristounet.

Jadis, on a retiré les mortiers de 120 aux régiments d'infanterie (dissolution des SML) qu'on a transférés aux régiments d'artillerie pour permettre aux artilleurs de participer aux OPEX. Seul le 35e RAP était doté de mortiers de 120mm.

Un fantassin, même privé de son Griffon ou de son VBCI, reste un combattant capable de s'adapter à tout milieu et de s'accommoder de ce qu'il trouve. 

Elle est pas belle la vie ?

BTX

Oui BTX mais au delà de ces  explications pointues, comme toujours. Il serait peut être opportun d'entrevoir la perche tendue à plplm08... Vous savez mieux que quiconque que les appels du pied  ont un sens quand il s'agit de drafter une nouvelle recrue... 

Link to post
Share on other sites

Le CeR a une logique = celle du GRS dont son CIRFA dépend. Le GRS a une logique = celle du chef du bureau recrutement à la DRHAT qui lui donne annuellement ses directives. Le chef du bureau recrutement a une logique = celle du général sous-directeur qui le note.

En résumé, entre la logique du CeR et celle du général sous-directeur, il y a un vaste fossé dans lequel je recommande à notre ami PLPM08 de ne pas verser.

La biffe, c'est la vie !

BTX

Ya Rab Yeshua.

Link to post
Share on other sites

De là on pourrait en déduire une tendance à faire l'article aux potentiels candidats. Il doit y avoir des primes sur objectifs. 

Car le CER en général n'a plus trop accès au terrain mais est ce que cela lui manque le débat est lancé..... 

Link to post
Share on other sites

Pour ajouter une information supplémentaire, l'argument entendu à de nombreuses reprises par les fantassins m'indiquant de passer sur l'artillerie justifient leur conseil en se basant sur la démocratisation des SLAS, ou d'après eux je peux faire de l'artillerie, mais aussi toucher à l'infanterie grâce à ce genre d'unité, etc.. 

De mon point de vue, et en se basant sur cette logique, pourquoi aller en artillerie pour chercher à faire de l'infanterie ? (vous avez 4h 😂

Link to post
Share on other sites

Oui j'avais vu cet exercice en vidéo du 93e ram sur les Jtac. 

C'est vrai que ce poste de l'artillerie a l'air super intéressant, au niveau des SLAS. 

Je vais me poser un petit peu avec toutes ces informations et, pour mon choix, me demander comme vous l'avez dit, qu'est ce que j'ai envie de faire le matin en me levant 👍

Link to post
Share on other sites

Perso, quand je ne fonctionne pas comme ingénieur, je fonctionne comme fantassin et heureux de l'être. Je devrais même dire que je suis fier de l'être, parce que ce n'est pas facile d'être admis à un tel poste.

C'est comme fantassin que j'ai fait de la réserve, avant mes études d'ingénieur !

Je ne peux donc parler que pour la biffe !

Mais il semble que se faire accepter dans un tel régiment est plus difficile : est-ce là la motivation d'un CeR qui pense en terme de nombre de candidats qu'il a réussi à transformer en recrues ???

Militaire d'active

Link to post
Share on other sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...