Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Premier sentinelle chef de groupe


Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

fraichement sorti de saint maixent, je suis déjà appelé sur T46 septembre.

J'ai une grosse interrogation tout de même.

je n'ai pas eu de PATRACDR, je me demande alors quel matos doit je prendre ?

Et quelle sont les journées type ?

merci :)

Link to post
Share on other sites

Sergent sorti de l'ENSOA, bravo.

Dans votre régiment, vous êtes seul ? Pas de CDU, ni de CDS ? Pas de PSO ?

Rien à qui se raccrocher ?

BTX

Ya Rab Yeshua.

Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, tonymnsy a dit :

je n'ai pas eu de PATRACDR, je me demande alors quel matos doit je prendre ?

Demande des conseils au président des ss off ! Ou alors à ton CDS : tu es nouveau dans la fonction, ça se sait et on t'aidera. L'armée n'a aucun intérêt à ce que tu te plantes !

 

Militaire d'active

Link to post
Share on other sites

@tonymnsy Je suis certain que même sans ordres précis, tu te débrouilleras très bien tout seul.

Un petit conseil si je peux me le permettre : parmi les PAX placés sous ta direction, il y en a probablement au moins un qui a déjà fait une mission sentinelle. Si pas un PAX placé sous ton autorité, alors un PAX d'un autre groupe. Demande leur comment ça s'est passé, après les avoir invité à déguster une bonne mousse bien entendu !

Tu as peut être aussi un collègue qui est CDG depuis plus longtemps que toi : pose lui la question.

Ainsi les conseils circuleront dans ton régiment et tout ira pour le mieux.

  • Like 1

Militaire d'active

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...
  • 1 month later...

Je ne vois pas comment le CDG peut-être puni pour perte de munition s'il a demandé des PAM réguliers et que tout a été rendu compte dans les temps. Perdre une munition, ça peut arriver, tant que tout est rendu compte dans le règles et les délais, normalement il n'y a pas de punition. Du moins chez nous. Après c'est un événement rare mais qui arrive quand même 1 ou 2 fois par an, même en OPEX.

Par contre le CDG ou pax qui se rend compte de la perte de la munition à la réintégration finale de la journée, là oui, c'est punition, car ça veut dire qu'il n'y a pas eu de PAM ou que le CDG n'a pas vérifié au moment de la fin de la patrouille. Ou bien entendu si ça arrive souvent.

"La guerre n'est rien d'autre que la continuation de la politique par d'autres moyens."

Link to post
Share on other sites

Le 29 juin 2008 à Carcassonne (Aude, France), au cours d’une démonstration publique du groupe de commandos parachutistes du 3e régiment de parachutistes d'infanterie de marine, qui simulait une prise d’otages, seize personnes1 (dont cinq enfants) ont été touchées par un tir en rafale d'un fusil FA-MAS chargé de balles réelles, par accident. Le sergent avait en effet gardé des balles réelles dans un chargeur de cartouches à blanc2.

Cet accident a provoqué la démission du général d'armée Bruno Cuche (chef de l'état-major de l'Armée de terre)

les armes et les munitions c'est sacré et tu vois même le chef d'état major des armées a été viré à l'époque .

Tout çà pour une négligence d'un seul mec bardé de décorations.

Link to post
Share on other sites
Le 12/10/2021 à 15:49, tonymnsy a dit :

Une perte de munitions notamment 

pourtant on faisait des contrôles pam régulier 

Laisse moi deviner ? En plus de la munition et une beuverie qui a mal fini ? Ahah

 

Le 12/10/2021 à 17:00, Malina a dit :

Je ne vois pas comment le CDG peut-être puni pour perte de munition s'il a demandé des PAM réguliers et que tout a été rendu compte dans les temps. Perdre une munition, ça peut arriver, tant que tout est rendu compte dans le règles et les délais, normalement il n'y a pas de punition. Du moins chez nous. Après c'est un événement rare mais qui arrive quand même 1 ou 2 fois par an, même en OPEX.

Par contre le CDG ou pax qui se rend compte de la perte de la munition à la réintégration finale de la journée, là oui, c'est punition, car ça veut dire qu'il n'y a pas eu de PAM ou que le CDG n'a pas vérifié au moment de la fin de la patrouille. Ou bien entendu si ça arrive souvent.

Pas coupable mais responsable... Mais effectivement si le CR est fait à temps, je ne pense pas que le CDG ait un problème... Mais c'est comme tout je ne serais pas étonné.

 

Il y a 12 heures, tonymnsy a dit :

Nous verrons cela 

mais c’est idiot de me punir alors que j’ai fait mon travail effectivement 

Sentinelle reste malgré tout une excellente école du commandement a tous les niveaux. Le prochain sera mieux, celui d'après encore plus etc... Jusqu'à que tu recommences en tant qu'adjoint ahaha.

Pour les munitions, même si les astuces sont archis connues. J'utilisais la technique des 3 temps 

1 - Tous les chefs d'équipe piquent un couteau a l'ordinaire et mettent un morceau de scotch en guise de témoin,  ensuite a la fin de chaque journée ils mettaient le couteau dans le chargeur pour vérifier le nombre de munition.

2 - Un marquage au marqueur sur la dernière cartouche pour le CDG vérifie rapidement le chargeur.

3 - Puis ensuite pour le CDG ou l'adjoint en fonction des commandements, vérification du poids de la caisse a chargeur a la fin de la journée avec une balance.

Comme ça plus de problème de mun ! Le seul truc ce sera un petit malin qui en perd une et complète par une en rab ! Donc pour ça vérification des numéros de lot a mi-mandat et 1-2 semaines avant la fin de mission puis a la reintegration.

"What is dead, May never die"

SEM 77 / 499-7

Link to post
Share on other sites
Le 14/10/2021 à 12:06, Yann pyromane a dit :

Le 29 juin 2008 à Carcassonne (Aude, France), au cours d’une démonstration publique du groupe de commandos parachutistes du 3e régiment de parachutistes d'infanterie de marine, qui simulait une prise d’otages, seize personnes1 (dont cinq enfants) ont été touchées par un tir en rafale d'un fusil FA-MAS chargé de balles réelles, par accident. Le sergent avait en effet gardé des balles réelles dans un chargeur de cartouches à blanc2.

Cet accident a provoqué la démission du général d'armée Bruno Cuche (chef de l'état-major de l'Armée de terre)

les armes et les munitions c'est sacré et tu vois même le chef d'état major des armées a été viré à l'époque .

Tout çà pour une négligence d'un seul mec bardé de décorations.

Bon comparer la perte d'une munition avec un gars qui a fait une démonstration avec des chargeurs en balle réelle au lieu de balle à blanc, au point que seize personnes dont 5 enfants aient été touchés, il y a une énorme différence. 

Le premier est une perte accidentelle qui arrive régulièrement avec peu ou pas de réelle conséquence, la deuxième on parle d'une grossière et grave négligence qui a fini avec 16 personnes blessées.. personnellement je ne sais même pas comment on peut être aussi con au point de mélanger dans un chargeur munitions à blanc et munitions réelles...

Effectivement les munitions et les armes, c'est sérieux. 

Je l'ai déjà vu et comme dit seule une fois il y a eu punition mais le CDG n'a pas fait son travail.

Sur ma dernière OPEX un gars de l'autre groupe a perdu une munition lors du convoi + mission et personne n'a été puni, il a directement rendu compte dès que nous sommes rentrés et que les contrôles ont été faits correctement.

  • Thanks 1

"La guerre n'est rien d'autre que la continuation de la politique par d'autres moyens."

Link to post
Share on other sites

Faut se faire baiser une fois pour après ne plus se faire baiser ahaha !

Je me souviens de ma première mission en tant que CDG, ou mes pax avaient oublié le lot de bord a la station de lavage... Je savais même pas ce que c'était 🤦‍♂️

"What is dead, May never die"

SEM 77 / 499-7

Link to post
Share on other sites

Le problème des muns qui "se perdent", c'est le risque de les voir utilisées à mauvais escient, quand on n'est plus derrière les gars. Et trop souvent contre eux-même...

Perdre des muns au champ de tir ou en opex, çà arrive facilement, emploi de l'arme oblige. On compte les perceptions à la louche, on pèse les étuis à 10% près... C'est le terrain qui parle !

Sur Sentinelle, ou en garde de PS, c'est déjà un peu moins "normal".

Se prendre une soufflante et un BP parce qu'on a perdu un chargeur, çà plombe un peu l'ambiance et le dossier, mais reste supportable.

Se faire serrer par les Bleus avec une boîte de muns, c'est déjà plus indigeste...

Etre appelé par l'OP parce qu'un de vos gars s'est liquidé avec son Famas...

Cà laisse des traces... Et pas que sur les murs..

 

Bref : brieffez sérieusement vos gars sur les risques, et les conséquences potentielles.

Et soyez toujours attentifs à vos hommes et à vos camarades... 😶

Link to post
Share on other sites


© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...