Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Engagement dans l'active


Guest
 Share

Recommended Posts

Bonsoir tout le monde, 

Je reviens vers vous (vous êtes devenu mon dictionnaire de réponses ADT je crois?)

Comme précisé la dernière fois je suis en plein engagement pour la réserve opérationnelle dans l'armée de terre. Je voulais continuer mes études pendant ce temps.  Seulement j'ai toujours voulu me sentir utile et servir mon prochain ainsi que mon pays. Depuis quelques mois je pensais très sérieusement à m'engager "vraiment" dans la télécommunication donc cela voudrait dire arrêter mes études dans le civil. J'ai eu une sorte de déclic il y a quelques semaines et je me suis demandais ce que j'attendais à faire des études qui ne me plaisent même pas. Mais du coup la question se pose : est-ce que cela va poser problème que je sois à la dernière étape du processus de recrutement pour la réserve? 

Vous auriez une réponse à m'apporter ?

Bonne fin de journée à tous.

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

Quelles études avez-vous engagées ou vous apprêtiez-vous à engager ?

La spécialité "Télécoms", et les diverses spés apparentées du domaine des "SIC", sont particulièrement déficitaires au sein des Armées, et le recrutement y va bon train.

=> A condition toutefois d'avoir dans ces domaines quelques compétences, aptitudes, et affinités. (Ce qui ne va pas de soi).

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir, 

J'ai commencé des études dans la communication et l'information. Je n'ai peut-être pas assez de recule mais je me dis que si ça ne me plaît pas maintenant dans 2 ans ce ne sera toujours pas le cas...

Merci pour cette information, je suis intéressé par la télécommunication car il s'agit pour moi du fondement de tout. (Sans ça il est difficile de se donner des informations et d'intervenir dans quelques situation que ce soit)

J'avoue que je n'ai pas de connaissances particulières dans ce domaine mais tout s'apprend n'est-ce pas.

J'ai endez-vous au CIRFA mardi après-midi donc j'espère avoir des réponses à mes questions dici là.

Link to comment
Share on other sites

Stopper votre candidature pour la reserve et donner tout pour votre candidature dans l'active. Ça ne vous portera pas préjudice si vous stoppez la chose avant de faire la FMIR et d'avoir fait perdre du temps à des dizaines de personne ?

 

Edited by schafer
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

"Communication" et "Télécoms" sont deux mondes résolument distincts, pour ne pas dire antagonistes...

Très schématiquement :

La "Com" traite de "contenu", dans ses composantes tant factuelles que "d'effet à obtenir" sur le plan psychologique, marchand ou politique...  Elle repose sur les applications des "sciences humaines" : sociologie, psychologie, économie, mercatique...

Les Télécoms (et plus largement les réseaux numériques, de par la convergence voix/données), sont "le contenant". Régi par les lois des "sciences dures" : mathématiques, physique, électronique, cryptologie, génie logiciel, voire astronomie même pour certaines applications..

(=> A cette caricature dressée à dessein, se rajoute désormais une combinaison :

L'exploitation des données, collectées par les réseaux "télécoms", à travers les filtres sociaux/comportementaux relevant de la "com"...

Ce que l'on désigne sous le terme de "Big Data", permettant, par analyse statistique et étude de probabilités et corrélations, d'émettre des prévisions évènementielles ou comportementales.. (Stats et probas existent depuis des lustres, mais la masse de données à traiter est désormais gigantesque et surtout, en flux continu... "Big-Data" est vraiment parlant...)

Un expert de l'analyse de données (ou Data-Analyst pour faire plus smart..), se doit de maîtriser ces deux mondes parallèles "contenant/contenu", et d'y surajouter son génie d'analyste pour extraire de ce flux impétueux des éléments de décision pour ses commanditaires...

Mission aussi exigeante que passionnante, et rétribuée à la hauteur des enjeux...)

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, schafer a dit :

Stopper votre candidature pour la reserve et donner tout pour votre candidature dans l'active. Ça ne vous portera pas préjudice si vous stoppez la chose avant de faire la FMIR et d'avoir fait perdre du temps à des dizaines de personne ?

 

Bonjour, merci ?

Il y a 9 heures, dragunov a dit :

"Communication" et "Télécoms" sont deux mondes résolument distincts, pour ne pas dire antagonistes...

Très schématiquement :

La "Com" traite de "contenu", dans ses composantes tant factuelles que "d'effet à obtenir" sur le plan psychologique, marchand ou politique...  Elle repose sur les applications des "sciences humaines" : sociologie, psychologie, économie, mercatique...

Les Télécoms (et plus largement les réseaux numériques, de par la convergence voix/données), sont "le contenant". Régi par les lois des "sciences dures" : mathématiques, physique, électronique, cryptologie, génie logiciel, voire astronomie même pour certaines applications..

(=> A cette caricature dressée à dessein, se rajoute désormais une combinaison :

L'exploitation des données, collectées par les réseaux "télécoms", à travers les filtres sociaux/comportementaux relevant de la "com"...

Ce que l'on désigne sous le terme de "Big Data", permettant, par analyse statistique et étude de probabilités et corrélations, d'émettre des prévisions évènementielles ou comportementales.. (Stats et probas existent depuis des lustres, mais la masse de données à traiter est désormais gigantesque et surtout, en flux continu... "Big-Data" est vraiment parlant...)

Un expert de l'analyse de données (ou Data-Analyst pour faire plus smart..), se doit de maîtriser ces deux mondes parallèles "contenant/contenu", et d'y surajouter son génie d'analyste pour extraire de ce flux impétueux des éléments de décision pour ses commanditaires...

Mission aussi exigeante que passionnante, et rétribuée à la hauteur des enjeux...)

Merci beaucoup pour cette petite piqûre de rappel. Je me suis sans doute mal exprimé car je me doute bien de la différence entre communication et télécommunications je répondais simplement à la question de Schafer qui me demandait ce que je faisais comme études.

Tu m'as l'air passionné par ce que tu expliques ??. J'ai rendez-vous au cirfa mardi donc j'ai envie de dire affaire à suivre.

Link to comment
Share on other sites

 Share

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...