Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Recommended Posts

Bonjour à tous, 

Aviateur Sous-Officier depuis 18 ans (spécialité 2730 Logisticien) je suis actuellement face à un refus d'APDR (Avis préalable au Départ en Reconversion) pour ma reconversion, 

Voici la chronologie des faits: 

- Dès fin d'année 2020 je débute les démarches avec Defense Mobilité, pour un départ envisagé de l'institution 1er trimestre 2023 (ce qui correspondra à 19,5 ans de services). j'effectue successivement une SBO, la création/rédaction d'un projet professionnel, les "enquêtes terrain" etc.

- Fin Juin 2021 , avec DefMob, j'effectue ma demande d'ADPR, demande qui doit passer par le Commandant d'unité, Commandant de Base et DRHAAE pour avis et autoriser un congé pour reconversion. 

- Début juillet 2021: Retour de l'APDR: refus . le motif: "besoin en gestion et départ prématuré aux regards du potentiel restant dans l'AAE"

- Début aout 2021: je demande une reconsidération de mon APDR en argumentant que je ne souhaitais pas rester dans l'AAE

-fin aout 2021: le retour de cette reconsidération est également négatif pour les memes raisons.

Mes questions sont les suivantes:

Est-il légal de refuser la reconversion (j'ai découvert que la reconversion n'était pas un droit...), sachant que le CPF (Compte Personnel Formation) des militaires est gardé à 0 euros car "les militaires ont droit à reconversion" 

Une démarche devant la Commission de Recours des Militaires est-elle envisageable ? si non le Tribunal Administratif ? 

(Pour info, personne ne m'as jamais reçu ni téléphoné avant de mettre un avis sur mes demandes)

DefMob ne peux pas m'aider a ce sujet, le PSO n'as pas de solutions 

 

J'avoue être extrêmement déçu face à l'institution que j'ai toujours défendue pendant 18 années et 11 Opex entre autre ...

 

Si l'un d'entre vous à déjà été confronté à ce problème, je suis preneur d'informations 

 

Merci d'avance 

 

Link to post
Share on other sites

Alors, malheureusement, oui, c'est tout à fait légal de refuser une reconversion.
En effet, la reconversion n'est pas un droit. La reconversion est un dispositif non obligatoire que les armées ont mis en place et ils peuvent donc tout à fait refuser.
Ils ne peuvent pas refuser votre demande de retraite - pension militaire. Par contre, effectivement, ils peuvent vous refuser le droit à la reconversion et cela arrive de plus en plus souvent avec le sous-effectif au niveau des sous-officiers supérieurs, et de plus, votre spécialité est extrêmement déficitaire si je me rappelle bien.

Si de plus vous êtes SOC, ce que je pense que ça doit être le cas, alors c'est encore plus dans leurs billes car personne n'est censé devenir SOC pour partir à 19,5 ans, ce qui est souvent réservé aux gars sous contrat ou à ceux qui n'ont pas le BS/S2.

Il y a un document sur Intradef où ils ont bien précisé les politiques de gestion pour 2021 et les années à venir et c'est bien stipulé que les reconversions seraient refusées selon le potentiel du personnel dans les armées et les besoins de gestion.
Sur ce même document, j'avais pris quelques photos avec mon téléphone, c'est indiqué que le militaire ne doit pas effectuer des démarches de mise en oeuvre de son projet professionnel tant que la DRHAA n'a pas donné d'avis favorable sur l'APDR. Ce qui sous entend qu'elle a bien le droit de le refuser.

Il y a également le fait qu'ils stipulent bien que les sous-officiers de l'ancienne passerelle tardive seront systématiques refusés pour les demandes de départ s'ils ont moins de 20 ans de service, moins de 4 ans de Sergent, que les SOC de moins de 4 ans seront également refusés, bien comme ceux ayant un lien au service.
En plus bien entendu de toutes les autres situations au cas par cas selon leurs besoins.

Je dis souvent à mes collègues, si vous n'êtes pas sûrs de vouloir rester dans l'armée de faire carrière longue, ne passez pas SOC, c'est plus difficile de partir et avoir la reconversion car l'armée estime qu'elle peut compter sur vous bien plus que 20 ans de service...

Un recours au Tribunal Administratif est totalement inutile car ils sont dans leur droit. Un recours auprès de la CRM est possible mais aboutira probablement à la même réponse, mais bon, c'est votre droit de les saisir, et qui sait...

Effectivement je suis bien d'accord, on s'est fait avoir avec les CPF....... la solution restera de passer par le financement ou formations de pôle emploi, ou voir avec Def Mob pour le financement d'une formation après coup jusqu'à 4000€

"La guerre n'est rien d'autre que la continuation de la politique par d'autres moyens."

Link to post
Share on other sites

Ils ne peuvent pas refuser votre demande de retraite - pension militaire.

@seb10 çà risque de finir comme çà alors ? 🤢

un goût d'inachevé quand même. Faites gaffe  à la porte de sortie après çà travaille.Mais bon si vous n'avez plus envie du tout çà risque d'être plus que long.

Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous, 

Tout d'abord merci pour vos retour.

J'ai eut un retour du PSO, donc en ce moment et pour ma spécialité la DRHAAE ne donne aucune facilité de départ car en déficit de personnel (subtile manoeuvre RH de fidélisation que j'ai du mal à saisir 🙄)

Du coup je vais garder le dossier que j'ai monté pour ma reconversion à DefMob et aller chez Pole Emploi pour le financement 🤷‍♂️

 

Link to post
Share on other sites

Pas en activité, il va donner simplement le même dossier à pôle emploi une fois radié.

Ce n'est pas mal non plus, j'ai deux potes qui ont eu des formations payés par pôle emploi et s'en sont bien sortis.

Concernant la fidelisation, ça fait que quelques militaires resteront en activité plus longtemps si leur porte de sortie n'est pas un minimum assurée. Du coup, forcément ça marche avec certains.

"La guerre n'est rien d'autre que la continuation de la politique par d'autres moyens."

Link to post
Share on other sites

Je ne pense pas qu'ils soient motivés mais j'ai connu effectivement quelques uns qui ne partaient pas simplement car "ils ne savaient pas quoi faire dans le civil", surtout des MTA, notre spé ne donnant pas grand chose comme sortie dans le civil. Alors sans reconversion, ils encore plus une crainte.

Je parle bien entendu de certains anciens qui ont dépassé la 40ène et n'ont connu que l'armée. En gros déjà sans l'armée ils semblent perdus, alors si Def Mob ne leur propose rien avant leur sortie, ils restent.

"La guerre n'est rien d'autre que la continuation de la politique par d'autres moyens."

Link to post
Share on other sites

Surtout que la plupart ont des pensions inférieure a 1500 euros par mois avec femme et enfants et credit en tout genre. 

Le cocon douillet est dur à quitter sans réel projet bien verrouillé la ou je travaillais tous les surveillants du Port sont des anciens gendarmes maritimes pour eux c'est une reconversion reussie y compris le chef de service mais ils sont qualifiés en reglement maritime donc competents et bien sur apte a naviguer en vedette. 

Link to post
Share on other sites


© Aumilitaire - Contact - CGU - IPS Community Suite

×
×
  • Create New...