Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Un nouveau DRH pour le ministère des Armées


Recommended Posts

https://www.forcesoperations.com/un-nouveau-drh-pour-le-ministere-des-armees/

spacer.png

Le mercato estival continue aux plus hauts échelons du ministère des Armées. Hier, le Conseil des ministres a acté la nomination du contrôleur général des armées (CGA) Thibaut de Vanssay de Blavous au poste de directeur des ressources humaines (DRH-MA). Conseiller pour les affaires sociales de la ministre des Armées depuis août 2020, il succède au vice-amiral d’escadre Philippe Hello, en poste depuis septembre 2018.

 

Saint-Cyrien, le CGA de Vanssay de Blavous fait ses armes dans la cavalerie au sein du régiment d’infanterie chars de marine (RICM), puis dans l’infanterie de marine avec le 23e bataillon d’infanterie de marine (23e BIMa) basé à Dakar (Sénégal). Engagé sur plusieurs OPEX, il a commandé l’escadron de recherche et d’investigation (ERI) du bataillon français en Afghanistan au cours de l’hiver 2004. 

Le CGA de Vanssay de Blavous rejoint le corps militaire du contrôle général des armées en 2009. Il est alors chargé des questions liées aux matériels de guerre et aux biens sensibles, notamment en relation avec le contrôle de leurs exportations. En octobre 2018, il intègre le cabinet de Geneviève Darrieussecq, alors secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées, au titre de conseiller social.
 

Ce mandat ne sera pas exempt de défis, les ressources humaines étant l’une des priorités d’une LPM 2019-2025 « à hauteur d’hommes ». Il lui faudra renforcer la fidélisation et maintenir la courbe des effectifs fixée en LPM malgré des chaînes de recrutement bouleversées par la crise. Si les cibles 2020 ont finalement été atteintes, certaines catégories d’emploi restent en sous-effectif. Il manquerait, entre autres, plusieurs centaines de sous-officiers. 

Autre enjeu, la poursuite de plusieurs grands chantiers, dont la prime de lien au service (PLS) instituée en 2019 pour une période de trois ans et le plan famille, qui bénéficie d’une enveloppe de 550 M€ pour la période 2019-2025.
 
L’année 2021 aura également vu le lancement de la première étape de la nouvelle politique de rémunération des militaires (NPRM). Son architecture globale désormais définie, le ministère poursuit maintenant les échanges interministériels nécessaires pour conduire la deuxième phase en 2022, puis la dernière en 2023. 
 

Enfin, le nouveau DRH-MA devra compiler avec la directive européenne relative au temps de travail (DETT), dont la stricte application s’avérerait néfaste pour la disponibilité des militaires. 

  • Like 1
  • Thanks 1

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

 Share



© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...