Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

L’Allemagne et l’Australie ont signé un protocole d’accord dans le domaine de la défense spatiale (cherchez l'erreur)


Recommended Posts

http://www.opex360.com/2021/09/22/lallemagne-et-laustralie-ont-signe-un-protocole-daccord-dans-le-domaine-de-la-defense-spatiale/

spacer.png

Dans la crise des sous-marins entre la France, les États-Unis, l’Australie et le Royaume-Uni, des responsables allemands ont pris fait et cause pour Paris.

Cette affaire est « un signal d’alarme pour tous dans l’Union européenne » et « nous devons nous poser la question sur la façon de conforter notre souveraineté, comment nous pouvons montrer plus d’unité sur les questions de politique extérieure et de sécurité », a ainsi estimé Michael Roth, le secrétaire d’État allemand aux Affaires européennes, le 21 septembre.

« Une position commune de l’UE est primordiale […] Nous ne pouvons pas toujours compter sur les autres », a ensuite continué M. Roth, disant comprendre la « déception » de la France après le coup que lui ont joué Canberra, Washington et Londres.

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, n’a pas dit autre chose. « Je peux comprendre la colère de nos amis français. Ce qui a été décidé – et la manière dont cela a été décidé – est irritant et décevant. Pas seulement pour la France », a-t-il lâché.

Or, dans le même temps, le chef d’état-major de la Bundeswehr [forces armées allemandes, ndlr], le général Eberhard Zorn, a en quelque sorte pris les diplomates à contre-pied en se félicitant, via Twitter, de la signature d’un protocole d’accord visant à accroître la coopération avec les forces australiennes dans le domaine spatial.

 

« Nous voulons approfondir notre dialogue sur la sécurité spatiale. À cette fin, l’amiral David L. Johnston [le numéro deux de l’état-major australien, ndlr] et moi avons signé aujourd’hui, à Berlin, une lettre d’intention pour le ‘Military Space Partneship’. Nous nous concentrons sur les données et les capteurs au sol », a en effet indiqué le général Zorn, le 20 septembre.

À noter que l’amiral Johnston s’est gardé de communiquer au sujet de la signature de ce protocole d’accord.

Pour rappel, la Bundeswehr a récemment inauguré un « Commmandement spatial » [WRKdoBw pour Weltraumkommando der Bundeswehr] à Uedem. Un an plus tôt, un Centre d’opérations aériennes et spatiales [ASOC] avait également été installé, avec la mission d’exploiter deux systèmes radar pour suivre les objets en orbite, dont GESTRA et TIRA [pour l’imagerie et la trajectographie, ndlr].

Cela étant, le principe de ce partenariat avec Canberra avait été défini en juin dernier, lors d’une rencontre entre les ministres allemands et australiens des Affaires étrangères et de la Défense. La déclaration finale [.pdf] publiée à l’issue insistait sur le « renforcement de la sécurité dans le domaine de l’espace extra-atmosphérique en s’engageant activement dans les processus internationaux visant à promouvoir un comportement responsable ».

Par ailleurs, le ministère allemand des Affaires étrangères souligne que l’Allemagne est le deuxième partenaire commercial de l’Australie en Europe [après le Royaume-Uni].

Ya Rab Yeshua.

Link to post
Share on other sites


© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...