Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Thales lance XTRAIM, une nouvelle lunette de visée pour le tir de nuit


Recommended Posts

http://www.opex360.com/2021/12/07/thales-lance-xtraim-une-nouvelle-lunette-de-visee-pour-le-tir-de-nuit/

spacer.png

Le combat nocturne est de nature à altérer ce que l’on appelle les « facteurs de supériorité opérationnelle » étant donné que la détection et l’identification de l’ennemi se font à des distances plus courtes et que les tirs directs sont moins efficaces, en plus d’être susceptible de révéler la position de la section qui en est à l’origine. D’où l’importance de disposer de moyens plus performants que ceux de l’adversaire pour « voir » la nuit.

spacer.png

Actuellement, et dans le cadre d’une marché notifié à Thales, les forces françaises se dotent progressivement de nouvelles jumelles de vision nocturne [JVN] « O-NYX », dont la performance optique est accrue de 50 à 60% par rapport aux équipements de ce type jusqu’alors utilisés. Mais voir plus loin quand il fait nuit est une chose… Pouvoir effectuer des tirs de précision en est une autre.

Or, pour cela, Thales vient de lancer, ce 7 décembre, XTRAIM, une nouvelle lunette de visée pour le tir de précision, que ce soit de jour comme de nuit, conçue en partenariat avec LYNRED qui fournit les capteurs infrarouge.

Celle-ci, explique l’industriel, offre des « capacités de décamouflage de jour comme de nuit nécessitant jusque-là l’utilisation de plusieurs équipements » ainsi qu’une « capacité de tir de précision de nuit à une portée qui était jusque-là inaccessible avec un fusil d’assaut », comme le HK-416.

En outre, XTRAIM a été développée « en lien étroit avec les utilisateurs ». Aussi, son ergonomie est-elle « optimale » et ses « fonctionnalités répondent aux mieux aux besoins opérationnels », assure-t-il.

D’une masse inférieure à 530 grammes [batterie comprise] et compatible avec n’importe quelle JVN, la lunette de visée XTRAIM est compacte, avec une « taille inférieure de 70 mm minimum sur l’arme par rapport à des solutions alternatives », souligne Thales.

Pour le combat de jour, XTRAIM permet d’utiliser un viseur réflex point rouge, associée à une « voie thermique » pour le « décamouflage de cibles ». Et son « afficheur, très haute luminance, permet de s’affranchir des problématiques d’environnements très lumineux ». En configuration « nuit », les « images infrarouges [IR] de la lunette de visée et celles issues de l’intensification de lumière [IL] de la jumelle sont superposées pour offrir des capacités de décamouflage inégalées. », avance l’électronicien.

Concrètement, avec XTRAIM, le combattant débarqué « dispose d’une vision étendue du terrain et peut identifier l’adversaire avec une grande précision gagnant ainsi en efficacité et renforçant sa sécurité », fait valoir Thales. En outre, « l’ergonomie et le design de la lunette lui permettent d’effectuer un tir réflex, les deux yeux ouverts, de jour comme de nuit, tout en restant conscient de l’environnement qui l’entoure ».

« L’expertise optique, électronique et mécanique des équipes du site de Saint-Héand, centre d’excellence mondiale de l’optronique du combattant débarqué de Thales, a permis de proposer une solution faite avec et pour nos clients offrant les meilleures fonctionnalités opérationnelles. XTRAIM représente une révolution pour les forces armées », a commenté Christophe Salomon, Directeur général adjoint Systèmes Terrestres et Aériens chez Thales. Reste à voir si la Direction générale de l’armement passera une commande…

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

 Share

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...