Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

L’armée de l’Air et de l’Espace confie une partie de la formation de son personnel navigant au groupe DCI


Recommended Posts

http://www.opex360.com/2021/12/20/larmee-de-lair-et-de-lespace-confie-une-partie-de-la-formation-de-son-personnel-navigant-au-groupe-dci/

spacer.png

Il y a quelques mois, le ministère des Armées a diffusé un avis de marché concernant l’externalisation d’une partie de la formation de ses élèves pilotes et navigateurs officiers systèmes d’armes [NOSA] de l’armée de l’Air & de l’Espace [AAE], dans le cadre du projet ARIANE.

Une telle externalisation vise ainsi à confier la formation « basique » à un prestataire privé afin de permettre à l’AAE de se « recentrer sur les enseignements tactiques avancés ». Et sans doute, aussi, de remédier à un déficit d’instructeurs…

L’accord-cadre de quatre ans alors envisagé se divise en trois lots : le premier pour le Centre de formation aéronautique militaire initiale [CFAMI] de la base aérienne [BA] 701 de Salon-de-Provence, l’École de l’aviation de chasse [EAC] de la BA 709 de Cognac et l’École de l’aviation de transport [EAT] d’Avord.

Quoi qu’il en soit, ces derniers jours, via sa page sur le réseau social professionnel Linkedin, le groupe DCI, qui se décrit comme étant « l’opérateur du transfert du savoir-faire du ministère des Armées au profit des pays partenaires de la France », a diffusé des offres afin de recruter des pilotes instructeurs sur Xingu et Grob 120. Et pour cause : c’est à lui que le marché concernant la « formation aux techniques de pilotage de base » des élèves pilotes et navigateurs de l’AAE a été confié.

« DCI assurera les formations théoriques et pratiques que l’armée de l’Air et de l’Espace souhaite externaliser », a confié l’opérateur du ministère des Armées. Ce marché, dont le montant n’a pas été précisé, entrera en vigueur dès le 1er janvier prochain. Il « constitue une première pour l’AAE et une nouvelle référence pour DCI qui assure déjà à l’international de nombreuses formations pour les armées partenaires de la France, sur l’ensemble du cursus de formation des pilotes », a-t-il ajouté.

Les prestations fournies à l’EAC et à EAT se concentreront surtout sur la formation au pilotage aux instruments et au vol de nuit.

Selon les offres d’emplois qu’il a diffusées, DCI cherche des pilotes ayant récemment quitté l’AAE avec une « expérience confirmée dans la formation initiale ou avancée » du personnel navigant. Leur mission sera d’animer « la formation dans ses 3 composantes [instruction en salle, formation pratique et mise en situation], d’accompagner et d’évaluer les stagiaires, de participer au développement et à la mise à jour des outils pédagogiques, d’être le garant du respect des règles de sécurité des vols et de rédiger les comptes rendus ».

Photo : Groumfy69 — Travail personnel, CC BY-SA 3.0

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

 Share

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...