Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Le blindé à roues ERC-90 Sagaie ne fait officiellement plus partie de l’inventaire de l’armée de Terre


Recommended Posts

http://www.opex360.com/2022/01/09/le-blinde-a-roues-erc-90-sagaie-ne-fait-officiellement-plus-partie-de-linventaire-de-larmee-de-terre/

ERC-90-Sagaie-008-FR.JPG

En 2016, le directeur de la Section technique de l’armée de Terre [STAT] avait expliqué aux députés que les Engins de reconnaissance et de combat ERC-90 Sagaie allaient progressivement être retirés du service dans les années à venir et que les chars AMX-10 RCR reprendraient leurs missions, dans l’attente de l’arrivée de l’Engin blindé de reconnaissance et de combat [EBRC] Jaguar, dans le cadre du programme SCORPION.

Depuis sa mise en service, dans les années 1980, l’ERC-90 Sagaie a été engagé dans pratiquement toutes les opérations françaises menées en Afrique. Il y a cinq ans, l’armée de Terre en comptait une centaine d’exemplaires, modernisés [et « diésélisés »] à partir de 2003.

Développé par Panhard [absorbé depuis par Arquus], ce blindé léger d’environ 10 tonnes en ordre de combat, monté sur un châssis à six roues, est armé d’un canon de 90 mm, de deux mitrailleuses AANF1 de 7,62 mm et de quatre lance-pots fumigènes. Aérostransportable et pouvant combattre en atmosphère contaminée grâce à un dispositif de pressurisation et de filtration de l’air, il affiche une autonomie de 750 km. Et l’un de ses points forts est sa mobilité, qu’elle soit terrestre ou aquatique.

Impression issue de Maquetland.com Le monde de la maquette |  http://www.maquetland.com/article-phototheque/66-erc-90-f1lynx ERC 90  F1Lynx L ERC 90 F 1 Lynx English Version Cet engin est un cousin de l'AMX  10 RC,ou comme disent certaines ...

« La Sagaie présente de gros avantages qui expliquent sa durée de vie supérieure à ce qu’elle aurait dû être : c’est un véhicule très léger, qui entre facilement dans un Transall, et qui a une puissance de feu assez considérable car un canon de 90 millimètres, ça fait pas mal d’effet. Nous l’avons même utilisé en début d’intervention au Mali », avait rappelé le directeur de la STAT, il y a maintenant près de six ans.

Mais ce que celui-ci avait prédit s’est effectivement réalisé. Au 1er juillet 2020, l’armée de Terre avait encore 40 ERC-90 Sagaie en dotation.

Un an plus tard, selon la dernière livraison des « Chiffres clés de la Défense » [.pdf], document que le ministère des Armées vient de publier, ce blindé a effectivement disparu de l’inventaire. À noter que, entre-temps, neuf exemplaires ont été cédés à l’armée tchadienne. Cela étant, il fait toujours l’objet d’une fiche technique sur le site de l’armée de Terre.

Par ailleurs, et alors que Véhicule blindé muti-rôles [VBMR] Griffon entre progressivement en dotation au sein des régiments, le nombre de Véhicules de l’avant blindé [VAB] a continué de décroître, 151 exemplaires ayant été rayés des comptes. Au 1er juillet 2021, l’armée de Terre en comptait 2500.

S’agissant des hélicoptères de l’aviation légère de l’armée de Terre [ALAT], la flotte de Puma s’éteint progressivement, 32 appareils étant encore en service en juillet 2021, contre 46 un an plus tôt.

Enfin, sans surprise, le système de drone tactique intérimaire [SDTI], basé sur le « Sperwer », a aussi disparu des comptes de l’armée de Terre, qui attend l’arrivée du Patroller, développé par Sagem. Mais les « Chiffres clés de la Défense » ont livré un chiffre curieux. L’édition 2020 affirmait que 60 drones du Systèmes de mini-drones de renseignement [SMDR] étaient en dotation… Un chiffre qui a depuis été divisé par deux selon celle de 2021.

Photo : armée de Terre

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

 Share

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...