Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Choix durée de contrat


Para512
 Share

Recommended Posts

Bonjour à tous,

Étant actuellement candidat pour intégrer l’Armée de Terre, mon choix se porte sur le 3e RPIMa. Depuis l’ouverture de mon dossier, j’ai toujours exprimé mon souhait de postuler pour un contrat d’EVAT de 3 ans. Seulement, maintenant que la commission approche, mon conseiller m’a fait savoir qu’il serait préférable de postuler pour un contrat de 5 ans pour la fidélisation etc..

Il m’a dit qu’un contrat de 3 ans serait risqué au vu de la forte demande pour ce régiment et que bon nombre de candidats postulant pour des contrats de 5 ans (ou plus) me passeraient devant.

Je suis assez partagé entre le risque de ne pas être pris dans ce régiment à cause d’une durée de contrat trop courte, et le risque de me retrouver à devoir honorer un contrat de 5 ans dans un milieu qui ne me convient pas. (Cela fait maintenant pas mal de temps que je me renseigne sur le milieu militaire, sur ce métier qui est celui que je souhaite faire, sur mon choix d’arme, j’ai effectué une PMT… mais on ne peut jamais vraiment savoir avant d’y être vraiment).

C’est pour cela que je viens recueillir des avis, ou des retours d’expériences sur des personnes ayant été prise en postulant pour 3 ans dans des régiments dits « sélectifs » afin de savoir si c’est un réel désavantage au moment de la commission. (Actuellement je penche plus pour signer 5 ans afin de maximiser mes chances d’être pris..)

 

Merci de m’avoir lu.

Link to comment
Share on other sites

Salut 

 

Pense aussi au fait que si tu fait plusieur choix se sera plusieurs choix avec une duree de contrat de 5 ans donc si le 3 RPIMA et ton premier et que ton dossier n'est pas retenu tu risque de te retrouver dans un autre regiment pour 5 ans

Link to comment
Share on other sites

Salut entre la première année bien entamée par la formation et les 2 ans qui te resteraient à faire derrière tu n'aurais quasi aucune chance de faire autre chose que soldat de base en 3 ans .les gradés te catalogueront dans les " de passage" et tu feras juste le tout venant.

A mon avis en 5 ans tu t'ouvres plus de possibilités .

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Brayan06 a dit :

Salut 

 

Pense aussi au fait que si tu fait plusieur choix se sera plusieurs choix avec une duree de contrat de 5 ans donc si le 3 RPIMA et ton premier et que ton dossier n'est pas retenu tu risque de te retrouver dans un autre regiment pour 5 ans

Oui c’est vrai qu’il y a aussi ça à prendre en compte 

Il y a 2 heures, Yann pyromane a dit :

Salut entre la première année bien entamée par la formation et les 2 ans qui te resteraient à faire derrière tu n'aurais quasi aucune chance de faire autre chose que soldat de base en 3 ans .les gradés te catalogueront dans les " de passage" et tu feras juste le tout venant.

A mon avis en 5 ans tu t'ouvres plus de possibilités .

Il est vrai que 5 ans me donne plus de temps pour m’épanouir dans mon futur métier mais à la fois ce sera long si je ne m’y plaît pas.

Et pour savoir je peux quand même espérer passer au moins Caporal en 3 ans de service non ?

Link to comment
Share on other sites

Dans un Rpima tu serais une bête à concours à mon avis je crois que c'est très rare plutôt 4 ans .

https://www.defense.gouv.fr/content/download/117079/1135950/TIM-Parcours-professionnel3-01.pdf

Toujours se référer aux textes officiels et y rajouter les notions de besoins à l'instant T.De la notation de tes supérieurs ,des plus anciens que toi qui passeront toujours avant toi,de ta note de gueule etc..Beaucoup de paramètres .Là le graphique te donnera quelques indications qu'on ne peut que constater.

Link to comment
Share on other sites

il y a 21 minutes, Para512 a dit :

Et pour savoir je peux quand même espérer passer au moins Caporal en 3 ans de service non ?

Pas si ton contrat est limité à 3 ans. On ne va pas prendre le "risque" de former un EVAT pour en faire un CPL si on sait qu'il risque de partir juste après avoir reçu sa promotion.

Tu risques aussi de ne pas pouvoir renouveler ton contrat : tu ne seras qu'un "trouffion" de base servant à boucher les trous, sans pouvoir acquérir une spécialisation quelconque puisqu'on ne voudra pas former un gars qui risque de partir vite vers le civil.

Mon conseil :

Demande un contrat de 5 ans et si tu es pris, utilise au maximum ta période probatoire (6 mois) pour savoir si le métier de militaire te convient oui ou non !

  • Thanks 1

Militaire d'active

Link to comment
Share on other sites

il y a 34 minutes, Yann pyromane a dit :

Dans un Rpima tu serais une bête à concours à mon avis je crois que c'est très rare plutôt 4 ans .

https://www.defense.gouv.fr/content/download/117079/1135950/TIM-Parcours-professionnel3-01.pdf

Toujours se référer aux textes officiels et y rajouter les notions de besoins à l'instant T.De la notation de tes supérieurs ,des plus anciens que toi qui passeront toujours avant toi,de ta note de gueule etc..Beaucoup de paramètres .Là le graphique te donnera quelques indications qu'on ne peut que constater.

D’accord je vois, c’est vrai que je pensais que c’était un peu plus rapide mais après cela dépend de chaque individu et de pleins de paramètres comme vous l’avez dit. 

Et au niveau du sous-off semi-direct si l’on se donne les moyens, est-ce quelque chose de réalisable ou plutôt très rare ? Et a partir de quand en étant réaliste ? Car 3 ans (années de service minimum) me semble très peu du coup.

il y a 12 minutes, Levy Pierre a dit :

Pas si ton contrat est limité à 3 ans. On ne va pas prendre le "risque" de former un EVAT pour en faire un CPL si on sait qu'il risque de partir juste après avoir reçu sa promotion.

Tu risques aussi de ne pas pouvoir renouveler ton contrat : tu ne seras qu'un "trouffion" de base servant à boucher les trous, sans pouvoir acquérir une spécialisation quelconque puisqu'on ne voudra pas former un gars qui risque de partir vite vers le civil.

Mon conseil :

Demande un contrat de 5 ans et si tu es pris, utilise au maximum ta période probatoire (6 mois) pour savoir si le métier de militaire te convient oui ou non !

Oui je comprends.

Et je compte bien exploiter cette période probatoire au maximum mais on sait bien que la période probatoire englobe seulement la formation et que la formation est quand même bien différente du métier une fois en compagnie d’après ce que j’ai pu lire.

Apres, je suis conscient qu’il faut bien se lancer un jour et que sinon on ne fait rien !

Edited by Para512
Link to comment
Share on other sites

Quand tu auras fait tes classes à Caylus au 6ème rpima tu auras quand même un bon aperçu du métier.Mon frère a fait sa carrière au 3eme rpima donc les classes para il en pas garder un bon souvenir .Je sais pas si c'est toujours pareil car tout change mais il en chier et sur sa section ils ont fini à 25 sur 40 à l'époque.

Link to comment
Share on other sites

il y a 23 minutes, Yann pyromane a dit :

Quand tu auras fait tes classes à Caylus au 6ème rpima tu auras quand même un bon aperçu du métier.Mon frère a fait sa carrière au 3eme rpima donc les classes para il en pas garder un bon souvenir .Je sais pas si c'est toujours pareil car tout change mais il en chier et sur sa section ils ont fini à 25 sur 40 à l'époque.

Oui c’est sûr.

Je suis un jeune plein d’ambition et j’ai peur de tomber de haut comme je vois beaucoup de jeunes déçus c’est pour ça que j’ai pas mal de doutes et d’interrogations. Même si je suis conscient des contraintes, que ce n’est pas tout rose, que ce n’est pas comme dans les films, dans les pubs..

Et de ce que j’ai pu voir les classes sont encore rudes de nos jours et c’est ce que je recherche. 

 

Edited by Para512
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, Para512 a dit :

les classes sont encore rudes de nos jours et c’est ce que je recherche.

Alors n'hésite plus : saute dans "l'inconnu" de la vie militaire et accroche toi avec un contrat de 5 ans au moins

il y a 36 minutes, Para512 a dit :

Et au niveau du sous-off semi-direct si l’on se donne les moyens, est-ce quelque chose de réalisable ou plutôt très rare ? Et a partir de quand en étant réaliste ? Car 3 ans (années de service minimum) me semble très peu du coup.

Sous-off semi-direct, c'est très réalisable : une très grande proportion des ss off actuels sont des semi-direct.
Mais, il y a la règle et l'usage.
La règle dit "à partir de 3 ans de service"
Mais il faut savoir que c'est encore le CDC qui t'inscrit et qui t'envoie à St Maix comme semi-direct. Donc il faut un dossier très solide : bien noté dans le régiment, bonne attitude, efficace et ... plus de trois ans de service en général (souvent beaucoup plus : les candidats semi-direct sont souvent déjà CCH)

  • Thanks 1

Militaire d'active

Link to comment
Share on other sites

Effectivement je rejoins les autres, l'armée n'aura pas trop envie de former un gars, en plus parachutiste qui a un énorme coût (déjà quand j'ai été formé, ils parlaient d'environ 5000€ pour former un parachutiste, entre le salaire du parachutiste, du formateur, le kérosène, le matériel, etc, je ne sais pas si c'est vrai, mais voilà ce qu'ils nous ont sorti à l'époque), pour qu'il ne serve que 2 ans.

De la demande pour ce type de régiment, il y en a un paquet, pourquoi prendre un gars qui risque de partir dans 2 ans alors qu'ils peuvent en avoir un qui va servir au moins le double de façon sûre. Aujourd'hui le but premier de l'armée est la fidélisation, former des gens ça coûte très, très cher, les contrats initiaux sont de plus en plus voués à être plus longs surtout pour les formations chères.

  • Like 2

"La guerre n'est rien d'autre que la continuation de la politique par d'autres moyens."

Link to comment
Share on other sites

Merci à tous pour vous réponses,

Concernant le semi-direct, je verrais bien comment ça se passera une fois dans l’institution, et selon mes aspirations je ferais de mon maximum.

Par rapport à la durée du contrat, je comprends la problématique de fidélisation et de coût, en espérant ne pas me retrouver « bloqué » dans quelque chose qui ne me convient/correspond pas. 

 

Il y a 21 heures, Yann pyromane a dit :

Quand tu auras fait tes classes à Caylus au 6ème rpima tu auras quand même un bon aperçu du métier.Mon frère a fait sa carrière au 3eme rpima donc les classes para il en pas garder un bon souvenir .Je sais pas si c'est toujours pareil car tout change mais il en chier et sur sa section ils ont fini à 25 sur 40 à l'époque.

J’en profite pour vous demander, qu’est-ce que votre frère a pensé de l’ambiance au sein du régiment et du régiment en général ? Je n’ai pas trop trouvé de retours.

Edited by Para512
Link to comment
Share on other sites

Vous ne serez jamais "bloqué". Vous aurez X années à faire, dans votre cas, quelque chose comme 4 ans après formation, ce n'est pas la fin du monde. Ayant plus de 4 ans de service, vous aurez aussi droit à la reconversion. Vous serez très bien payé (2000€ net en début de carrière, je ne suis pas sûre que tous vos potes de votre âge touchent autant), vous aurez des OPEX à faire, même si ça ne vous plaît pas, et bien, ça sera une occasion de mettre pas mal d'argent de côté et investir. ça vous fera une expérience professionnelle qui vous fera certainement mûrir et grandir, et aussi qui vous permettra de savoir prendre du recul et relativiser plus tard. Il ne faut pas voir tout comme une contrainte, partir déjà défaitiste, ce n'est pas un bon esprit, il y aura toujours du bon et du mauvais.

De toute façon, je ne comprends pas votre hésitation. Soit vous voulez vous engager car quelque part vous avez la passion du métier de militaire et notamment de l'infanterie, soit non et là vaut mieux ne pas s'engager. Vous avez déjà peur de tout alors que vous n'y êtes même pas encore. Autant qu'un informaticien s'engage et que le milieu militaire ne lui convient pas, qu'il se voit plus comme un technicien qu'un militaire, je peux concevoir même si c'est bête, mais un fantassin, comment dire, il sait à quoi il s'engage quand même. Il y va généralement parce le coeur du métier est l'action, le combat, l'aventure, la discipline, il sait qu'il y va quelque part pour "ramasser".

Je trouve que vous vous posez beaucoup trop de questions et vous avez trop peur pour pas grand chose... dans le boulot que vous allez faire, va falloir se poser beaucoup moins de questions et avoir beaucoup moins peur de partir à l'aventure et l'inconnu.

Si ça ne vous plaît pas, vous faites votre contrat et vous vous cassez faire autre chose. Rien de plus.

Idem pour passer sous-officier, vous aurez largement le temps d'y réfléchir une fois engagé.

  • Like 1
  • Thanks 1

"La guerre n'est rien d'autre que la continuation de la politique par d'autres moyens."

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Yann pyromane a dit :

Comment te dire ? 25 ans au même endroit sans jamais demandé aucune mutation .😁

Ah oui quand même ! Super !

 

Il y a 5 heures, Malina a dit :

Vous ne serez jamais "bloqué". Vous aurez X années à faire, dans votre cas, quelque chose comme 4 ans après formation, ce n'est pas la fin du monde.

Je ne dis pas que c’est la fin du monde, loin de là, mais je préfère poser des questions et me renseigner avant au lieu de foncer tête baissé sans réfléchir à mon projet et me poser les questions une fois engagé.

Ayant plus de 4 ans de service, vous aurez aussi droit à la reconversion. Vous serez très bien payé (2000€ net en début de carrière, je ne suis pas sûre que tous vos potes de votre âge touchent autant),

Je suis conscient de ces avantages et je ne les néglige pas du tout !

vous aurez des OPEX à faire, même si ça ne vous plaît pas, et bien, ça sera une occasion de mettre pas mal d'argent de côté et investir. ça vous fera une expérience professionnelle qui vous fera certainement mûrir et grandir, et aussi qui vous permettra de savoir prendre du recul et relativiser plus tard.

C’est exactement ce que je pense. Et que cela me plaise ou pas, je ne pourrais qu’en tirer du positif, pour moi ce sera une expérience très enrichissante et qui me servira dans la vie.

Il ne faut pas voir tout comme une contrainte, partir déjà défaitiste, ce n'est pas un bon esprit, il y aura toujours du bon et du mauvais.

J’ai peut-être laissé transparaître cela avec mes interrogations mais je n’ai pas du tout cet état d’esprit, bien au contraire.

De toute façon, je ne comprends pas votre hésitation. Soit vous voulez vous engager car quelque part vous avez la passion du métier de militaire et notamment de l'infanterie, soit non et là vaut mieux ne pas s'engager. Vous avez déjà peur de tout alors que vous n'y êtes même pas encore. Autant qu'un informaticien s'engage et que le milieu militaire ne lui convient pas, qu'il se voit plus comme un technicien qu'un militaire, je peux concevoir même si c'est bête, mais un fantassin, comment dire, il sait à quoi il s'engage quand même. Il y va généralement parce le coeur du métier est l'action, le combat, l'aventure, la discipline, il sait qu'il y va quelque part pour "ramasser".

Je ne pense pas « avoir peur de tout » simplement dû au fait que je me pose des questions sur mon avenir, et justement le forum est la pour répondre à des questions et conseiller. Mes interrogations ne remettent en rien en cause ma détermination à servir. Il ne faut pas voir cela comme de l’incertitude ou de la peur mais plutôt de la réflexion. Je suis convaincu que ce métier me correspond et je souhaite justement m’engager pour l’action, le combat, la discipline, l’aventure. Je veux ramasser et me dépasser de jour en jour. Cela n’est pas incompatible avec le fait d’avoir quelques doutes sur certaines choses.

Je trouve que vous vous posez beaucoup trop de questions et vous avez trop peur pour pas grand chose... dans le boulot que vous allez faire, va falloir se poser beaucoup moins de questions et avoir beaucoup moins peur de partir à l'aventure et l'inconnu.

Je ne suis pas vraiment d’accord, je n’ai pas l’impression de me poser pleins de questions sur tout et n’importe quoi et d’être rempli de doutes mais je sais qu’il ne faut pas non plus tergiverser des heures. Au bout d’un moment il faut faire le grand saut et je n’ai pas peur de le faire.

Si ça ne vous plaît pas, vous faites votre contrat et vous vous cassez faire autre chose. Rien de plus.

Exactement.

Idem pour passer sous-officier, vous aurez largement le temps d'y réfléchir une fois engagé.

Je suis d’accord mais je ne vois pas le mal à y penser dès maintenant et à réfléchir au déroulement de sa carrière (sachant qu’on ne peut rien vraiment prévoir, tout dépend de beaucoup de facteurs, mais je veux dire de se faire une idée des possibilités par rapport à nos ambitions).

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, Levy Pierre a dit :

@Para512 Tes remarques (en italiques) sont intéressantes et démontrent que tu as un seprit qui te désigne déjà comme futur ss off ou même off !

C’est flatteur et ça me fait plaisir de lire ça !

Je tiens à montrer que je suis réellement motivé à intégrer cette institution qui représente des valeurs auxquelles j’adhère totalement et que je suis déterminé à y arriver et donner le meilleur de moi-même une fois soldat.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Et bien, maintenant vous savez ce que vous avez à faire. Prenez vos 5 ans, dans tous les cas, cela ne vous détruira pas votre vie, ça vous apportera toujours des choses même si vous décidez de quitter 5 ans plus tard. Si vous êtes sûr de votre voie, et bien feu.

Edited by Malina

"La guerre n'est rien d'autre que la continuation de la politique par d'autres moyens."

Link to comment
Share on other sites

Oui le CSO est fait depuis septembre.

Ca a donné un « bon dossier » d’après mon conseiller, bons résultats aux tests cognitifs et niveau sport 11.45LL, 21 tractions, 65 squats.

 

Edited by Para512
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Para512 a dit :

Manque plus que le retour du contrôle élémentaire qui est anormalement long…

1.c'est logique en cette période de covid et donc de sous-effectif

2. as-tu des raisons d'avoir des inquiétudes ? toi qui aurais fait quelque sottise dans le passé ? un membre de ta famille, même lointaine ?

 

Militaire d'active

Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, Levy Pierre a dit :

1.c'est logique en cette période de covid et donc de sous-effectif

2. as-tu des raisons d'avoir des inquiétudes ? toi qui aurais fait quelque sottise dans le passé ? un membre de ta famille, même lointaine ?

 

1. Oui je sais mais ça commence à être préoccupant surtout qu’il ne me reste plus que quelques semaines pour postuler et que sans ça je ne peux pas..

2. Non aucune raison de m’inquiéter justement c’est pour ça, ni moi ni personne de ma famille.

Edited by Para512
Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, Para512 a dit :

Non aucune raison de m’inquiéter

Contacte ton CeR d'urgence en lui expliquant ton cas

Normalement tu peux postuler, simplement la décision de la com sera prise plus tard et en fonction de la réponse de l'enquête

Courage et dis toi que dans l'armée il faut souvent attendre longuement pour devoir se dépêcher ensuite

Militaire d'active

Link to comment
Share on other sites

Je l’ai déjà contacté il y a une semaine et cette semaine il devait reprendre contact avec l’organisme qui s’occupe des contrôles élémentaires pour les relancer et il m’a dit qu’il m’appellerait quand il aurait du nouveau, pas de nouvelles depuis…

Ah si je peux quand même postuler ça me rassure il ne me l’a pas dit.

Oui merci, c’est sûr, au moins j’en aurai déjà eu un avant goût ! 😂

Link to comment
Share on other sites

 Share

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...