Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Annulation dénonciation de contrat


 Share

Recommended Posts

Voila, ca fait plusieurs moi que je suis a l'ENSOA en fin de semaine dernière de dénoncer mon contrat...

J'ai signé et écrit le compte rendu, mais je n'ai encore eu aucun entretien. Je regrette ma décision prise sur le coup d'une grosse perte de morale et d'une accumulation de fatigue et j'ai peur de tout gâcher ... Pensez vous que je puisse encore revenir sur cette signature ? Je suis encore à l'école.

 

En vous remerciant. 

Link to comment
Share on other sites

Salut, à mon avis il est encore temps mais il faut vite agir et passer par la voie hiérarchique.Autant te dire que tu ne vas pas passer pour quelqu'un de bien fiable ( je ne juge pas ton état personnel à l'instant T) mais je connais bien la mentalité .

Cependant je sais aussi que tu as fait une grosse connerie à mon sens quitter une école ou des dizaines de jeunes rêvent d'entrer tu vas t'en mordre les doigts mais 1h après avoir franchi la porte .

Fais toi aider vite fait il n'y a pas de honte

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Dani a dit :

si tu tiens pas le coup en école qu est ce que ça va être en rgt

S'il peut rattraper sa dénonciation, qu'il regrette déjà, il fera un bon SGT et il aura appris sa leçon : il tiendra le coup aussi en régiment

Donc, cette fois ci, pas d'accord avec Dani

  • Like 1

Militaire d'active

Link to comment
Share on other sites

Ce serait dommage de louper le galon que certains mettent des années à avoir en galérant tous les jours de leur vie 2eme classe 1er classe caporal caporal chef en suant sang et eau alors que toi en 8 mois tu accèdes directement à la fonction de chef de groupe .Il faut bien se rendre compte de ce que tu louperais.

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

En clair :

"Vous vous bougez le cul", à l'image du Sergent vif et vaillant que vous étiez en devenir en intégrant Saint-Maixent !

Démerdez-vous pour obtenir un entretien, fût-ce "à l'arrache", au détour d'un couloir ou à la rampe de l'ordinaire, avec votre Chef de Section, voire le Commandant de Compagnie !

Démerdez-vous plus encore ! Faites preuves des qualités que l'on attends justement d'un Chef de Groupe : Audace, Réactivité, Sens de la Mission et du bien commun !

Nul n'est à l'abri d'une défaillance ponctuelle, quelle que soit son éducation, son vécu, ou sa position...

Mais c'est à la façon d'y réagir, que l'on se révèle...

=> Ne lâchez rien. Ouvrez-vous auprès de votre CDS de ce qui a motivé cette "décision" fugace... Rien ne garantit qu'il en acceptera l'augure, et au cas ou vous seriez réintégré, vous serez de toutes façons "observé de près" et quasi-obligé de devenir exemplaire.

"En Avant" !

 

  • Like 2
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Le 04/02/2022 à 19:32, Legrenadier a dit :

Voila, ca fait plusieurs moi que je suis a l'ENSOA en fin de semaine dernière de dénoncer mon contrat...

Qu'est-ce qu'il s'est exactement passé pour que "après plusieurs mois" tu souhaites brutalement dénoncer ton contrat ? Si tu ne dis rien, on ne pourras pas te conseiller efficacement

Militaire d'active

Link to comment
Share on other sites

Merci pour vos messages de soutiens !

 

En somme perte de repère, j'avais l impression de perdre mon temps, de pas être a ma place. J ai toujours été quelqu un de tres studieux et porté sur les études et j ai eu la peur de ne plus etre stimulé, de faire peu voir pas et de pas voir d'avenir la dedans.

 

Juste des pensées sombres qui venaient confirmer mon manque de mental, mais je pense que c est juste une solution de facilité plutot que de me cree ma difficulté et d en ressortir grandis.

Link to comment
Share on other sites

Legrenadier,

Associez-vous, consciemment ou non, votre engagement dans les Armées comme un "pis-aller" ? Voire "un job de circonstance", faute de débouché à vos précédentes études ?

...

Pour info, la "vie intellectuelle" d'un Sous-Officier, comme de quiconque, est ce que chacun en fait !

A la sortie de l'ENSOA, rien de vous interdit, en dehors de vos heures de service, de suivre des formations en ligne désormais pléthoriques, dans des domaines dont vous ne soupçonnez sans doute même pas l'existence...

Juste un échantillon franco-français :

https://www.fun-mooc.fr/fr/

Et pour alimenter votre motivation, pourquoi ne pas viser l'EMIA après quelque temps de service ?

...

Dans l'immédiat : Démerdez-vous pour faire annuler illico-presto cette démission que vous regrettez déjà !

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Dans l'immédiat : Démerdez-vous pour faire annuler illico-presto cette démission que vous regrettez déjà !

Bien évidemment ! en plus croyez bien que vous ne manquerez pas aux armées par contre une fois les valises faites et le retour vers les douces joies du secteur privé vous allez prendre une grosse claque derrière les oreilles.

Il faut annuler tout çà vite fait .

Amicalement.

 

Link to comment
Share on other sites

ça fait quand même peur qu'un jeune soldat, qui va devenir CDG, leader, mette sur la table une dénonciation sur un coup de tête pour une petite perte de moral et fatigue, alors qu'il n'est qu'en école initiale... dont la fatigue reste quand même pas énorme.

A réfléchir.

Vous êtes un futur artilleur, vous allez faire comment quand il faudra se casser le dos avec des mortiers, ou enchaîner des missions pour appuyer vos camarades souvent qui se font allumer pendant des heures d'affilé sous 45°C, ou que vous allez être pris à partie par l'ennemi parce que bon, défoncer les cannons d'artillerie reste cool, que vous aurez passé des heures à entendre des canons vous hurler aux oreilles...? Chaleur, fatigue, mal au dos, bruits à gros décibels, stress (parce que vos petits copains devant souvent dépendent de vous)... Vous allez avoir un coup de fatigue et de moral et vous effondrer aux pieds de votre pièce d'artillerie et laisser vos hommes se débrouiller? Parce que bon, la fatigue en école, ce n'est rien comparé à ce qu'il vous attend par la suite. Vous avez choisi de faire une spécialité de COMBAT, il va falloir assurer et bien derrière. Dans des guerres modernes de contre insurrection l'artillerie continue d'être employée, en Afghanistan 80% des insurgés neutralisés l'ont été par des tirs indirects (artillerie, aviation), dont la moitié par l'artillerie, dont les forces françaises ne n'avaient que... 7% d'artilleurs... je vous laisse deviner la charge de travail des artilleurs et le boulot à faire... on parle souvent des fantassins, des FS, mais les artilleurs ont toute une honneur à eux aussi.

Donc si vous décidez réellement de rester, réfléchissez bien, et surtout grandissez rapidement car des grandes responsabilités vous attendent derrière et surtout, dans pas longtemps. Et ça ne va pas se faciliter avec le temps. J'espère que ça vous fera un coup de boost et que vous resterez dans le momentum pour le reste de votre carrière.

On a déjà tous eu des coups de moral, quelque chose qui ne va pas bien, des gros coups de fatigue, on est tous humains, on a tous une famille, une vie personnelle, parfois ça ne va pas, mais il faut apprendre à faire avec, à respirer un bon coup et continuer à avancer, il ne faut pas céder et s'effondrer à chaque fois qu'un problème survient. Sinon, faites du TOP, ça marche bien et c'est de plus en plus employé dans les armées. ça aide à surmonter des coups de fatigue ou de moral.

  • Like 1

"La guerre n'est rien d'autre que la continuation de la politique par d'autres moyens."

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Legrenadier a dit :

je pense que c est juste une solution de facilité plutot que de me cree ma difficulté et d en ressortir grandis.

Continue donc à grandir, reprends ta démission et tiens nous informé de ta situation

Courage !

Militaire d'active

Link to comment
Share on other sites

 Share

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...