Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Réengagement


lionelmessi101020
 Share

Recommended Posts

Bonsoir, 

j'avais une question est il possible de se réengager dans l'armée apres lavoir quitter ca fait que 3 semaines que je l'ai quitter ayant fait ma foi et étant sur la fin de ma fts larme que j'avais choisi ne me plaisait voulant m'orienter plutôt vers l'infanterie maintenant est ce que j'aurai une fgi a refaire ou non ??

Link to comment
Share on other sites

Tu es parti en respectant toutes les règles ? Pendant la période probatoire ? Alors tu peux espérer un nouveau contrat, sans doute en VDAT

Si tu n'es pas parti dans les règles ... cela devient beaucoup plus compliqué

Militaire d'active

Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, lionelmessi101020 a dit :

Bonsoir, 

j'avais une question est il possible de se réengager dans l'armée apres lavoir quitter ca fait que 3 semaines que je l'ai quitter ayant fait ma foi et étant sur la fin de ma fts larme que j'avais choisi ne me plaisait voulant m'orienter plutôt vers l'infanterie maintenant est ce que j'aurai une fgi a refaire ou non ??

Bonjour,

Tu étais dans quel régiment ? Quelle spécialité ? 

L'Arme de tous les héroïsmes et de toutes les abnégations, j'ai nommé l'Infanterie de Marine MARÉCHAL LYAUTEY

militaire d'active. Infanterie de marine

Link to comment
Share on other sites

Avant de penser être exempté de FGI, c'est selon la décision du chef de corps, notamment, si vos résultats au final n'étaient pas éclatants, demandez vous si vos chances de rejoindre un régiment d'infanterie sont solides.

Comme dit, éventuellement et au mieux, en qualité de VDAT. 

S'agissant du régiment d'accueil, dans le cas où votre dossier de candidature était agréé, je ne serai pas surpris qu'il veuille "vérifier" vos niveau et capacité à embrayer directement sur une FTS. Ce qui à mes yeux n'aurait rien d'inconvenant.

Donc, pour l'instant, vous allez au CIRFA et ouvrez un dossier. Sans vous faire trop de rêves.

Clair ?

BTX

  • Like 1

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

Un réengagement est toujours possible si vous êtes parti dans les règles, ce qui ne veut pas dire qu'il est certain.
Faut déposer une nouvelle candidature au CIRFA et repasser par la case départ comme tout le monde.

Après l'armée a souvent beaucoup de candidats infanterie, mais qui ne tente rien n'a rien...

  • Like 2

"La guerre n'est rien d'autre que la continuation de la politique par d'autres moyens."

Link to comment
Share on other sites

Le CIRFA ne décide rien ! Le chef de corps du régiment qui voudra bien vous récupérer fera ce que son devoir et son intuition lui commanderont de faire. Ne vous faites pas trop d'illusion là-dessus.

BTX

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

Salut! Je suis exactement dans le même cas cela fais 6mois que je suis en artillerie et je voudrais m’orienter vers l’infanterie marine! J’ai appelé la CIRFA ils m’ont dit exactement la même chose qu’il fallait contacter la cellule de recrutement du régiment souhaiter et que le CFIM n’est plus à refaire sachant que l’AFIM est valvule ans…mais une FTS oui! Mais bon très compliquer d’avoir contact avec les régiments! 

L’AFIM est VALABLE 1ans… je me corrige! Mon correcteur me joue des tours! 

Link to comment
Share on other sites

Exactement… beaucoup de mes collègues l’on fais et ils n’ont pas eu à refaire de CFIM juste leur FTS! Donc tu recommenceras ta formation technique de spécialité donc 3mois de classes! Et bien sure que si ton AFIM est valable 1ans après à toi de voir si dans le régiment que tu souhaite intégrer ils te refassent pas passer ton AFIM mais ça m’étonnerais ceux qui l’on fais n’en pas dû à le refaire donc… le plus dure c’est d’être accepté dans le régiment souhaiter et surtout d’avoir contact avec eux… mais qui ne tente rien à rien! 

Et oui ne jamais ce faire d’illusion.. mais si c’est à refaire ça n’est pas grave si tu souhaite vraiment être en infanterie! La motivation est le plus important! 😉

Link to comment
Share on other sites

"Beaucoup de collègues l'ont fait", beaucoup? Combien?

C'est ahurissant cette quantité de personnes qui s'engagent n'importe comment et veulent changer et se barrer dès les premiers mois!
On ne voyait pas de ça avant, ces cas étaient rares, l'engagement était très réfléchi...
ça doit être la conséquence de la génération "je veux tout à la carte"...
Le souci, c'est que vous coûtez un pognon de fou à vous engager pour après partir ou changer d'avis 2 mois après, très souvent avant même d'initier la spécialité en soi. La place que vous prenez est une place non honorée qui aurait pu être donnée à quelqu'un de motivé. C'est une place qu'il va falloir reremplir par la suite, de l'argent qui va repartir pour le recrutement et un sous effectif qui restera dans les unités.
Avant, le gars qui voyait qu'il s'était légèrement trompé, il restait au moins le premier contrat, il essayait de voir, et n'en faisait pas une fatalité. Après soit il partait, soit il essayait de changer de spé, une fois son contrat rempli. ça s'appelait honorer ses engagements.

C'est aussi la faute à ces campagnes d'engagement type influenceur, où les motivations ne sont plus très recherchés et des conseillers de CIRFA qui cherchent plus à remplir des quotas qu'à conseiller correctement les jeunes et les orienter. Ce n'est pas par hasard que l'armée à décidé de se mettre au My Job Glasses, qui limite un poil la casse...

Je vois maintenant aussi un paquet de jeunes avec la mode du essayer de s'engager dans n'importe qu'elle spé pour se dire "une fois dedans, je demande à changer pendant mes classes", puis finalement nope, ce n'est pas comme ça que ça se passe.

  • Like 4
  • Thanks 1

"La guerre n'est rien d'autre que la continuation de la politique par d'autres moyens."

Link to comment
Share on other sites

C'est aussi la faute à ces campagnes d'engagement type influenceur.

Tout est dit plus l'abus d'écrans,de jeux vidéos en tout genre de réseaux sociaux à en vomir ,d'une scolarité qui frise le ridicule à la sortie,et se retrouve avec des beaux evat tik tokeurs qui font des snapchats pendant les cours de FGI .

Heureusement ils ne sont pas tous comme çà 🤣

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Le 23/02/2022 à 14:35, Levy Pierre a dit :

Chez nous, c'était rester les 3 ans d'études au complet (et après l'année de stage en régiment) sinon on n'avait aucun diplôme et ... on devait rembourser les frais d'études !

Malheureusement le remboursement des frais n'existe pas avant la fin complète de la formation et le lien au service n'existe pas dans toutes les spécialités... donc voilà, effectivement c'est à la carte.
Beaucoup de jeunes ne supportent plus rien, ne supportent plus aucune contrainte ni aucune tâche à faire qui sort un poil de l'habitude... on a l'impression que faire leur contrat est comme être dans un enfer...

Cette société me fait peur avec un nombre grandissant de gens qui sont constamment en dépression, à la dérive, je ne comprends pas trop d'où ça vient, pourtant je suis encore relativement jeune.

  • Like 2

"La guerre n'est rien d'autre que la continuation de la politique par d'autres moyens."

Link to comment
Share on other sites

Le 23/02/2022 à 12:10, Malina a dit :

Ce n'est pas par hasard que l'armée à décidé de se mettre au My Job Glasses, qui limite un poil la casse...

Tout à fait d'accord avec vous quand à la situation d'une certaine jeunesse (pas toute non plus), maintenant sur My Job glasses, y a que des officiers, médecins, commissaires et que du monde dans le soutien, l'administratif, les services, il doit y avoir 2 officiers d'artillerie, 3 des transmissions et une sergent de la protection civile .... Pas beacoup de caporaux-chef de chasseurs alpins ou de brigadier chef de char Leclerc ... Je rappelle que sur les 16.000 nouveaux engagés de l'AdT il doit y avoir minimum 14.000 MDR, donc c'est pas en leur montrant le job d'un commissaire adjoint au chef d'etat-major de la Force Navale qu'on va inciter les jeunes français à la rusticité pour finir 1e classe dans un Régiment de Cavalerie Blindée ...

Clairon

 

Le fil rouge sur le bouton rouge, le fil bleu ....

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Clairon a dit :

Tout à fait d'accord avec vous quand à la situation d'une certaine jeunesse (pas toute non plus), maintenant sur My Job glasses, y a que des officiers, médecins, commissaires et que du monde dans le soutien, l'administratif, les services, il doit y avoir 2 officiers d'artillerie, 3 des transmissions et une sergent de la protection civile .... Pas beacoup de caporaux-chef de chasseurs alpins ou de brigadier chef de char Leclerc ... Je rappelle que sur les 16.000 nouveaux engagés de l'AdT il doit y avoir minimum 14.000 MDR, donc c'est pas en leur montrant le job d'un commissaire adjoint au chef d'etat-major de la Force Navale qu'on va inciter les jeunes français à la rusticité pour finir 1e classe dans un Régiment de Cavalerie Blindée ...

Clairon

 

Dans l'armée de l'air quasiment toutes les spécialités (pour ne pas dire toutes?) et toutes les catégories sont représentées. Je ne sais pas pour l'armée de terre, effectivement.

"La guerre n'est rien d'autre que la continuation de la politique par d'autres moyens."

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...
Le 16/02/2022 à 19:41, BTX a dit :

Avant de penser être exempté de FGI, c'est selon la décision du chef de corps, notamment, si vos résultats au final n'étaient pas éclatants, demandez vous si vos chances de rejoindre un régiment d'infanterie sont solides.

Comme dit, éventuellement et au mieux, en qualité de VDAT. 

S'agissant du régiment d'accueil, dans le cas où votre dossier de candidature était agréé, je ne serai pas surpris qu'il veuille assurance animaux de compagnie "vérifier" vos niveau et capacité à embrayer directement sur une FTS. Ce qui à mes yeux n'aurait rien d'inconvenant.

Donc, pour l'instant, vous allez au CIRFA et ouvrez un dossier. Sans vous faire trop de rêves.

Clair ?

BTX

Mais avec toute cette guerre, il est possible de se réengager sans aval d'un supérieur je pense.

Link to comment
Share on other sites

A moins que sur ma base aérienne nous soyons des neuneus, et jusqu'à preuve du contraire, la France est en stricte paix et n'est absolument pas du tout en guerre. Les besoins en recrutement sont exactement les mêmes, il n'y a aucun changement immédiat.

Et il  faut toujours l'aval d'un supérieur, quelque part.

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Haha 1

"La guerre n'est rien d'autre que la continuation de la politique par d'autres moyens."

Link to comment
Share on other sites

Il y a quelque part sur NOTRE planète un pays qui est en guerre ?

Si oui, que ceux que ça intéressent partent là bas. On leur dira "vas, court, vole et ... fous nous la paix."

Les militaires français sont là pour protéger notre pays et nos ressortissant (y compris sur le plan cyber), pas pour agresser d'autres gratuitement !

  • Like 1
  • Thanks 1

Militaire d'active

Link to comment
Share on other sites

 Share

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...