Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

La réserve chez les chasseurs alpins


sima
 Share

Recommended Posts

Bonjour, 

ça fait un moment que je me renseigne et réfléchis à rentrer dans la réserve (je suis un civil, sans aucune expérience militaire), et au fil du temps, quelques questions sans réponse (ou j'aimerais simplement une confirmation pour être sûr) se sont accumulées.

Je suis intéressé en priorité par le 27è BCA, mais bien sûr en fonction des disponibilités je suis tout autant intéressé par le 13è et le 7è BCA. Pourquoi ? Parce qu’en plus de l’identité particulière de ces unités, je suis très attiré par le milieu de la montagne, c’est mon lieu de randonnée préféré. Je préfère les milieux qui demandent de l’engagement et du dépassement de soi. Et j’ai totalement conscience que ce sont des unités très demandées, et que les places sont limitées. J’imagine que pour les réservistes c’est la même chose.

1. Comme les chasseurs alpins évoluent dans un milieu difficile, j'imagine que a sélection pour le recrutement des réservistes est plus rigoureux que pour d’autres unités qui ne sont pas amenés à évoluer dans un milieu aussi difficile, non ?
2. Tenter les chasseurs alpins sans avoir beaucoup d’expérience de la montagne en hiver (mon expérience est surtout la montagne sans neige), sans savoir skier, c'est possible ou c'est perdu d'avance ? (Il me semble avoir vu quelque part que ce n'était pas obligatoire de savoir skier, mais je n'en suis pas sûr). Etant donné que c’est pour la réserve, je ne sais pas trop à quel point ça diffère de l’active.
3. Si je décidais de tenter les BCA, en cas d'échec à les intégrer, il serait possible, je pense, d'essayer d'incorporer la réserve dans d’autres régiments. Tant que je n’ai pas atteint la limite d’âge, rien ne s’y oppose il me semble.

Merci d'avance pour ces quelques éclaircissements

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, sima a dit :

1. Comme les chasseurs alpins évoluent dans un milieu difficile, j'imagine que a sélection pour le recrutement des réservistes est plus rigoureux que pour d’autres unités qui ne sont pas amenés à évoluer dans un milieu aussi difficile, non ?
2. Tenter les chasseurs alpins sans avoir beaucoup d’expérience de la montagne en hiver (mon expérience est surtout la montagne sans neige), sans savoir skier, c'est possible ou c'est perdu d'avance ? (Il me semble avoir vu quelque part que ce n'était pas obligatoire de savoir skier, mais je n'en suis pas sûr). Etant donné que c’est pour la réserve, je ne sais pas trop à quel point ça diffère de l’active.
3. Si je décidais de tenter les BCA, en cas d'échec à les intégrer, il serait possible, je pense, d'essayer d'incorporer la réserve dans d’autres régiments. Tant que je n’ai pas atteint la limite d’âge, rien ne s’y oppose il me semble.

Bonjour Sima, excellente idée de vouloir rejoindre les troupes de montagne, cependant je tiens à souligner que les BCA ne sont pas les seules unités composant cette grande famille, on y trouve également le 93e régiment d'artillerie de montagne, le 4e régiment de chasseurs et le 2e régiment étranger de génie ; chacun de ces régiments étant absolument unique en son genre. 

Concernant tes questions : 

1°) la seule sélection "en plus" comparé à un réserviste "lambda" se fait au niveau de ta visite médicale initiale, il faut que tu sois "apte montagne". Sinon concernant la formation initiale, elle est la même que partout ailleurs, tu réaliseras une FMIR au sein de ton régiment ou d'un des régiments de la 27e brigade d'infanterie de montagne, comprenant les basiques du monde militaire condensés en une quatorzaine de jours. 

2°) ne pas savoir skier n'est pas rédhibitoire, l'an dernier à un BSM deux personnes n'avaient même jamais vu de neige, il faudra cependant progresser rapidement pour se mettre au niveau, mais les IMS sont particulièrement doués et capables pour former. Aucune inquiétude à avoir sur ce point. Précision supplémentaire et qui complète la première réponse, en tant que réserviste dans les troupes de montagne tu as l'occasion chaque été de passer le Brevet d'Alpiniste Militaire et chaque hiver le Brevet de Skieur Militaire sur la base du volontariat. 

3°) à vrai dire tu ne pourras pas "tenter" un BCA, lorsque tu feras tes premières démarches pour être réserviste, tu verras une carte où tu pourras sélectionner un des régiments parmi les quelques qui te seront proposés. Elle correspond aux régiments qui sont ouverts au recrutement de réservistes en ce moment. Si aucun des BCA ne recrute (ils sont extrêmement demandés et généralement les réservistes y sont assez fidèles) alors tu devras choisir un autre régiment. Enfin, prends en compte la proximité géographique, je ne sais pas où tu habites, mais si tu es de Brest, pense au fait que tu devras parfois faire l'aller-retour le temps d'un week-end entre Brest et Annecy. Après, tu feras évidemment selon tes disponibilités, ta conception de la réserve et tes périodes de convocation. C'est aussi pour ça qu'il faut parfois réfléchir à un régiment plus pratique et facile d'accès, même si peut-être moins "clinquant" que le 27e BCA. 

 

Quoiqu'il en soit c'est un beau projet que tu as là, qui plus est dans les troupes de montagne, je ne peux que t'encourager à le poursuivre. 

 

Aquilon 

 

"Les esprits valent selon ce qu'ils exigent. Je vaux ce que je veux"

Link to comment
Share on other sites

Merci beaucoup pour ces précisions @Aquilon

Oui, je connaissais aussi ces régiments, mais c'est vrai que de prime abord, l'artillerie ou la cavalerie blindée m'attireraient un peu moins. Mais c'est peut-être simplement une fausse idée que je me fais. Je garde néanmoins cela dans un coin de ma tête. Quant au 2e régiment étranger de génie, c'est vrai que mon attention n'a pas accroché, peut-être parce que c'est la légion étrangère, et que dans ma tête c'est réservé aux étrangers.

1. Pour le 1er point c'est très bien, il faudra donc que je voie ça lors de la visite médicale, au moins je serai fixé.

2. Si je choisis les chasseurs alpins, c'est aussi qu'apprendre à skier m'intéresse et que je souhaite m'y impliquer sérieusement. Parmi les différentes raisons qui me font me tourner vers les chasseurs alpins, c'est aussi pour acquérir une meilleure connaissance du milieu de la montagne, donc j'ai bien sûr la motivation nécessaire pour apprendre rapidement. J'avais vu aussi qu'il est possible de passer des brevets, et c'est une option intéressante, effectivement.

3. Oui évidemment, j'ai aussi mis le critère de la distance parmi les premiers, je ne me vois pas passer mon temps dans les transports. Sans compter que, si ce n'est pas pris en charge, ça a un coût non négligeable d'habiter loin, ce qui n'est pas mon cas.
Si au moment de choisir le régiment, aucun régiment de montagne n'est disponible, rien ne m'empêche d'attendre éventuellement quelques mois, voire plus, le temps que le recrutement dans ce régiment soit à nouveau disponible ?

Link to comment
Share on other sites

 Share

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...