Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

officier sous contrat


Recommended Posts

Bonjour à tous. J'ai 23 ans et je suis titulaire d'un master en géopolitique et défense. Je souhaite intégrer l'armée de terre en tant qu'officier sous contrat. Je souhaite être officier dans un régiment d'infanterie et avoir la possibilité de partir en OPEX pour commander des hommes directement sur le terrain. J'ai plusieurs questions à ce sujet :

Je sais qu'il y a plusieurs parcours pour devenir officier :

J'ai vu qu'il y avait la possibilité de devenir officier sur titre mais apparemment ce parcours ne prend pas la forme de contrats renouvelables et n'ayant aucune expérience dans l'armée pour le moment, je préfère garder la possibilité de ne pas renouveler le contrat.

Ensuite, j'ai vu qu'il y avait deux types d'officier sous contrat : spécialiste et encadrement. J'ai vu que le spécialiste ne se consacre pas réellement à l'action sur le terrain mais à des domaines tel que la gestion, les ressources humaines etc. Je pense donc qu'officier sous contrat encadrement  me conviendrait davantage, surtout qu'apparemment il peut intégrer l'infanterie. Toutefois j'ai également vu qu'un officier sous contrat encadrement s'occupe du commandement de quelques hommes au sein du régiment (organisation de la journée, des activités sportives etc) et qu'il ne partait que très rarement en OPEX. Je ne comprends donc pas vraiment si l'officier sous contrat d'encadrement reste tous le temps au régiment ou si il part en OPEX et commande ses hommes directement sur le terrain. Est ce que cela dépend de l'expérience ? J'ai également vu qu'un officier sous contrat encadrement doit se spécialiser dans l’un des huit domaines d’activités que propose l’armée de Terre: maintenance, systèmes d’information et de communication, logistique, génie, gestion administrative, aéronautique, renseignement ou combat. Ces domaines ne m'intéressent pas réellement car je souhaite agir sur le terrain en commandant des combattants d'infanterie. Le domaine "combat" est-il en lien avec l'infanterie ?

J'aimerais donc savoir vers quel parcours m'orienter avec un bac + 5 en géopolitique et défense, pour devenir officier en infanterie et pouvoir partir en OPEX afin de commander directement sur le terrain. Je souhaite être dans l'action et non pas dans un poste consacré à la gestion ou ce genre de domaine.

J'espère que j'ai été assez clairs dans mes questions et je vous remercie par avance pour vos réponses !

Link to comment
Share on other sites

Salut tout semble très bon l'infanterie est archi demandée prépare également un plan B en cas d'échec pour cette arme.Sinon une fois recruté tu mèneras la même vie que les autres officiers de terrain seul le contrat et les perspectives de carrière vont différer .ta spécialité est lié au domaine du combat.Sinon dis toi bien que cette filière est en plein essor et donc pas de grande différence de niveau initial avec les autres recrutements c'est plus que sélectif.

Ensuite fais attention de nombreux candidats sont réservistes et pour certains depuis plusieurs années pour l'infanterie à dossier égal et si tu n'as même pas fait une PMS tu passeras après eux .Tu es encore jeune essaye de muscler le côté militaire et de t'entrainer sérieusement côté sports si besoin.

Ton master est nickel au niveau discipline dommage de ne pas tenter les OST évidement je respecte ton point de vue mais çà n'a rien à voir en terme de carrière.tu as un bon âge pour candidater

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Un OSC/E (officier sous contrat encadrement) a pour vocation d'encadrer des militaires (MDR et ss off) comme un off d'active, mais il a un contrat pour une durée limitée une seule fois renouvelable :
https://www.cadremploi.fr/editorial/conseils/fiches-metiers/detail/article/officier-sous-contrat-encadrement-osce.html
Contrat initial de 10 ans (dans le temps) qui peut être renouvelé au max pour 5 ans.
Donc un OSC/E, s'il ne parvient pas à entrer dans le cadre (très rare) n'est qu'une variable d'ajustement (en fonction du budget)

Tu as trois possibilités :

1. tu maintiens ton souhait, mais tu sais dès le départ qu'après 15 ans max (si on est optimiste) et si tu as été très bon dès le début, tu es "dehors et sans rien"

2. tu essayes OST avec ton BAC+5 : possible, mais difficile actuellement vu l'affluence de candidats

3. tu t'engages comme EVSO (pour devenir ss off) et au bout de 3 ans de service tu peux faire le concours de l'EMIA qui fais de toi un off de carrière. Avec ton diplôme tu as 6 chances de réussir l'admissibilité : 3 avec les épreuves sur titre et 3 avec les épreuves ... sur épreuve

Je te déconseille de poursuivre dans la voie actuelle, sauf si tu exclu dès maintenant de passer "d'active"

Par contre je te conseille de faire une PMD ou une PMS et de la réserve intensive !

  • Thanks 2

Militaire d'active

Link to comment
Share on other sites

Ok merci pour vos réponses. Du coup, un OSCE ne pourra pas devenir officier de carrière par la suite ? Officier sur titre me parait être une meilleure solution dans ce cas.

Link to comment
Share on other sites

Salut, si tu peux devenir de carrière mais le nombre est extrêmement faible comme l'a précisé Pierre . OST te donne une possibilité d'être officier de carrière directement concours extrêmement exigeant 200 candidats pour une vingtaine de places par an .23 ans tu es jeune encore et plus que dans les clous si tu as déjà un master 2 réfléchi vite et tiens nous au courant et surtout PMS et réserve les OST font tous çà.

21 places en 2021 résultats publiés en mai dernier .

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, lanonyme a dit :

Ok merci pour vos réponses. Du coup, un OSCE ne pourra pas devenir officier de carrière par la suite ? Officier sur titre me parait être une meilleure solution dans ce cas.

Les OSC-E signent un contrat de sept ans aujourd'hui, pas de dix. La tendance actuelle est un renouvellement presque automatique si le niveau est bon ou si la spé est déficitaire. 

Le concours de l'école de guerre est ouvert depuis peu, quelques OSC ont réussi. Mais la finalité première n'est effectivement pas de faire des OSC des officiers de carrière lors du recrutement initial. 

Et tu es tout autant officier "d'active" que les autres en OSC. Le boulot de CDS sera identique, qu'on soit cyrard, dolo ou osc.

 

Et je nuance un point : faire OST en voulant spécifiquement l'infanterie, c'est très risqué. Peu de places, pas de garantie d'avoir l'arme choisie. Tu es saint-cyrien et ce que ça implique, oui, mais le compromis c'est, entre autre, d'être prêt à accepter d'autres armes après l'année de formation initiale à Coët. Il n'y a pas de place pour tout le monde.

 

Et à voir si pour les OSC, dans les années à venir, il y aurait peut-être un classement pour choisir son arme...

Edited by 2S
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Yann pyromane a dit :

Salut 2S tu parles de l'école de Guerre ?

Correct, j'ai amendé mon message. Au temps pour moi, j'ai écrit trop vite.

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Yann pyromane a dit :

Juste pour ma culture générale as tu idée du nombre de lauréats on m'a parlé de moins d'une dizaine par an ?

Pour les OSC ? Une main par an suffit en général pour les compter pour le moment. Mais à voir dans les années à venir. Tous les OSC n'ont pas l'envie ou "l'obligation" de passer l'école de guerre. 

La grande majorité des candidats et des admis est issue de Saint-Cyr. 

Edited by 2S
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Merci c'est encore moins que je ne croyais j'étais sur 10 12 .

Si tu réussis à être dans les 4 ou 5 reçus par an issus du corps des OSC tu pourras devenir de carrière et continuer ta carrière vers les plus hautes fonctions mais comme l’écrit 2S cette école n'est pas majoritairement destinée à former des OSC.D’où l’intérêt de bien choisir ta voie dés le début .

Beaucoup de jeunes diplômés actuels n'envisagent qu'un passage dans les armées sur le mode anglo-saxons et se reconvertissent dans le privé rapidement l'image de marque est bien vue par les entreprises. 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, lanonyme a dit :

L'école de guerre dispense une formation pour devenir officier de carrière ?

Elle prépare aux postes d'officiers supérieurs et à de plus hautes responsabilités à terme. Un OSC qui réussit le concours est "activé" et devient de carrière. Un officier sous contrat (EMAC) et un officier de carrière (type saint-cyrien ou dolo) peuvent tous les deux candidater.

À défaut d'y arriver, il existe également le diplôme technique et d'autres alternatives (type sur dossier après demande et examen) pour un OSC afin de passer "de carrière".

 

Dans tous les cas, ce genre de questions va venir plus tard dans ton parcours. Chaque chose en son temps. Déjà être admis, suivre la scolarité, avoir l'arme puis un régiment que tu veux et te faire plaisir en tant que CDS. Ensuite, tu verras bien.

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Yann pyromane a dit :

Juste pour ma culture générale as tu idée du nombre de lauréats on m'a parlé de moins d'une dizaine par an ?

A l'époque où l'EDG n'était pas ouvert aux OSC mais seulement aux OSC qui étaient activés chaque année le nombre de lauréat était de zéro.

L'année où ça a été ouvert aux OSC il me semble qu'ils ont été 2 lauréats.

“Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait.”

Link to comment
Share on other sites

Ayant suivi le post j'ai fait quelques recherches officielles. 

. Ainsi, depuis 2019, trois OSC ont intégré l’école de guerre se destinant à des fonctions à haute responsabilité et 49 OSC ont été lauréats du DT leur permettant d’être intégrés dans le COA ou le CTA.

Voilà voilà chiffres armée de terre. 

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Je ne veux pas dire de bêtise, mais il me semble que les OSC/E sont recrutés d'office pour une arme et que le classement final n'influence que le régiment où ils iront.

A Coët, les OSC/E portent dès leur arrivée des losanges d'armes, ce qui semble étayer cette suspicion.
Tu pourrais donc en théorie postuler en tant qu'OSC/E dans l'Infanterie (auquel cas tu aurais une place garantie dans cette arme sous condition de réussite/complétion de la formation) et tu n'aurais à te "battre" que pour le choix du régiment au terme des études.

M'enfin, ce n'est que ce que j'ai cru comprendre et cela nécessite une confirmation.

Link to comment
Share on other sites

 Share

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...