Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Information sur différents régiments


Juxc
 Share

Recommended Posts

Bonjour à tous,

J'ouvre ce topic car j'ai besoin d'informations, en vue de la préparation d'un plan B pour mon engagement (je le rappelle je passe une double candidature OSC/P et EMHM, étant deux sélections très rudes, je ne veux pas me retrouver sans rien en cas d'échec aux deux).

Donc pour passer au vif du sujet !

Comme je l'avais précisé dans ma présentation je vise l'artillerie si je n'ai pas l'ALAT. Et en cas d'échec à l'EMHM j'aimerai me tourner vers st maix, spécialité ART CAF. Le passage à st maix donnant lieu à un classement, et donc un choix de régiment je me pose des questions sur les régiments d'artillerie, et plus particulièrement les 1er RA, 3e RAMa, 35e RAP, 68e RAA (et 93e RAM accessoirement pour l'EMHM - mais je reste ouvert aux autres retex !).

Je me demandais parmis ces régiments, le ou lesquels étaient ceux qui "pratiquent" le plus l'artillerie, je veux dire par là ceux partent le plus souvent en manœuvre, s'entraînent régulièrement et partent en mission ?

La question peut paraître enfantine mais après avoir discuté avec des artilleurs de différents régiments je me suis rendu compte qu'ils n'étaient pas tous logés à la même enseigne. Là ou certains m'ont dit qu'ils partent souvent en manœuvre et s'entraînent à leur coeur de métier, d'autres m'ont dit qu'ils s'entraînent très peu à "faire de l'artillerie".

Petit disclaimer car j'en vois déjà certains je ne cherche pas à déclencher des guerres de clocher ou savoir "c'est qui les plus fort" je suis simplement à la recherche de retex sincères de la part d'actif/récemment retraités ou fin connaisseurs de l'activité des régiments en général.

Edited by Juxc
Link to comment
Share on other sites

  • Juxc changed the title to Information sur différents régiments

Salut je connais des sous officiers du 3eme rama je peux te dire avec certitude qu'ils bougent beaucoup outre mer ils reviennent d'ailleurs de Guyane situé dans le camp de Canjuers ils s'entrainent constamment et connaissent particulièrement les us marines qu'ils viennent tous les ans en manœuvre.Inconvénient le camp est éloigné quand on est jeune c'est voiture obligatoire.C'est le frère jumeau du 11 rama ( plus qu'excellent lui aussi ) en Bretagne.

Personnellement j'aurai pris le 35 RAP un régiment TAP ne se refuse pas c'est une autre mentalité et Tarbes c'est magnifique.Reste à y être admis çà doit être bien plus dur en taux de sélection vu que tous les jeunes veulent la même chose à savoir les parachutistes.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

12 minutes ago, Yann pyromane said:

Salut je connais des sous officiers du 3eme rama je peux te dire avec certitude qu'ils bougent beaucoup outre mer ils reviennent d'ailleurs de Guyane situé dans le camp de Canjuers ils s'entrainent constamment et connaissent particulièrement les us marines qu'ils viennent tous les ans en manœuvre.Inconvénient le camp est éloigné quand on est jeune c'est voiture obligatoire.C'est le frère jumeau du 11 rama ( plus qu'excellent lui aussi ) en Bretagne.

Personnellement j'aurai pris le 35 RAP un régiment TAP ne se refuse pas c'est une autre mentalité et Tarbes c'est magnifique.Reste à y être admis çà doit être bien plus dur en taux de sélection vu que tous les jeunes veulent la même chose à savoir les parachutistes.

Salut Yann, merci pour ce premier élément de réponse !

En effet un régiment TAP ne se refuse pas, mais je me posais une question :

Est ce que cette spécialité ne leur fait pas perdre leurs manoeuvres Artillerie justement ?

Car lorsque je parle d'artilleurs qui m'ont dit qu'ils ne faisaient pas tant de manœuvre que ça, il y en a un qui venaient du 93e RAM. Il m'a dit que la spé montagne faisait qu'il faisait beaucoup de montagne justement et peu d'artillerie..

Link to comment
Share on other sites

En tout cas le 3 rama eux çà canonne sec ils sont constamment sur le camp aussi donc ils ont tout sur place en matière d'installation.et en plus les jtac s'entrainent avec les avions à missiles réels je les voit souvent passer au dessus de chez moi.

Concernant le 93 RAM je sais que le niveau physique demandé est en effet celui des chasseurs alpins donc c'est pas donné à tout le monde si tu n'es pas trop porté sur la montagne tu vas subir.

Link to comment
Share on other sites

12 minutes ago, Yann pyromane said:

En tout cas le 3 rama eux çà canonne sec ils sont constamment sur le camp aussi donc ils ont tout sur place en matière d'installation.et en plus les jtac s'entrainent avec les avions à missiles réels je les voit souvent passer au dessus de chez moi.

Concernant le 93 RAM je sais que le niveau physique demandé est en effet celui des chasseurs alpins donc c'est pas donné à tout le monde si tu n'es pas trop porté sur la montagne tu vas subir.

Ok bon à savoir pour le 3e RAMA ! Ils ont sûrement la prime de camp j'imagine ? Pour les JTAC c'est parfait c'est vers quoi je m'oriente si je fais de l'artillerie.

Pour la montagne pas de soucis (si je tente les sélections emhm c'est pas pour rien !) mais c'est vraiment pour le côté artillerie, même si je suis un fana de montagne, je n'ai pas envie de faire que ça, j'ai envie de faire de l'artillerie aussi, et souvent.

Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, Yann pyromane said:

sur l'activité des JTAC tu trouveras plein de posts intéressants sur le forum.Pas mal de réponses ont été données récemment.

Yes je suis bien renseigné sur le sujet, on avait d'ailleurs discuté ensemble il y a quelques mois dans un de mes précédents topic.

Si d'autres personnes par par là avec des infos sur l'activité et le rythme des régiments que j'ai cité plus haut je suis preneur.

Link to comment
Share on other sites

TAP n'est en rien une spécialité mais tout simplement un mode de mise en place.

C'est comme dire "héliporter est une spécialité". N'importe quel couillon peut monter dans un hélicoptère et transiter d'un point A vers un point B.

TAP est surtout un "état d'esprit", une façon particulière de décliner la cohésion et l'esprit de corps.

Si j'avais 20 ans comme vous et étais attiré par l'artillerie, apte TAP, je convoiterais le 35e RAP.

Rustique et plutôt physique, le 93e RAM. 

Sensible aux traditions et désireux d'entrer dans la famille des TDM, dans l'ordre le 11e RAMa et le 3e RAMa retiendraient mon attention.

Loin derrière, le 68e RAA, le 40e RA et le 1er RA.

Le 61e RA est particulier = artilleur sans canon. Et le 54e RA est le dernier régiment sol-air.

BTX

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

22 minutes ago, BTX said:

TAP n'est en rien une spécialité mais tout simplement un mode de mise en place.

C'est comme dire "héliporter est une spécialité". N'importe quel couillon peut monter dans un hélicoptère et transiter d'un point A vers un point B.

TAP est surtout un "état d'esprit", une façon particulière de décliner la cohésion et l'esprit de corps.

Si j'avais 20 ans comme vous et étais attiré par l'artillerie, apte TAP, je convoiterais le 35e RAP.

Rustique et plutôt physique, le 93e RAM. 

Sensible aux traditions et désireux d'entrer dans la famille des TDM, dans l'ordre le 11e RAMa et le 3e RAMa retiendraient mon attention.

Loin derrière, le 68e RAA, le 40e RA et le 1er RA.

Le 61e RA est particulier = artilleur sans canon. Et le 54e RA est le dernier régiment sol-air.

BTX

Bonjour BTX,

Effectivement c'est un mode de mise en place, j'ai parlé de "spécialité" en pensant mode de mise en place plus spécifique (comme le milieu montagne pour le 93).

Je suis apte TAP (à condition de passer la radio rachis) mais je ne vois pas quel problème je pourrais avoir à ce niveau. À méditer donc.

Vous qui êtes très à jour sur l'activité de nos armées, savez vous si le 35 est un régiment qui part souvent en manœuvre artillerie ? Sa proximité avec les autres régiments TAP, l'ALAT, les zones de manœuvre et les Pyrénées laisse à penser que oui. Mais après avoir lu de mauvais retour je préfère demander.

Link to comment
Share on other sites

Autant que les autres ! Comprenez que l'ensemble des unités de l'ADT - sans parler des deux autres armées - sont particulièrement et régulièrement sollicitées.

L'allègement et le remaniement de BARKHANE ne signifient pas la fin des OPEX. Loin s'en faut.

Peut être la prochaine pour votre génération sera en Lettonie voire dans le Spitzberg.

Merci DAMART.

BTX

  • Haha 2

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

Très bien merci BTX. Ça m'aide dans mes choix. Si jamais je vais à l'ENSOA je viserai le 35e, le 3e puis le 68e.

Si des gens veulent venir partager leur ressenti sur les régiments cités qu'ils n'hésitent pas.

Link to comment
Share on other sites

Salut Juxc,

A vous lire, "la bombarde" semble vous attirer davantage que l'EMHM...

Nul doute que cela transparaîtra lors des entretiens de sélection pour Cham'..

En tant que "vieux soldat", je me permets donc un avis d'ancien : ne perdez pas votre énergie à préparer une sélection ardue entre toutes (l'EMHM), si vous n'êtes pas à 200% focalisé sur elle, comme le seront légitimement vos camarades postulants alpins...

En outre, vous citez une candidature OSC/P ?

La synthèse de tout cela serait d'être support ALAT d'une section de mortiers lourds du 93e RAM ! 😀 !! "Cà se tente", mais ce n'est pas gagné !!...

§§

Plus sérieusement...

- "La Bombarde", çà dépote, çà envoie, c'est jouissif à moindre coût... Avec des affectations qui peuvent être bien sympa (35eRAP et 93eRAM en tête...). Quant aux batteries Caesar... 😶 "Wait and see"...

- "L'EMHM", c'est l'excellence physique, l'excellence de la technicité montagne, une élite qui instruit l'élite de l'Infanterie... Une parenthèse magique pour tous ceux qui y sont élus... Mais qui exige un investissement absolu.

- "La fillière OSC/P" : un an à Coët, puis Dax, ou Cannet-les-Maures... Un choix aussi exigeant sur le plan psychologique (gare aux tests de sélection..), que pédagogique (il faut bachoter sec, et les filles, nombreuses dans cette filière, font plutôt monter les exigences, par leur proverbiale application au sérieux dans les études...)

Bref !!

Trois voies fort distinctes, qui selon moi répondent à autant d'aspirations légitimes pour un gars "bien de sa personne", mais dont les implications et perspectives ultérieures seraient fort différentes..

"A vous de voir", à la lumière des aspirations d'aujourd'hui...

 

Quel que soit le choix ultime : "Donnez-vous à fond !"

 

 

 

  • Like 2
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Le 28/04/2022 à 21:11, dragunov a dit :

Salut Juxc,

A vous lire, "la bombarde" semble vous attirer davantage que l'EMHM...

Nul doute que cela transparaîtra lors des entretiens de sélection pour Cham'..

En tant que "vieux soldat", je me permets donc un avis d'ancien : ne perdez pas votre énergie à préparer une sélection ardue entre toutes (l'EMHM), si vous n'êtes pas à 200% focalisé sur elle, comme le seront légitimement vos camarades postulants alpins...

En outre, vous citez une candidature OSC/P ?

La synthèse de tout cela serait d'être support ALAT d'une section de mortiers lourds du 93e RAM ! 😀 !! "Cà se tente", mais ce n'est pas gagné !!...

§§

Plus sérieusement...

- "La Bombarde", çà dépote, çà envoie, c'est jouissif à moindre coût... Avec des affectations qui peuvent être bien sympa (35eRAP et 93eRAM en tête...). Quant aux batteries Caesar... 😶 "Wait and see"...

- "L'EMHM", c'est l'excellence physique, l'excellence de la technicité montagne, une élite qui instruit l'élite de l'Infanterie... Une parenthèse magique pour tous ceux qui y sont élus... Mais qui exige un investissement absolu.

- "La fillière OSC/P" : un an à Coët, puis Dax, ou Cannet-les-Maures... Un choix aussi exigeant sur le plan psychologique (gare aux tests de sélection..), que pédagogique (il faut bachoter sec, et les filles, nombreuses dans cette filière, font plutôt monter les exigences, par leur proverbiale application au sérieux dans les études...)

Bref !!

Trois voies fort distinctes, qui selon moi répondent à autant d'aspirations légitimes pour un gars "bien de sa personne", mais dont les implications et perspectives ultérieures seraient fort différentes..

"A vous de voir", à la lumière des aspirations d'aujourd'hui...

 

Quel que soit le choix ultime : "Donnez-vous à fond !"

 

 

 

Bonsoir Dragunov,

Effectivement à me lire on peut vite se demander quelles sont mes aspirations ! Les voilures tournantes et la livraison d'obus sont deux domaines qui m'attirent fortement, et les deux ont en fait un gros point commun : l'aspect soutien des troupes au contact. J'ai d'ailleurs l'ambition, si je deviens artilleur, de d'abord faire observateur puis de passer la qualif JTAC (donc on retourne au domaine aéronautique !).

Pour ce qui est de l'EMHM, mon ambition est bien d'intégrer le 93e RAM si j'incorpore la SEM, donc on reste dans le domaine artillerie ! Mais je sais que face à des candidats désireux de d'aller en infanterie je ne serai pas le premier de la liste, d'où mes interrogations sur les autres régiments d'artillerie.

Finalement ces 3 voies qui paraissent si distinctes ne le sont pas vraiment à mes yeux, elles concernent toutes un milieu qui me passionne (l'aéronautique, la montagne et/ou l'artillerie) et convergent vers un même point : devenir pilote ou les yeux du pilote (et des canons aussi en gros bonus - c'est vrai que ça fait rêver quand on entend les obus partir ! Chose que j'ai pu expérimenter en réel)

Je suis quelqu'un qui me pose beaucoup de questions, d'où ce topic d'ailleurs, et j'essaie actuellement de me faire un cheminement mental en fonction d'éventuels réussites ou échecs à telle ou telle sélections.

Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, dragunov said:

Zen...

Autant d'aspirations légitimes..

Posez-vous, expérimentez, prenez-le temps nécessaire..

Ceci posé : foncez !!

C'est ce que je me dis, je passe bientôt mes agrément ALAT, qui est mon choix n°1 donc je me focus dessus.

Et comme disent les alpins : Tôt dret !

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, Yann pyromane said:

350 candidats pour 35 retenus par an pas besoin d'avoir fait de hautes études mathématiques pour comprendre .😁

Et oui ! Pour ça que c'est bien d'avoir un plan de secours.

Et ce que le site ne précise pas c'est combien sont retenus après la visite médicale du personnel navigant. Là encore c'est la douche froide pour beaucoup de candidats qui avaient pourtant réussi les tests !

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
1 hour ago, Yann pyromane said:

l'année dernière ils ont fini à 30 pilotes formés en OSC/P.

EMHM une trentaine de reçus aussi par an .

Exactement ! Une grosse attrition dans les deux sélections.

Pour ça qu'il faut arriver prêt et bien renseigné sur le sujet (et prévoir un plan B si ça tourne mal !).

Edited by Juxc
Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, Yann pyromane said:

En prépa on disait Saint-Cyr t'attire Saint Maixent t'attend 😁 çà existait déjà .

Elle est bien connue celle là ! 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Bonjour, il manque l'avis du métro dans cette conversation! Le 1RA situé à Bourogne est juste en face de Belfort (10min en voiture), une gare TGV s'arrête devant le régiment donc bien pratique. Ils sont les seuls détenteurs du radar COBRA avec une auto-relève au Liban et une batterie LRU qui est un bel engin qui aurait de l'avenir face à l'Est. Le 68 comme le 40 sont les régiments ART de nos brigades blindées, celles qui vont être déployées à l'avenir à l'Est et qui ont tous les matériels majeur pour la perspective haute intensité chère à nos chefs!

En ce qui concerne les JTAC, je trouve que ça dépend des années et des promos, j'en ai connu des très bon du 1er et des largement plus bancales du 93...

Les para et les troupes alpines c'est une belle vitrine, mais comme dit BTX ça projette par air donc léger, donc faut aimer le mortier! On ne parachute pas encore des CAESAR ou des AUF1. 

Comme dans toutes les spécialités, il faut réfléchir à ce qu'on envie de faire, avec quoi et de quelle manière (et un peu moins à quoi on veut ressembler). Et bien sûr regarder un peu la localisation géographique de sa futur affectation 😁

Bon courage pour votre projet, cordialement.

  • Like 1
  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
3 hours ago, Uffholtz said:

Bonjour, il manque l'avis du métro dans cette conversation! Le 1RA situé à Bourogne est juste en face de Belfort (10min en voiture), une gare TGV s'arrête devant le régiment donc bien pratique. Ils sont les seuls détenteurs du radar COBRA avec une auto-relève au Liban et une batterie LRU qui est un bel engin qui aurait de l'avenir face à l'Est. Le 68 comme le 40 sont les régiments ART de nos brigades blindées, celles qui vont être déployées à l'avenir à l'Est et qui ont tous les matériels majeur pour la perspective haute intensité chère à nos chefs!

En ce qui concerne les JTAC, je trouve que ça dépend des années et des promos, j'en ai connu des très bon du 1er et des largement plus bancales du 93...

Les para et les troupes alpines c'est une belle vitrine, mais comme dit BTX ça projette par air donc léger, donc faut aimer le mortier! On ne parachute pas encore des CAESAR ou des AUF1. 

Comme dans toutes les spécialités, il faut réfléchir à ce qu'on envie de faire, avec quoi et de quelle manière (et un peu moins à quoi on veut ressembler). Et bien sûr regarder un peu la localisation géographique de sa futur affectation 😁

Bon courage pour votre projet, cordialement.

Bonjour, merci de votre réponse !

C'est de ce genre de retex dont j'avais besoin pour me guider, il est toujours bien d'avoir des avis d'actifs.

C'est bon à savoir pour le 1er RA. Après à voir si un observateur d'artillerie serait projetable avec les LRU sachant que le COBRA fait déjà le boulot d'acquisition de la cible.

C'est ce qu'on m'avait dit pour le 68 et le 40, brigade blindée = déploiements très fréquents.

Pour le JTAC effectivement ça dépend des promos mais pour avoir discuté avec certains d'entre eux, c'est pour la plupart le manque d'entraînement régulier qui fait la nuance entre les bons et les mauvais. Et effectivement il y a des régiments comme le 3e RAMA, le 1er RA ou le 35e RAP etc.. qui, de part leur proximité avec des moyens aériens, (Aéronavale et ALAT) leur donne tout le loisir de s'entraîner régulièrement. À contrario, d'autres comme au 93e RAM ou au 11e RAMa s'entraînent un peu moins au guidage (le 11 est proche des bases Aéronavales mais pas des zones de tir d'après ce qu'on m'avait dit).

Je vous rejoins pour le choix. Il faut s'attarder sur le fond et non la forme, c'est ce que j'essaie de faire un maximum. Et pour la localisation j'ai déjà fait des choix, d'où le nombre limité de régiment que j'ai cité.

Merci encore pour votre réponse !

Edited by Juxc
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

 Share

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...