Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Devenir officier sous contrat pilote hélicoptère lorsque l’on est sous-officier ou militaire du rang


Recommended Posts

https://rh-terre.defense.gouv.fr/actualites-communautaires/item/954-devenir-officier-sous-contrat-pilote-helicoptere-lorsque-l-on-est-sous-officier-ou-militaire-du-rang

Peu d’employeurs aujourd’hui, offrent l’opportunité de progresser dans la hiérarchie et d’évoluer au fil de sa carrière de façon aussi naturelle qu’au sein de l’armée de Terre. La politique de recrutement des officiers par voie interne contribue à entretenir une culture de la promotion professionnelle et sociale en révélant des capacités et des aptitudes à de nouvelles fonctions et responsabilités.

Pour la seconde année consécutive, une sélection interne à l’armée de Terre est organisée dans le but d’ouvrir le recrutement des officiers sous-contrat pilotes (OSC/P) hélicoptère aux sous-officiers et militaires du rang.

L’objectif est d’offrir l’opportunité à des profils « jeunes », de toutes armes, de candidater pour suivre le parcours d’officier sous-contrat pilote d’hélicoptère au sein de l’aviation légère de l’armée de Terre (ALAT).

Un processus approfondi  de sélection pour optimiser les chances de réussite dans l’apprentissage

Pour les candidats dont le dossier sera retenu, le processus de sélection débutera rapidement au sein de l’antenne de sélection de Vincennes. Cette étape cruciale permet d’évaluer avec précision les aptitudes fondamentales qui seront nécessaires aux futurs pilotes au cours de la formation initiale sur hélicoptère : capacités de coordination, de visualisation, de mémorisation de données, batteries d’évaluations psychotechniques, évaluation du niveau d’anglais, motivation, stabilité émotionnelle… Cette sélection approfondie, qui est le fruit de nombreuses années d’expérience, permet in fine d’optimiser les chances de réussite dans l’apprentissage puis dans le développement des « compétences » pour tenir la fonction de pilote opérationnel au sein de l’ALAT.

Apprendre à évoluer dans la troisième dimension n’a rien d’insurmontable. Toutefois les actions de formations étant contraintes dans le temps, il est indispensable de fixer des critères objectifs d’aptitude permettant de suivre la formation de pilote militaire dans les délais donnés.

Un des derniers aspects visés de ce recrutement interne est d’insuffler au sein des promotions d’OSC/P des candidats ayant déjà acquis une première expérience militaire. Cette richesse humaine supplémentaire permet d’une part de renforcer la cohésion du groupe et d’autre part de distiller un « savoir-être » utile pour les futurs aéro-combattants.

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

 Share

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...