Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Le racisme dans les force spéciale française


Recommended Posts

bonjour, il ya un podcast jarhead ancien du 1er rpima si vous ne l'avez pas entendu je vous le conseille 

il dit avoir souvent étais victime de racisme est ce même par sont groupes 

j'imaginais les membres du 1er rpima plus soudé et plus proche entre membre du groupe en dit souvent que l'armée et une grande famille mais jai peur de m'engager est que finalement l'armée ne soit pas comme ça

il a aussi reporter que chez les us la mentalité est assez différente ducoup ayant la double nationalité j'hésite d'aller au us 

mais cela me fait beaucoup de mal car mon pays c'est la France le pays que je voulais servir le pays que j'aime l'histoire la plus riche du globe 

mais voilà j'aimerais connaître vos avis svp ?

Link to comment
Share on other sites

Je ne sais pas pourquoi tu crains le racisme, mais je te signale qu'il y a énormément de racisme aux USA, même dans les forces armées

En particulier un racisme anti-noir parfois violent

  • Thanks 1

Militaire d'active

Link to comment
Share on other sites

Si vous trouvez les FS racistes ... évitez vraiment de traverser l'Atlantique !

Sinon il y a globalement très peu de problème de racisme dans l'armée, FS ou pas. Ça existe parce que c'est représentatif du peuple, mais c'est une minorité.

D'autre part pour avoir de la famille aux USA, là le racisme est vraiment ancré dans une bonne partie de la population contrairement à la France .

  • Like 3

La lyophilisation d'active ... réhydraté par la retraite !

Link to comment
Share on other sites

J'ai passé 6 mois comme étudiant aux USA et un de mes copains d'études était un noir. Il était considéré comme un imbécile par certains autres étudiants alors qu'il était excellent.
Nous sommes devenus amis au point de partager la même chambre (pas évident pour un Français blanc et un Américain noir). 
Mon ami m'a avoué qu'il avait choisi de devenir élève officier de réserve uniquement parce que c'était pour lui le seul moyen d'être admis dans l'université prestigieuse où il se trouvait.

Il l'a payé en servant dans l'armée comme off pendant 4 ans, sans réelle promotion.

  • Like 3

Militaire d'active

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Yann pyromane a dit :

J'ai eu la chance de visiter West point et il y avait de nombreux élèves afro-américains et hispaniques parmi les cadets .

Exact, mais moi c'était à MIT. Comme j'étais OSC à l'époque, j'ai été placé dans la même section "dortoir" que les ROTC (étudiants futurs off de réserve qui font 4 ans d'active au moins en échange de leur bourse d'étude). Il y avait des étudiants "noirs" (ne tournons pas autour du pot), et plus parmi les ROTC qu'ailleurs pour de vilaines raisons financières.

Il y avait aussi des surveillants désagréables pour les noirs : ils ne comprenaient pas que j'accepte de partager la chambre de l'un d'eux.

  • Like 2

Militaire d'active

Link to comment
Share on other sites

il me revient qu'une vidéo d'un Général directeur d'une académie militaire ou autre, aux USA avait poussé un réel ;coup de gueule contre les agissements violemment racistes d'un groupe d'élèves.

Le rêve américain que je ne comprendrai jamais (et puis maintenant c'est trop tard) fait oublier la violente réalité des rapports sociaux de ce pays.

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Levy Pierre a dit :

Exact, mais moi c'était à MIT. Comme j'étais OSC à l'époque, j'ai été placé dans la même section "dortoir" que les ROTC (étudiants futurs off de réserve qui font 4 ans d'active au moins en échange de leur bourse d'étude). Il y avait des étudiants "noirs" (ne tournons pas autour du pot), et plus parmi les ROTC qu'ailleurs pour de vilaines raisons financières.

Il y avait aussi des surveillants désagréables pour les noirs : ils ne comprenaient pas que j'accepte de partager la chambre de l'un d'eux.

Le MIT, excusé du peu, je ne pourrais dire que " j'ai fait le CFIM de GAP" ;)

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Chacun son parcours , reste à savoir si notre ingénieur préféré fait du 1000 + à l'heure en dénivelé + sous peine d'être viré du stage illico presto  car tu as dix pax derrière qui poussent au cul ou toi de sortir dans les 2h le programme informatique qui va sauver la Patrie. Chacun ses compétences ....

  • Like 1
  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

Moi aussi et toujours à l'eau minérale ah les percolateurs dans les Bus toute une époque avant d'aller tâter du crypto-communiste et autre suppôt Mélanchoniste de l'époque.Pas de café c'était la révolte assurée.

Link to comment
Share on other sites

J'ai écouté les deux premières parties du podcast en question. Je suis prêt à parier que la majorité du racisme ressenti par Rodmann vient de son français probablement très bancal à ses débuts (il n'avait jamais vécu qu'à Madagascar et ne parlait français qu'avec sa mère si je ne m'abuse) et par sa personnalité qui n'a sans doute pas laissé indifférent. La langue est l'alpha et l'oméga de l'identité française qui s'y incarne, ce qui fait que de nombreux étrangers ont des difficultés à s'intégrer malgré leur volonté patente. Rodman ne connaissait pas la France, ses codes, ses us ; c'est toujours plus difficile. Bien sûr certains bloqueront sur la couleur de peau, et c'est regrettable. Mais je suis prêt à parier que ce n'était pas le grief majeur, et son interprétation des rejets qu'il a pu subir n'est pas forcément juste (dans la mesure où il ne s'agissait pas ouvertement de propos et actes racistes, bien sûr). Je me permets d'autant de questionner son jugement qu'il considère les États-Unis comme étant une destination bien plus épanouissante pour ses enfants (qui en ont la nationalité) plutôt que la France, alors qu'il s'agit probablement d'un des pays où habite une minorité noire significative les plus racistes envers celle-ci (il n'y a d'ailleurs pas vécu, et seul l'argent y isole les minorités, cf. Omar Sy).

 

Bref. Si tu ne t'estimes pas particulièrement victime dans ta vie actuelle il est peu probable que tu le sois plus dans les forces armées, le plus important de loin semblant être ton attitude personnelle. Si tu l'es, je ne peux que le regretter, mais avant de faire un choix drastique comme aller s'engager sous les drapeaux de l'oncle Sam, va donc y vivre quelques temps et fais-toi ta propre idée. Surtout que servir un pays que tu ne connais pas ou peu n'est pas un choix évident.

  • Like 1
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

 Share

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...