Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Visite médicale et transidentité


Recommended Posts

Bonjour

Je cherche des personnes avec qui discuter de ça, si par hasard des personnes ici ont déjà été dans mon cas..!

Pour reprendre ma présentation je suis Delphine, 21 ans je postule armée de terre et air, et mes examens sont en septembre au CSO de Vincennes :)

Tout roule physiquement, je suis assez sportive, mes dents sont ok, pas d'asthme, pas de drogue, bref je ne suis pas très inquiète 

Il y a quelques années quand j'étais mineure j'avais entamé une transition de genre, je me suis fait retirer la poitrine mais je n'ai pas été plus loin que ça. je suis revenue sur ma décision, et la vie à suivie son cours ^^

Je n'ai pas fait d'opération pour la réparer, car finalement ça me convient comme sa.

Je me demandais si le médecin pouvait me déclarer inapte à cause de cela. Il ne s'agit pas de cancer ou d'une "maladie" ( et c'est même pratique pour le sport ! )

Bref voilà, je me demande si des gens ici ont déjà vécu ça pendant leur visite..merci !

 

Delph

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Levy Pierre a dit :

Je ne connais rien de semblable en France (du moins rien de déclaré) mais je sais que ce n'est plus un motif de refus dans l'armée Américaine

C'est ce qu'il me semblait pour les USA oui, je n'ai rien trouvé pour la France sur internet. Je vais continuer mes recherches 

Merci

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Yann pyromane a dit :

Seul le médecin militaire est souverain en la matière , il fera appliquer les textes en vigueur .Sur ce forum , personne ne peut présumer de sa décision .

Vous avez bien raison, et j'attendrais la visite.

En attendant je cherchais des témoignages d’expériences possiblement similaires mais c'est plutôt une denrée rare !

Link to comment
Share on other sites

Vous aurez à remplir un QMB, questionnaire médico-biographique, avant de passer la visite médicale d'aptitude. Je vous invite à répondre clairement aux questions posées dans ce document car le médecin militaire, lors de l'examen clinique, pourrait juger "l'oubli" malvenu voire intentionnel.

BTX

https://www.ecole-air-espace.fr/wp-content/uploads/2019/09/20171124_drhaa_sdef_baf_desc_questionnaire-medico-bio-initial.pdf

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

il y a 23 minutes, BTX a dit :

Vous aurez à remplir un QMB, questionnaire médico-biographique, avant de passer la visite médicale d'aptitude. Je vous invite à répondre clairement aux questions posées dans ce document car le médecin militaire, lors de l'examen clinique, pourrait juger "l'oubli" malvenu voire intentionnel.

BTX

https://www.ecole-air-espace.fr/wp-content/uploads/2019/09/20171124_drhaa_sdef_baf_desc_questionnaire-medico-bio-initial.pdf

Oui vous avez bien raison et je ne comptais pas mentir là-dessus. Surtout que cela n'est à aucun moment handicapant. Merci pour votre réponse ! 

Link to comment
Share on other sites

En toute honnêteté je ne pense pas que cela soit un souci, s'il n'y a aucun retentissement sur votre vie et capacité.
Après l'examen médical sert à cela, expliquez au médecin et il suivra les textes. Après je ne sais pas comment on fait pour retirer la poitrine, si c'est chirurgical, ce qui lui intéressera seront les compte rendus médicaux, s'il y a des séquelles, douleurs, si cela vous empêchera de porter un porte plaque, etc.

  • Like 1

"La guerre n'est rien d'autre que la continuation de la politique par d'autres moyens."

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Malina a dit :

En toute honnêteté je ne pense pas que cela soit un souci, s'il n'y a aucun retentissement sur votre vie et capacité.
Après l'examen médical sert à cela, expliquez au médecin et il suivra les textes. Après je ne sais pas comment on fait pour retirer la poitrine, si c'est chirurgical, ce qui lui intéressera seront les compte rendus médicaux, s'il y a des séquelles, douleurs, si cela vous empêchera de porter un porte plaque, etc.

Merci pour votre réponse 

Je sais que seule la réponse du médecin compte mais je suis contente d'avoir des retours. 

Depuis cette opération j'ai gagné en mobilité en sport, et je n'ai jamais eu de gêne ou quoique ce soit. Je n'ai pas de compte-rendus papiers ou quoi, mais je pourrais lui expliquer sans problème que cela me facilite la vie contrairement à ma poitrine d'avant. Et qu'il s'agit d'un choix esthétique et pratique avant tout ( je conçois totalement que cela puisse surprendre évidemment) 

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Yann pyromane a dit :

Toute candidature est légitime, quand on voit certaines dites standards et qui font pitié. 

Rien à dire de plus que défends tes positions. 

Merci pour cette réponse ! 

Je ne m'attendais pas à ce genre de retours, je suis agréablement surprises, même si l'inverse m'aurait semblé légitime de toute façon. 

J'ai été déclaré apte il y a quelques années, la seule chose qui a changé c'est cette opération qui n'affecte en rien mes capacités physiques donc je croise les doigts 

Cela joue au même titre qu'une réduction mammaire 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour delphinex,

  Les raisons pour lesquelles tu t'es faite opérer ne peuvent en aucun cas être un motif de refus. Tu es donc dans le même cadre que toute personne qui se questionne sur son aptitude suite à une opération. D'après ce que j'en comprends, ta mammectomie s'est bien passée donc tu es très bien partie.

   Cependant, je t'encourage vivement essayer de retrouver tes compte-rendus opératoires ou à défaut à prendre rendez-vous avec un spécialiste (gynécologue ou chirurgien) pour qu'il te fasse un certificat disant que tu es apte faire du sport, porter les équipements nécessaires... . Ces documents te seront utiles parce que:

-On s'attend à ce que les gens fournissent des documents relatifs à leurs opérations antérieures quelles qu'elles soient.

-Tu seras très probablement la première personne dans ton cas que verra le médecin militaire. Et ça lui évitera de chercher dans une obscure circulaire si c'est prévu, tout en se creusant la tête pour se rappeler les cours de gynécologie qu'il n'a pas ré-ouverts depuis son concours.

   Je te souhaite le meilleur et je pense vraiment que tu n'as pas de raison de t'inquiéter. Les papiers vont surtout te faciliter la vie.

Citation

Lutter avec Dieu et le diable, cela n'est rien; mais lutter avec des bouts de ferraille croisés les uns sur les autres par la main sale d'un armurier! Lorenzaccio (IV, 9) Musset

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Il y a 5 heures, AnneG a dit :

Bonjour delphinex,

  Les raisons pour lesquelles tu t'es faite opérer ne peuvent en aucun cas être un motif de refus. Tu es donc dans le même cadre que toute personne qui se questionne sur son aptitude suite à une opération. D'après ce que j'en comprends, ta mammectomie s'est bien passée donc tu es très bien partie.

   Cependant, je t'encourage vivement essayer de retrouver tes compte-rendus opératoires ou à défaut à prendre rendez-vous avec un spécialiste (gynécologue ou chirurgien) pour qu'il te fasse un certificat disant que tu es apte faire du sport, porter les équipements nécessaires... . Ces documents te seront utiles parce que:

-On s'attend à ce que les gens fournissent des documents relatifs à leurs opérations antérieures quelles qu'elles soient.

-Tu seras très probablement la première personne dans ton cas que verra le médecin militaire. Et ça lui évitera de chercher dans une obscure circulaire si c'est prévu, tout en se creusant la tête pour se rappeler les cours de gynécologie qu'il n'a pas ré-ouverts depuis son concours.

   Je te souhaite le meilleur et je pense vraiment que tu n'as pas de raison de t'inquiéter. Les papiers vont surtout te faciliter la vie.

 

Salut AnneG, déjà merci pour ton message très complet et la petite note me souhaitant le meilleur à la fin, c'est agréable de lire ce genre de choses dès le réveil !

Effectivement, pour le compte-rendu c'est une très bonne idée et je vais prendre de suite rendez-vous avec un spécialiste.

J'ai déjà vu pas mal de choses sur les personnes " transgenres" dans l'armée et j'imagine que si elles sont acceptés, c'est que cette opération n'est pas synonyme d'inaptitude, mais dans mon cas ou il n'est plus question de questionnement de ce genre, j'avais une inquiétude même si l'acte chirurgicale reste le même de toute façon.

J'avais pendant un instant pensé à parler de réduction mammaire pour éviter le terme mastectomie qui sonne vraiment "maladie cancéreuse", et aussi pour éviter potentiellement d'avoir à parler de transidentité et raconter ma vie au médecin, pas dans le sens mensonge mais plutôt pour l'aspect " ne pas s'étaler sur ses choix sexuels / d'orientations " etc.

Mais ça ne semble pas transparent à 100% et ce choix me dérange.

En bref, merci encore pour ton chouette message, et je te souhaite une belle journée !

 

Edited by delphinex
Link to comment
Share on other sites

Pour ANNEG

Vous avez un avis particulièrement orienté sur la compétence des médecins militaires. Celui que rencontrera DELPHINEX jettera "un oeil" sur le CR du médecin privé. Il est à-même de juger de la chose et n'a pas besoin, contrairement à ce que vous écrivez, de revenir sans cesse dans ses bouquins. Ni du CR du "spécialiste" du privé.

BTX

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour BTX

  Je me suis mal exprimée, veuillez m'en excuser. Les médecins militaires ont tout mon respect et mon estime. Ma mère est médecin urgentiste et je l'ai toujours vue partir avec deux sacs de garde (un gros pour les livres et un petit pour les affaires perso) et participer à des congrès pour continuer à se former. Je ne doute pas que le médecin qui recevra Delphinex sera tout à fait à même de déterminer son aptitude. On recommande de toute façon à tous les candidats de fournir des avis post-opératoires quelle que soit leur situation.

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a 23 minutes, AnneG a dit :

Bonjour BTX

  Je me suis mal exprimée, veuillez m'en excuser. Les médecins militaires ont tout mon respect et mon estime. Ma mère est médecin urgentiste et je l'ai toujours vue partir avec deux sacs de garde (un gros pour les livres et un petit pour les affaires perso) et participer à des congrès pour continuer à se former. Je ne doute pas que le médecin qui recevra Delphinex sera tout à fait à même de déterminer son aptitude. On recommande de toute façon à tous les candidats de fournir des avis post-opératoires quelle que soit leur situation.

J'ai pris rendez-vous avec mon gynécologue obstétricien et mon généraliste dans le but d'effectuer un compte rendu qui me déclare apte à la pratique sportive post opératoire pour attestation d'un avis en plus. 

Je sais que que le l'avis du médecin compte mais c'est mieux effectivement de fournir tout ce que je peux. J'espère qu'ils pourrons me faire ça, je ne sais pas à quel point ils en sont habilité ou non. 

 

Concernant l'aspect transition ( ancienne ou actuelle), et "mastectomie" j'ai eu des retours. Je poste ça ici au cas où cela peut intéresser des personnes. 

Je précise que je ne suis pas pro-Lgbt et que ces propos ne sont que des retours d'expériences, je ne suis pas ici pour prendre parti ou quoi que ce soit ! 

Une personne transgenre actuellement gendarme m'a expliqué qu'elle n'avait eu aucun souci pendant sa visite ( gendarme, pas armée de terre donc à prendre avec des pincettes). Et que si les personnes transgenres sont acceptés dans l'armée, c'est donc que cette opération n'est pas qualifié comme invalidante. A voir par cas individuel évidemment, nous avons tous un corps différent et des résultats différent. 

J'ai aussi reçu le témoignage d'une personne qui n'a pas parlé de mastectomie mais de réduction mammaire pour ne pas rentrer dans l'aspect sexuel de sa vie tout en fournissant une attestation d'aptitude au sport de la part de son kinésithérapeute ! Cette personne m'a précisé qu'elle avait répondu qu'il s'agissait d'une opération à but esthétique, et que le médecin ne lui avait pas demandé d'enlever son soutif pour vérifier. 

Un autre témoignage d'une personne dans l'armée de terre qui explique qu'elle n'a pas eu à le déclarer car pour à ses yeux il s'agit de chirurgie esthétique et de sa vie sexuelle privé, et que cela n'étant pas " lié" à sa santé, cette personne n'en a pas parlé et n'a pas eu de questions à propos de son torse plat durant la visite. 

 

Voilà. Il ne s'agit que d'un retour d'expérience. 

Alors je ne suis pas confiante et pour l'idée de ne rien dire à ce propos même si j'entends l'aspect " ne pas parler de sa vie sexuelle" à tout va mais il s'agit ici du médecin alors bon. 

Je n'encourage personne à mentir il est évident, d'ailleurs moi-même je ne valide pas cette option. 

C'était simplement un retour :)

Edited by delphinex
Link to comment
Share on other sites

   Je suis très heureuse de voir que ton parcours avance. Je vais dans le sens de BTX, tu as tout à fait intérêt à être honnête avec le médecin mais ça a l'air d'être ton intention.

   Je comprends ton questionnement sur ce qui est personnel et ce qui est médical. Je pense que le fait de dire que tu n'as pas eu de cancer et que tu as eu une mammectomie pour des raisons esthétiques est honnête et suffit tout à fait au médecin. À mon avis, outre les questions de respect de la vie privée, le reste n'a aucun intérêt pour lui.

   Effectivement on demande rarement, à ma connaissance, à une femme de se mettre complètement torse nu (même si ça arrive parfois, par exemple pour un ECG chez une femme qui a beaucoup de poitrine) et je crois que tu peux toujours refuser, le personnel médical est particulièrement attentif au respect de la pudeur du personnel féminin.

    Le fait de parler de réduction mammaire me semble une mauvaise idée. C'est en effet une opération qui sert essentiellement à protéger le dos des femmes qui ont une forte poitrine. Or ta colonne vertébrale va à priori très bien. Dans la mesure où c'est inexact, tu te mets un peu des bâtons dans les roues.

Link to comment
Share on other sites

Le 14/08/2022 à 18:17, delphinex a dit :

Merci pour votre réponse 

Je sais que seule la réponse du médecin compte mais je suis contente d'avoir des retours. 

Depuis cette opération j'ai gagné en mobilité en sport, et je n'ai jamais eu de gêne ou quoique ce soit. Je n'ai pas de compte-rendus papiers ou quoi, mais je pourrais lui expliquer sans problème que cela me facilite la vie contrairement à ma poitrine d'avant. Et qu'il s'agit d'un choix esthétique et pratique avant tout ( je conçois totalement que cela puisse surprendre évidemment) 

Par contre, il faudra absolument les comptes-rendu opératoires, post-opératoires, etc. Si vous ne les avez pas, demandez à votre médecin ou médecins qui vous ont suivi, opéré, etc.

L'opération en soi n'est pas considérée invalidante, mais les séquelles peuvent l'être, raison pour laquelle il est primordial d'avoir tous les comptes rendus des médecins et les présenter au médecin militaire. Vous aurez probablement aussi besoin de voir un spécialiste militaire pour avis sur ces séquelles ou son absence, si c'est le cas, le médecin du CSO vous enverra en voir un. C'est très courant pour toute personne ayant subit des chirurgies avant engagement (ou même pendant, au passage).

Enfin, jamais personne ne m'a demandé à l'armée de me mettre torse nu, sauf le médecin. Après forcément parfois il faut se changer devant les autres femmes de la chambrée. A Dijon de par ma spé j'ai eu aussi à me changer à l'arrache devant des hommes sur le terrain ou ailleurs car nous n'avions pas de chambres pour la partie MATOU, mais jamais eu de souci, on se mettait dans un coin et les gars ne regardaient pas. Ou je me changeais dans le duvet sur le terrain, c'est sport, mais ça marche 🤣

Il y a quelques personnes transgenres dans l'armée, c'est extrêmement rare, mais il y en a (environ 1 ou 2 je suppose, par armée, à ma connaissance, mais on ne connaît pas tout le monde). Le problème n'est pas être transgenre, le problème est que la transition ne doit pas mener à des problèmes de santé incompatibles avec le service, c'est tout. Si pas de problème de santé, et si l'état de santé est compatible avec le service, et bien, feu patate. L'aptitude ne posera pas problème. Ce n'est qu'une question purement médicale.

"La guerre n'est rien d'autre que la continuation de la politique par d'autres moyens."

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Malina a dit :

Par contre, il faudra absolument les comptes-rendu opératoires, post-opératoires, etc. Si vous ne les avez pas, demandez à votre médecin ou médecins qui vous ont suivi, opéré, etc.

L'opération en soi n'est pas considérée invalidante, mais les séquelles peuvent l'être, raison pour laquelle il est primordial d'avoir tous les comptes rendus des médecins et les présenter au médecin militaire. Vous aurez probablement aussi besoin de voir un spécialiste militaire pour avis sur ces séquelles ou son absence, si c'est le cas, le médecin du CSO vous enverra en voir un. C'est très courant pour toute personne ayant subit des chirurgies avant engagement (ou même pendant, au passage).

Enfin, jamais personne ne m'a demandé à l'armée de me mettre torse nu, sauf le médecin. Après forcément parfois il faut se changer devant les autres femmes de la chambrée. A Dijon de par ma spé j'ai eu aussi à me changer à l'arrache devant des hommes sur le terrain ou ailleurs car nous n'avions pas de chambres pour la partie MATOU, mais jamais eu de souci, on se mettait dans un coin et les gars ne regardaient pas. Ou je me changeais dans le duvet sur le terrain, c'est sport, mais ça marche 🤣

Il y a quelques personnes transgenres dans l'armée, c'est extrêmement rare, mais il y en a (environ 1 ou 2 je suppose, par armée, à ma connaissance, mais on ne connaît pas tout le monde). Le problème n'est pas être transgenre, le problème est que la transition ne doit pas mener à des problèmes de santé incompatibles avec le service, c'est tout. Si pas de problème de santé, et si l'état de santé est compatible avec le service, et bien, feu patate. L'aptitude ne posera pas problème. Ce n'est qu'une question purement médicale.

Merci pour cette réponse détaillée !

Effectivement j'ai contacté mon chirurgien pour obtenir ce genre de compte-rendu, histoire d'avoir tout ce qu'il faut le jour J.

J'appréhendais un peu l'aspect " enlever le soutif" pour lui montrer, même si certains témoignages que j'ai eu m'ont confirmé que c'était chose rare, même avec une histoire d'opération de la poitrine ( que ce soit pour une augmentation ou une réduction d'ailleurs)

C'est aussi pour cela que j'hésitais à en parler, pour éviter de montrer des choses trop intimes qui ne sont pas en lien avec ma capacité physique. Mais comme je l'ai précisé, je n'aime pas mentir alors c'est hors de question.

Je vais aussi fournir une attestation qui démontre qu'il ne s'agissait pas d'un cancer. Histoire que cette piste soit écartée !

En tout cas merci à toutes et à tous pour vos réponses 🌿

Link to comment
Share on other sites

Après le médecin ne se soucie pas de l'intimité... chaque soldat a eu droit à sa fameuse palpation de bijoux ! haha 

Le médecin regarde ce qu'il juge nécessaire de regarder, c'est tout.

 

  • Like 1

La lyophilisation d'active ... réhydraté par la retraite !

Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Stvn a dit :

Après le médecin ne se soucie pas de l'intimité... chaque soldat a eu droit à sa fameuse palpation de bijoux ! haha 

Le médecin regarde ce qu'il juge nécessaire de regarder, c'est tout.

 

C'est vrai, bien contente de ne pas passer par là d'ailleurs, même si ça reste un minuscule détail ! 🙃

 

Link to comment
Share on other sites

 Share

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...