Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Objectif atteint pour la nouvelle École militaire préparatoire technique de Bourges


Recommended Posts

https://www.forcesoperations.com/objectif-atteint-pour-la-nouvelle-ecole-militaire-preparatoire-technique-de-bourges/

https://www.forcesoperations.com/wp-content/uploads/2022/09/Objectif-atteint-pour-la-nouvelle-E%CC%81cole-militaire-pre%CC%81paratoire-technique-de-Bourges_001.jpg

Des millions de jeunes français ont retrouvé les bancs de l’école ce jeudi 1er septembre. Le rendez-vous était fixé une semaine plus tôt par la nouvelle École militaire préparatoire technique (EMPT) de Bourges (Cher). Avec 150 élèves accueillis en première, l’objectif est atteint pour cette pépinière de sous-officiers techniques.

Objectif initial atteint
 
Implantée depuis le 1er janvier au sein des École militaires de Bourges, l’EMPT a succédé au Centre d’enseignement technique de l’armée de Terre (CETAT), ouvert en 20218. Cet établissement, héritier des traditions de l’EMPT du Mans, a été créé pour répondre à « un besoin croissant de l’armée de Terre en sous-officiers hautement qualifiés dans le domaine technique », soulignait ce jeudi son commandant, le colonel François Maréchal.
François Maréchal - Senior Manager in Military Partnership activities -  NATO | LinkedIn

La demande pour ces profils techniques est d’autant plus forte que la transformation Scorpion de l’armée de Terre monte en puissance au gré des livraisons de nouveaux véhicules Griffon, Jaguar ou Serval. Des plateformes notamment dotées d’une vétronique embarquée qui n’existait pas sur les générations précédentes. « L’EMPT de Bourges jouera un rôle clé dans cette transformation en fournissant des sous-officiers techniciens aux compétences poussées et capables d’assurer la maintenance de systèmes d’armes évolutifs et toujours plus complexes ».

« Nous souhaitons attirer les jeunes talents, les consolider dans leur formation technique, avant de les aguerrir militairement pour en faire des sous-officiers », complète le colonel Maréchal. Pari gagné. « Le 25 août dernier, nous avons accueilli 150 élèves, ce qui correspond à 100% de nos objectifs initiaux en terme de recrutement ». Une promotion composée à plus de 10% de filles, une proportion par ailleurs en hausse au sein des nouvelles filières et contribuant au passage à contredire certaines idées reçues. 
 

Deux nouvelles filières

Le modèle fonctionne, preuve en est des 100% de réussite constatés cette année pour la filière aéronautique, dont 80% avec mention.
 
L’année 2022 est donc aussi celle d’un changement d’échelle pour l’offre de formation.
 
Quatre filières sont désormais proposées aux jeunes de 16 à 20 ans.
 
Aux bacs professionnels en maintenance aéronautique et en maintenance des transports routiers ouverts en 2018 et 2021 sont venues s’ajouter une filière professionnelle en sciences numériques et une filière en « sciences et technologies de l’industrie et du développement durable » (STI2D).
 
Objectif-atteint-pour-la-nouvelle-E%CC%8 Crédits : EMPT/armée de Terre
« Ces deux nouvelles filières auront pour vocation de former des sous-officiers techniciens dans le soutien électronique d’armements, dans les télécommunications mais également dans tout ce qui est production d’énergie sur les théâtres d’opérations », précise le commandant de l’EMPT. À nouveau, pari gagné. Les deux nouvelles filières représentent plus de la moitié des nouveaux inscrits. La seule classe STI2D a d’ores et déjà attiré 50 élèves.
 

À l’EMPT, les mondes civils et militaires se côtoient au quotidien. Aux côtés du personnel militaire d’encadrement, les 41 enseignants du corps professoral sont mis à disposition par le Groupement d’établissements publics d’enseignement (GRETA) du Berry. Trois civils ont par ailleurs été détachés fin août par l’éducation nationale auprès de l’équipe dirigeante de l’école.

Une pépinière de sous-officiers techniques
 
La formation est autant académique et professionnelle que militaire. Les deux années de cursus à l’EMPT sont émaillées de périodes de formation en milieu professionnel, à raison de huit semaines par an. Ils partent alors en régiment pour s’exercer à leur futur métier et « développer leur culture militaire ». En parallèle, les futurs sous-officiers valident leur formation générale initiale en première et leur formation militaire élémentaire en terminale. Dix semaines sont ainsi consacrées à l’entraînement sur terrain afin d’acquérir « tous les fondamentaux du soldat ».
 
L'École militaire préparatoire technique

Leur baccalauréat en poche, les élèves signeront un contrat de neuf ans sous le statut d’engagé volontaire sous-officier. Ils poursuivront leur cursus avec une spécialisation à Bourges ou en école d’armes et une période de quatre mois à l’École nationale des sous-officiers d’active (ENSOA) de Saint-Maixent (Deux-Sèvres). Trois ou quatre ans après avoir franchi les portes de l’EMPT, ces sous-officiers obtiendront leur affectation en unité opérationnelle.

Pour l’EMPT, cette rentrée n’était qu’un point de départ. L’école a en effet vocation d’être en mesure de fournir « 50% du besoin en sous-officiers directs techniciens de l’armée de Terre » à l’horizon 2027-2028. Soit environ 530 élèves répartis entre deux promotions de 250 élèves et 30 autres en formation complémentaire.
  • Like 1

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

http://www.opex360.com/2022/09/18/apres-une-rentree-reussie-la-nouvelle-ecole-technique-de-larmee-de-terre-devoile-son-insigne/

Après une rentrée réussie, la nouvelle école technique de l’armée de Terre dévoile son insigne

 

L’idée de fermer, pour des raisons budgétaires, l’École Nationale Technique des Sous-officiers d’Active [ENTSOA] d’Issoire, en 1995, n’aura pas été des plus heureuses… D’autant plus que, avec l’évolution technologique de ses matériels et, surtout, le lancement de son programme SCORPION [Synergie du contact renforcée par la polyvalence et l’infovalorisation], l’armée de Terre allait avoir besoin de plus en plus de techniciens. D’où la nécessité de corriger le tir.

École nationale technique des sous-officiers d'active — Wikipédia

Ainsi, alors qu’il était encore chef d’état-major de l’armée de Terre [CEMAT], le général Thierry Burkhard fit de la création d’une nouvelle école technique l’une des priorités de sa vision stratégique, dévoilée en juin 2020. « La maîtrise technique des outils nécessitera aussi un renforcement dans ce domaine sous peine de ne pas utiliser correctement le matériel. […] Nous souhaitons attirer les talents en les confortant dans leur vocation technique avant de les endurcir au sens militaire », fera-t-il valoir par la suite.

MONTREUIL SUR MER Ecole Militaire Preparatoire Vasseur Illustre 1986 EUR  30,00 - PicClick FR

L’armée de Terre avait dû répondre à une telle nécessité au lendemain de la Première Guerre Mondiale. Et elle avait créé une « École militaire professionnelle technique » [EMPT] à Montreuil-sur-Mer. Puis, celle-ci ayant été par la suite transférée à Tulle, elle en ouvrit une seconde au Mans, après la Libération, les besoins en techniciens qualifiés étant alors plus importants que jamais. D’où la création, en 1963, de l’ENTSOA, qui justifia, par la suite, la fermeture de ces deux écoles techniques [l’une en 1967, l’autre en 1985].

Quoi qu’il en soit, en juin 2021, l’armée de Terre annonça l’ouverture prochaine d’une « École militaire préparatoire et technique » [EMPT] à Bourges.

L’objectif était alors de recruter 150 élèves [âgés de 16 à 20 ans] d’ici la rentrée 2022, afin de les mener jusqu’à un baccalauréat professionnel [« Maintenance aéronautique », « Maintenance des véhicules de transport », « Systèmes numériques » et « Sciences et technologies de l’industrie et du développement durable »], dont l’obtention leur permettra ensuite de signer un contrat d’engagé volontaire sous-officier [EVSO].

Visiblement, cette nouvelle école technique n’a eu aucune difficulté à recruter ses élèves. « L’armée de Terre, s’était fixée des objectifs ambitieux en matière de recrutement. Contrat rempli puisque tous les candidats sélectionnés étaient au rendez-vous! », s’est félicitée la Direction des ressources humaines de l’armée de Terre [DRHAT], peu après la rentrée scolaire.

« Nous avons vu des élèves extrêmement motivés d’emblée et des parents extrêmement enthousiastes à l’idée de confier leurs enfants à l’institution militaire, pour les former du point de vue technique, du point de vue académique mais aussi militaire et pour les éduquer », a relevé le colonel Maréchal, le premier chef de corps de l’EMPT.

INSIGNE EMPT LE MANS ECOLE MILITAIRE PREPARATOIRE TECHNIQUE ORIGINAL Drago  O.M. EUR 19,99 - PicClick FR

Mais comme toute unité, l’EMPT a ses traditions. Elle a ainsi repris la devise de l’École du Mans, savoir « Instruits, droits, adroits ». Et elle vient de recevoir son insigne [la cérémonie prévue pour la remise de son drapeau, qui devait lieu le 15 septembre, a été reportée, ndlr].

L'École militaire préparatoire technique

Comme on pouvait s’y attendre, cet insigne reprend les traditions des anciennes écoles militaires préparatoires. « Son nom, EMPT de Bourges, établit clairement la filiation avec les écoles de Tulle et du Mans », souligne la DRHAT. Mais aussi leur continuité.

Ainsi, cet insigne représente un lion d’or armé d’un glaive abaissé, « symbole des écoles militaires préparatoires et du courage dont firent preuve les élèves dans les conflits auxquels ils eurent à prendre part ».

Ce « glaive abaissé », poursuit la DRHAT, souligne le « caractère militaire mais non combattant » de l’unité. Le lion d’or est encadré par des palmes « académiques » afin de souligner « l’excellence » de l’enseignement. Enfin, il porte un bouclier [ou un blason] représentant les armes de la ville de Bourges.

image.jpeg

  • Thanks 2

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Distinction d’élèves méritants à l’EMPT de Bourges

Distinction d’élèves méritants à l’EMPT de Bourges© armée de Terre / DRHAT
 

En cette rentrée 2022, les élèves de l’École militaire préparatoire technique (EMPT) les plus méritants du second semestre du cycle scolaire 2021-2022 ont reçu des insignes de distinction académique et comportementale.

Les meilleurs élèves parmi les Terminales et les mentions complémentaires (filière MMA*) ont ainsi été mis à l’honneur lors d’une cérémonie en présence du chef de corps, du proviseur et de l’ensemble des cadres de l’école et sous les yeux des jeunes élèves de Première, récemment incorporés.

Cette tradition héritée des anciennes écoles d’enfants de troupe valorise les élèves qui se sont distingués par leur investissement et leurs résultats scolaires, ainsi que par l’excellence de leur comportement.

Les insignes de distinction, portés par les élèves sur leurs tenues de travail et de cérémonie, sont un hommage au Lycée Militaire d’Autun, avec lequel le Centre d’enseignement technique de l'armée de Terre (CETAT) - précurseur de l’EMPT de 2018 à 2022 - partage une partie de son histoire et de ses fondations.

insigne_meritants_EMPT.jpg


* Maintenance des matériels aéronautiques

https://rh-terre.defense.gouv.fr/actualites/item/1107-ceremonie-de-parrainage-a-l-empt-de-bourges-accueillir-integrer-et-guider-avec-bienveillance-les-nouveaux-venus

Cérémonie de parrainage à l’EMPT de Bourges : accueillir, intégrer et guider avec bienveillance les nouveaux venus

Cérémonie de parrainage à l’EMPT de Bourges : accueillir, intégrer et guider avec bienveillance les nouveaux venus

 

Les élèves de l’École militaire préparatoire technique (EMPT) se sont rassemblés début septembre, pour une cérémonie de parrainage. Un moment précieux de cohésion entre les Premières et les Terminales.

Dans un esprit d’entraide et de bienveillance, les élèves de Terminale ont rencontré leurs filleuls de Première, choisis par tirage au sort, afin de les accueillir dans un univers militaire nouveau pour eux et faciliter leur intégration.

Dans le message adressé aux élèves faisant leur entrée à l’EMPT, les Terminales les ont invités à profiter de ce lien privilégié : « En tant que nouveaux frères d’armes, n’hésitez pas à user de notre bienveillance à votre égard ! […] Nous répondrons présents, en toutes circonstances ! »

  • Thanks 1

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

 Share

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...