Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

RECOURS APRÈS CSO


LimaMike
 Share

Recommended Posts

Bonjour,

je viens de passer les tests au CSO,

malheureusement j’ai été déclaré inapte, pour cause de daltonisme, j’ai passé les trois tests possible à ce sujet aucun n’a été concluant, 

je vais donc me rapprocher d’un ophtalmologiste pour me munir d’un dispositif de vision conçu pour les daltoniens,

ma première question est donc, pensez vous que cela va suffire 

car honnêtement sur le sigycop pour combattant de l’infanterie la notation Max c’est C4 moi j’ai eu C5 j’imagine donc que ça permettra de contester et de repasser convenablement la médicale. 
 

la deuxième question est, est ce que le sigycop ou les barèmes de notation médicale sont les mêmes dans la légion étrangère ? J’ai pu entendre qu’ils pouvaient être plus souple sur certains sujets, car si vraiment là médical et la contestation de passe pas je postulerai à légion. 
 

merci d’avance pour vos retour. 

Link to comment
Share on other sites

Pour la 24 000e fois "sans doute" , le seul avis qui compte est celui du médecin militaire. Point barre.

Vous pouvez toujours aller voir un ophtalmo dans le privé, cela n'y fait rien.

Allez plutôt consulter le service ophtalmologique du HIA de proximité.

La LE est partie intégrante de l'ADT, donc.................soumise aux mêmes "règles" qu'elle dont les directives de la DCSSA en termes de calcul de SIGYCOP.

BTX

  • Like 2

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

Vous êtes daltonien, aucun dispositif ne changera cela. Le test est effectué sans lunettes.

Si vous estimez ne pas être daltonien, demandez une surexpertise. Vous serez convoqué pour voir un spécialiste militaire.
Ce qui est étrange, c'est que vous dites que ce n'est pas concluant. Quand c'est le cas, généralement ils vous envoient voir un ophtalmologiste militaire, avec une inaptitude temporaire le temps de voir le spécialiste pour avis.

"La guerre n'est rien d'autre que la continuation de la politique par d'autres moyens."

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, Malina a dit :

Vous êtes daltonien, aucun dispositif ne changera cela. Le test est effectué sans lunettes.

Si vous estimez ne pas être daltonien, demandez une surexpertise. Vous serez convoqué pour voir un spécialiste militaire.
Ce qui est étrange, c'est que vous dites que ce n'est pas concluant. Quand c'est le cas, généralement ils vous envoient voir un ophtalmologiste militaire, avec une inaptitude temporaire le temps de voir le spécialiste pour avis.

Effectivement je suis d’accord sur le fait que rien ne puisse changer ça, 

mais comme cité, j’ai passé les tests sans lunettes hors ça aurai du être le cas ( myopie ) il m’est donc possible de consulter un ophtalmologiste pour qu’il me prescrive une monture adapté au daltonisme et à la myopie ce qui est tout à fait faisable. 
 

le médecin n’a pas donné d’inaptitude temporaire car pour lui les tests on conclus C5 sur SIGYCOP et que pour lui le daltonisme ne se soigne pas, il est vrai mais il se corrige grâce à des lunettes, il devait ignorer ce point, comme beaucoup d’ailleurs car c’est un sujet un peu compliqué et peu commun. 
 

je vais donc envoyé mon courrier de contestation et voir l’es suite. 

Link to comment
Share on other sites

Le 06/10/2022 à 15:59, BTX a dit :

La LE est partie intégrante de l'ADT, donc.................soumise aux mêmes "règles" qu'elle

Je dirais même plus : la LE est très "choosy", c'est à dire qu'elle a le choix et qu'elle est plus stricte sur le plan santé. La vision en fait partie ! Les lunettes spéciales pour daltoniens sont un rêve !

Militaire d'active

Link to comment
Share on other sites

Qu’est ce que tu entend pas un rêve ? 
que ça n’est pas réalisable ? 
la médecine a énormément évoluée, la seule barrière reste encore le prix mais ça ne m’empêchera pas de m’en procurer pour attendre mon rêve à moi qui est d’intégrer l’armée. 

  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Bonsoir LimaLike,

Connais-tu précisément ton degré de daltonisme ?

Dans tous les cas, je te recommande de te rapprocher de l'HIA le plus proche et prendre un rendez-vous avec un ophtalmo qui te fera le test d'ishihara (que tu as deja fait au CSO) mais surtout celui de la lanterne de Beyne. Il pourra acter avec précision ton degrès de daltonisme et donc ton classement C entre 2 et 5.

Etant moi aussi daltonien, je suis passé par cette étape.

Pour la majorité des lunettes pour daltonien, elles ne corrigent pas le daltonisme comme une myopie mais permettent juste d'accentuer les couleurs pour enlever le teint terne de notre perception des couleurs.

Sache que selon ton degré de daltonisme, tu auras des restrictions sur les spécialités possibles voir une inaptitude définitive à servir...

Il existe d'autres manières d'intégrer les armées, en tant que civil de la défense ou collaborateur bénévole du service public.

En espérant avoir pu te renseigner un peu plus...

Tiens nous au courant de ton avancement dans tes démarches

Goldragon

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Le lendemain des tests j’ai immédiatement été chez un ophtalmologue pour qu’il me diagnostique précisément le type de daltonisme, je suis deuteranope, je ne perçois pas correctement le vert, 

jai ensuite été chez un opticien spécialisé dans le daltonisme et j’ai fait monté une monture sur mesure avec la correction pour la myopie et pour le daltonisme, le SICYCOP autorise le port de lunette même pour un combattant de l’infanterie, c’est pour cela que j’ai envoyé un courrier de plusieurs page pour une demande de sur expertise avec tout les éléments possibles, 

Bien sûr sans lunette les tests sont toujours un échec, mais ce que je trouve dommage c’est que ça ne m’a jamais gêné au quotidien dans aucune situation ou très peu d’ailleurs, les deuteranopie est la forme de daltonisme la plus « commune » et la moins gênante. Et par dessus ça l’armée a parmi ses rangs de nombreux daltonien qui n’ont jamais été gêné dans l’exercice de leurs fonction.. 

mais il en ressort aussi d’une négligence de ma part car après le teste des tables il y a un deuxième teste qui est le « flescher » c’est une machine qui projette dans un miroir situé en face de nous à 2m 2 petits point de couleurs, soit vert, soit rouge, soit blanc, malheureusement étant myope la réverbération de la lumière dans le miroir faisait que les points étaient trouble alors je disait un peu au hasard, j’ai précisé ce détail sur mon courrier, 

je pense que si j’avais eu mes lunettes le jour des testes, ça aurai pu m’aider. 
 

j’attend la réponse de ma demande de sur-expertise 

et j’en vous donne des nouvelles 

 

Link to comment
Share on other sites

Je verrai bien selon la réponse, mais effectivement je ne me fait de faux espoir, car encore une fois des daltoniens il y en a dans l’armée, et ça n’est vraiment pas gênant au quotidiens.. ni dans l’exercice des fonctions d’un militaire. Mais bon je ne suis pas médecin militaire. 
 

civils de La Défense ? Je n’ai jamais entendu parler 

Link to comment
Share on other sites

Daltonien dans l'armée, je n'en connais pas : ce serait trop gênant par rapport aux codes couleurs qui sont souvent utilisés. Ou alors ce sont des daltoniens qui ont bien dissimulé leur problème et qui se débrouillent sans lunettes.

Que fais tu à un feu de signalisation sans lunettes, toi qui ne distingues pas bien le rouge du vert ?

Il y a un truc : l'un des deux est TOUJOURS au-dessus (même dans l'armée Russe)

Civils de la défense : lis ceci
https://www.civils.defense.gouv.fr/

CDT,

Lévy Pierre

Militaire d'active

Link to comment
Share on other sites

Mais justement, j’ai précisé que mon daltonisme qui est la deuteranopie n’est pas gênante pour ce genre de choses, je distingue parfaitement les feux sans dispositif, sinon je n’aurai pas eu mon permis, je fait les taches et je vie absolument comme une personne normale, c’est juste que comme ma perception du vrai vert erroné je le perçois donc différemment. 

 

Link to comment
Share on other sites

J’ai mal compris ta question tu peux reformuler ? 
 

En faite on peux essayer d’expliquer le daltonisme assez simplement,

derrière l’œil il y a 3 barres qui permettent chacune de voir toutes les couleurs, 

Il y a le daltonien aveugle, à qui il manque totalement la visibilité d’une couleur et le daltonien avec une déficience de la vision de cette couleur, dans ce cas là les deux autres barres de couleurs compenserons pour essayer de crée la couleur, 

comme en art plastique quand on t’apprenait à crée une couleur avec une autre 

pour ma part je connais les couleurs, et je distingue le vert, mais certaine nuance du vert son parfois difficile à distingué 

Link to comment
Share on other sites

il y a 21 minutes, LimaMike a dit :

J’ai mal compris ta question tu peux reformuler ? 

Tu dis : "je distingue le vert, mais certaine nuance du vert son parfois difficile à distingué"

Peux-tu préciser ce que tu veux dire par là ?
Nous avons tous une perception très personnelle des couleurs, alors sur base de quel test dit-on que tu es daltonien ? 

Décris ce test de manière précise, ne le nomme pas : je ne suis pas médecin

Militaire d'active

Link to comment
Share on other sites

Comme je l’ai expliqué, cette distinction qui est la mienne est basé sur les 2 branche de couleur encore correctement fonctionnel, c’est pour ça que j’ai prit l’exemple du cours d’art plastique ou tu prend une couleur pour en faire une autre, 

expliquer ma distinction de la couleur verte me semble compliqué car comme tu dit chacun à la sienne,

Mais dans la vie il existe différente nuance d’une même couleur, tu peux rentrer dans un magasin et avoir 10 tee shirt « vert » mais sur ses 10 tee shirt la nuance de vert n’est pas forcément la même, et bien mon œil n’arrive pas toujours à distingué le « vrai » vert probablement du à faite que la nuance de ce vert que je n’arrive pas a voir se rapproche trop de la branche de couleur de l’œil qui est affecté par le daltonisme 

Mais pour autant sur les tables d’ishiahara, le teste n’est pas concluant, en tout cas pour les tables contenant du vert car je n’ai pas erroné toutes mes réponses, 

L’ophtalmo lui, m’a fait faire un teste qui semblait assez primitif, il m’a sorti un assortiment de pastille de couleur et ma simplement demander de les mettre dans l’ordre, choses faite, il retourne les pastilles, il y a des numéros marqué au dos, c’est numéro en fonction du daltonisme donnent systématiquement un résultat pour définir le type de daltonisme, c’est donc là que j’ai été déclaré deuteranope, déficience a voir le vert 

est ce que tout ça est un peu plus clair ? 

Link to comment
Share on other sites

Je suis dans le même cas que toi, 

Je confond le rouge et le vert si c'est bien mélangé (comprendre : je distingue le rouge et le vert dans 99% des situations comme les feux de signalisation, les fils électriques etc).

 

J'ai consulté le HIA de Bégin avec test de la lanterne de beyne : tu dois reconnaître un point de couleur de 2mm carré (blanc, rouge, vert, bleu, orange) à une distance de 2-3 mètres. J'ai eu un classement C en 2.

J'ai été pris et terminé ma formation militaire initiale sans soucis.

Ne perds pas espoir et garde bien tes lunettes de vues pour le test ;)

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Bonjour à toi ! 
 

je suis très surpris et rassuré de lire ce que tu écrit, 

comme dit plus haut, j’ai passé ce teste le jour de là médical à CSO, et je l’ai écouté car étant myope la réverbération des couleurs dans le miroir faisait que c’était terni alors jai pas pu faire grand choses sur ça n’est que dire les couleurs au hasard.. 

 

tout comme toi je pense que j’aurai amplement réussi dans de bonnes conditions, 

mais si tu a du te rapprocher d’un HIA, c’est que tu avait été déclaré inapte aussi lors du CSO ? 
 

Et quelle démarche tu a suivi pour aller au HIA ? 

Link to comment
Share on other sites

Pour ma part, je suis entré dans la réserve avant de passer à l'active.

Au moment de la visite médicale militaire pour la réserve, le médecin militaire m'a mis inapte temporaire quand il a appris mon daltonisme. L'antenne médical, de la base aérienne où je voulais faire de la réserve, a pris un rdv directement à l'HIA.

Quand j'ai voulu passer d'active, le CSO avait donc déjà mon classement C.

Edited by Goldragon
Link to comment
Share on other sites

Il n'y a aucune obligation à ce que l'examen du sens chromatique soit effectué avec correction. Bien au contraire, il serait à priori fait sans, contrairement aux tests d’acuité visuelle. De ce que j'ai pu voir avec des collègues. De toute façon, ce n'est pas à vous de décider si votre affection est ou pas gênante pour être militaire, si on se tenait à la parole des candidats, tout le monde serait apte.

Attendez la réponse à votre demande de surexpertise et on verra bien.

 

13.4. Sens chromatique
13.4.1. Généralités (index 257)


Le sens chromatique est étudié systématiquement à l'aide de la table pseudo-isochromatique d'Ishihara selon un protocole bien déterminé, et en cas d'erreur ou d'hésitation, au moyen de la lanterne chromoptométrique de Beyne (ou un appareillage équivalent, type Fletcher-Evans).


13.4.2. Protocole d'examen (index 258)


La lecture des planches de la table pseudo-isochromatique d'Ishihara est effectuée à la lumière du jour ou sous un éclairage artificiel dit « lumière du jour », chaque planche étant présentée au maximum pendant deux secondes sous inclinaison de 45 ° sur l'horizontale. Toute hésitation aura la même valeur qu'une erreur caractérisée. Une réponse fausse, même immédiatement rectifiée dans un délai d'une seconde, doit être également considérée comme une erreur.
L'examen à la lanterne chromoptométrique de Beyne comporte la présentation successive, dans la pénombre et à une distance de 5 mètres, de feux colorés simples sous une ouverture de quatre minutes d'angle pendant une seconde, l'objectif de l'appareil étant soumis à un éclairement de 1 lux.
Toute hésitation aura même valeur qu'une erreur caractérisée. Une réponse fausse même immédiatement rectifiée dans le délai d'une seconde doit être également considérée comme une erreur.
À défaut d'un examen à la lanterne chromoptométrique de Beyne, un test à la lanterne de Fletcher-Evans est réalisé dans une pièce dont la luminosité est entre 80 et 200 lux (mésopique). Les feux colorés (blanc, rouge et vert), présentés successivement, sont projetés à 6 mètres du patient en utilisant le miroir fourni qui est placé à 3 mètres du patient et de la source lumineuse (installée à côté du candidat). La réponse à l'exposition des feux colorés doit être donnée dans les 5 secondes. Toute hésitation aura la même valeur qu'une erreur caractérisée. Une réponse fausse, même immédiatement rectifiée dans un délai d'une seconde, doit être également considérée comme une erreur.


13.4.3. Examens particuliers du sens chromatique (index 259)


Les candidats à certaines spécialités sont soumis à des épreuves sensiblement différentes, spécifiées dans les conditions particulières d'admission (ouverture angulaire ou temps de présentation différents, épreuve des feux de confusion).


13.4.4. Catégorisation des dyschromatopsies (index 260)

 


1. Absence d'erreur à la lecture des tables d'Ishihara.

C

1

2. Erreurs à la lecture des tables d'Ishihara mais reconnaissance de tous les feux colorés de la lanterne de Beyne (ou de Fletcher -Evans).

C

2

3. Erreurs dans la reconnaissance des feux colorés :

- sans confusion franche entre les feux vert et rouge ;

C

3

- confusion franche entre les feux vert et rouge mais test de capacité chromatique professionnelle (TCCP) satisfaisant ;

C

4

- confusion franche entre les feux vert et rouge mais TCCP non satisfaisant.

C

5


Les dyschromatopsies acquises, symptomatiques d'affection organique, feront également l'objet d'une cotation du sigle Y.

  • Thanks 1

"La guerre n'est rien d'autre que la continuation de la politique par d'autres moyens."

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
Le 28/10/2022 à 14:18, Goldragon a dit :

Je suis dans le même cas que toi, 

Je confond le rouge et le vert si c'est bien mélangé (comprendre : je distingue le rouge et le vert dans 99% des situations comme les feux de signalisation, les fils électriques etc).

 

J'ai consulté le HIA de Bégin avec test de la lanterne de beyne : tu dois reconnaître un point de couleur de 2mm carré (blanc, rouge, vert, bleu, orange) à une distance de 2-3 mètres. J'ai eu un classement C en 2.

J'ai été pris et terminé ma formation militaire initiale sans soucis.

Ne perds pas espoir et garde bien tes lunettes de vues pour le test ;)

 

Re à toi, 

pour reprendre le sujet,

après la déclaration d’inaptitude qui a été effectué lors de mon passage au CSO, ( C5 ) j’ai rédigé une lettre de demande de sur expertise, 

Celle ci a été acceptée, j’ai donc été convoqué à l’HIA de Brest. 
 

Ou j’ai vu une ophtalmologiste qui a refait un point sur ma situation et qui m’a également fait passé le test de la lanterne de beyne, j’ai en suite vu un médecin qui a déclaré que le test avait été concluant et que le classement était redéfinie en C3. 
 

Maintenant ma question à toi qui a été dans la même situation, qu’elle est là suite ? Je doit transmettre le document mentionnant tout ça au recruteur, et après ? Je serait re convoqué au CSO ? Est ce que toi tu avait re passé tout les teste ou seulement les psycho et physique, par ce que j’ai fait tout les tests de la medical, 

si tu peux m’en dire plus sur les suite de ton passage à l’HIA 

Link to comment
Share on other sites

Salut je ne me souviens plus de tête mais les tests initiaux restent valables du moins les psycho pour le sport je connais des jeunes qui les ont repassé pour s’améliorer car ils avaient été boulés le premier coup pour insuffisance de performance .

Selon tes résultats et ce que tu vises en fonction de ton C3 essaye d'améliorer ta prestation si tu t'es amélioré .Les places sont devenues chères .Fonce !.

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Yann pyromane a dit :

Salut je ne me souviens plus de tête mais les tests initiaux restent valables du moins les psycho pour le sport je connais des jeunes qui les ont repassé pour s’améliorer car ils avaient été boulés le premier coup pour insuffisance de performance .

Selon tes résultats et ce que tu vises en fonction de ton C3 essaye d'améliorer ta prestation si tu t'es amélioré .Les places sont devenues chères .Fonce !.

D’accord, de toute façon je n’avais pas passé les psycho et les physique étant donné que j’ai été déclaré inapte def le jour de la médical, 

donc il est possible que je ne fasse que la partie psycho et physique étant donné que j’ai fait toute la partie médical ? 
 

en tout cas, bien prit, je vais me servir du temps que j’ai avant d’être re convoqué pour m’améliorer sur la partie physique. 

Link to comment
Share on other sites

Entraine toi sur les 2, l'armée qui recrute  dans l'urgence c'est terminé avec la fin du covid. Les places se prennent avec les dents si tu veux une affectation de prestige. 

Quelqu'un qui y va sans préparer son coup c'est retour maison sois en certain ou alors pris mais dans les postes  ou personne a voulu aller  comme bouche trou. 

https://www.amazon.fr/Engagé-volontaire-larmée-Tout-en-sélection/dp/2759049019/ref=mp_s_a_1_2?crid=G8U13RS3Q4GO&keywords=engagé+volontaire&qid=1670966293&sprefix=Engagé+%2Caps%2C167&sr=8-2#immersive-view_1670966308240

Bosse bosse bosse.... 

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...
Le 13/12/2022 à 17:02, LimaMike a dit :

Re à toi, 

pour reprendre le sujet,

après la déclaration d’inaptitude qui a été effectué lors de mon passage au CSO, ( C5 ) j’ai rédigé une lettre de demande de sur expertise, 

Celle ci a été acceptée, j’ai donc été convoqué à l’HIA de Brest. 
 

Ou j’ai vu une ophtalmologiste qui a refait un point sur ma situation et qui m’a également fait passé le test de la lanterne de beyne, j’ai en suite vu un médecin qui a déclaré que le test avait été concluant et que le classement était redéfinie en C3. 
 

Maintenant ma question à toi qui a été dans la même situation, qu’elle est là suite ? Je doit transmettre le document mentionnant tout ça au recruteur, et après ? Je serait re convoqué au CSO ? Est ce que toi tu avait re passé tout les teste ou seulement les psycho et physique, par ce que j’ai fait tout les tests de la medical, 

si tu peux m’en dire plus sur les suite de ton passage à l’HIA 

Hello ! 

(désolé du délai de réponse)

Pour ma part j'étais dans la réserve donc le process est un peu différent :

- j'ai renvoyé le compte-rendu du medecin sur le classement C à l'antenne médicale qui m'a fait passer la visite médicale initial,
- le médecin a fait la modif et à éditer mon sigycop et je suis passer récupérer le dossier à l'antenne médical
- je me suis présenter avec mon dossier le 1er jour de mon incorporation pour ma FMIR et puis zou

Pour l'active, je ne saurais te répondre...contacte ton CeR ou ton CSO pour savoir la démarche, mais normalement si tu as passé tous les tests au CSO, pas besoin de les repasser (sauf si t'es limite en temps de validité des tests)

En espérant avoir répondu à tes questions

Link to comment
Share on other sites

Bonjour aucun problème ! 
 

J’ai rappelé le CIRFA, et j’ai directement été mis en relation avec le chef de centre. 
 

après avoir fait le point avec lui, il m’a simplement re inscrit au CSO, je vais donc re passer mes tests et présenter mon doucement d’aptitude la bas. 

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
Le 10/01/2023 à 22:36, Levy Pierre a dit :

Très bonne attitude
Donne nous de tes nouvelles immédiatement après

Bonjour, 

 

je viens apporter, comme convenu, mon retour sur mon parcours d’engagement au seins de l’armée de terre, je ne vais pas résumer, je vous invite à remonter le sujet pour reprendre, en tout cas j’espère que mon RETEX permettra à d’autres candidat de s’informer sur les recours et qu’il ne faut surtout pas baisser les bras dans le cadre d’une inaptitude « définitive ». 
 

j’ai donc eu le chef de centre qui m’a renvoyé au GRS, pour poursuivre le parcours initial, j’ai pu éviter la medical grâce à la lettre du chef de l’antenne médical qui m’avais été envoyé précédemment, et accompli les tests psychotechnique et physique. 
 

A l’issu, j’ai passé l’entretien avec l’évaluateur, qui s’est avéré concluant, j’ai reçu une mention très favorable, l’évaluateur n’a pas hésiter à me le faire savoir, en toute modestie bien évidemment, je suis donc extrêmement satisfait d’avoir terminer cette étape qui va maintenant me permettre d’obtenir mon affection en régiment. 
 

 

Link to comment
Share on other sites

 Share

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...