Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Être transmetteur dans un régiment autre que de transmissions


Vilh32
 Share

Recommended Posts

Salutations,

En parcourant ce forum j'ai appris qu'il existait des transmetteurs au sein d'autres régiments que de transmissions, et en effet en faisant quelques recherches j'ai vu que chaque brigade avait sa compagnie de commandement et de transmissions. Par exemple, la 27e BIM avec la 27e CCTM ; la 7e BB avec la 7e CCT ; la 9e BIMa avec la 9e CCTMa, etc.

C'est pourquoi je me demandais, si l'on souhaite devenir transmetteur au sein d'une CCT, comment cela se passe ? Faut-il d'abord intégrer un régiment de transmissions puis faire la demande d'être muté dans une CCT ? Ou alors, lorsqu'on fait ses vœux au Cirfa pour la commission, peut-on directement poser sa candidature pour une CCT ?

Merci d'avance pour vos réponses !

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Vous pourrez effectivement postuler dès l'engagement pour intégrer une CCT, en tant qu'EVAT du moins.

En fonction de ce qui vous intéresse, vous pourrez aussi retrouver des "transmetteurs" dans les régiments inter armes, on aura plutôt tendance à les appeler des radios dans ce cas là. Tout dépend à quel niveau vous souhaitez évoluer: régiment de trans = division-brigade, CCT=brigade-régiment, radio en régiment=régiment-compagnies...

Si vous avez plus de questions n'hésitez pas c'est mon domaine d'emploi. Cordialement 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Uffholtz a dit :

Bonjour,

Vous pourrez effectivement postuler dès l'engagement pour intégrer une CCT, en tant qu'EVAT du moins.

En fonction de ce qui vous intéresse, vous pourrez aussi retrouver des "transmetteurs" dans les régiments inter armes, on aura plutôt tendance à les appeler des radios dans ce cas là. Tout dépend à quel niveau vous souhaitez évoluer: régiment de trans = division-brigade, CCT=brigade-régiment, radio en régiment=régiment-compagnies...

Si vous avez plus de questions n'hésitez pas c'est mon domaine d'emploi. Cordialement 

 

Bonjour,

Merci beaucoup pour votre réponse détaillée, cela est vraiment très intéressant. En effet, puisque c'est votre domaine d'emploi je ne vais pas hésiter à vous poser d'autres questions !

Pour vous exposer mon "problème" si on peut dire, j'ai passé les épreuves au DEI il y a quelques semaines et je souhaite postuler dans l'artillerie en tant qu'EVAT. Seulement voilà, autant niveau psychotechnique/anglais et profil psychologique mon évaluateur m'a dit que j'avais un niveau supérieur pour EVAT et pour EVSO (et même bon pour officier), autant mon point noir est le sport, j'ai un niveau pour l'instant encore globalement pas terrible... C'est pourquoi, en attendant de pouvoir faire mes vœux de régiments, je réfléchis à des plans B si jamais je ne suis pas accepté pour l'artillerie.

Le domaine de la radio et des trans pourrait m'intéresser (concernant l'artillerie j'aimerais être dans l'idéal radio-navigateur, c'est pour ça). C'est pourquoi je m'intéresse à ce domaine d'emploi.

Je souhaite faire le moins possible de bureaucratie et être le plus possible sur le terrain, c'est pourquoi au départ je pensais à la spécialité ERM "radio mobile" dans un régiment de transmissions, j'ai cru comprendre que c'est une spécialité qui bougeait un peu et qui était assez demandé pour les OPEX.

Ensuite j'ai appris qu'il existait des transmetteurs ou des "radios" comme vous dites au sein de régiments autre que de transmissions. D'où ma question : si par exemple on souhaite devenir EVAT radio dans un régiment de cavalerie, de train ou d'artillerie par exemple, comment doit-on faire ? Il suffit de choisir le régiment en question en précisant la spécialité "radio" ? De plus, en tant que radio dans un régiment de cavalerie ou de train (toujours pour l'exemple), est-on considéré comme un transmetteur ou comme un cavalier ou tringlot ?

J'aurai aussi une autre question : actuellement, en attendant de pouvoir faire mes vœux de régiments, je continue mon entraînement sportif ainsi que mes révisions (anglais, mathématiques, topographie, etc.). Étant donné que j'envisage en plan B d'être transmetteur/radio, je voulais vous demander, vous me conseiller de réviser quoi comme connaissances ? J'ai commencé à apprendre le code morse, mais je ne sais pas si c'est suffisant...

 

Je vous remercie beaucoup pour vos réponses !

Link to comment
Share on other sites

il y a 54 minutes, Vilh32 a dit :

Je souhaite faire le moins possible de bureaucratie et être le plus possible sur le terrain, c'est pourquoi au départ je pensais à la spécialité ERM "radio mobile" dans un régiment de transmissions, j'ai cru comprendre que c'est une spécialité qui bougeait un peu et qui était assez demandé pour les OPEX.

Alors justement c'est bien la spé ERM qu'on retrouve à tous les échelons (RT, CCT, interarmes). Si vous choisissez cette spé (qui est la meilleure 👍), je vous déconseille de demander un régiment de transmissions car les radios y sont employés comme moyen de secours donc peu déployés, même en mission.. Il vaut mieux viser une CCT ou un régiment autre et là par contre vous ferez du terrain et des missions à foison. 

Donc oui en tant que postulant EVAT vous demandez un régiment précis avec une spé précise (SIC). Vous aurez comme marquant votre arme de naissance et non les transmissions: par exemple je suis né radio dans la génie donc je suis sapeur, même si depuis j'ai basculé dans un RI. Le radio est inter arme car il en faut partout, il a tendance à augmenter sévèrement en niveau de compétence avec la modernisation des systèmes à l'heure actuelle et leur déploiement créé du besoin dans toutes les OPEX/MCD.

Attention tout de même il ne faut pas croire que c'est une spé moins physique que l'artilleur ou le fantassin. On porte du matos et on est souvent détaché avec eux, à installer les systèmes tordus dans véhicules...

En ce qui concerne les révisions pas besoin de se prendre la tête vous aurez une tripotée de formations qui vont mettront à niveau!

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

En effet c'est pour cette raison que je vise la spécialité ERM, parce que je sais que c'est celle qui bouge le plus et qui est plus demandée (en dehors d'un régiment de transmissions en tout cas) !

Il y a 2 heures, Uffholtz a dit :

Il vaut mieux viser une CCT ou un régiment autre et là par contre vous ferez du terrain et des missions à foison.

Du coup quelles sont les différences entre être radio dans une CCT et être radio dans un régiment ? Comme une CCT concerne l'état-major d'une brigade, il y a moins de terrain et davantage de bureau ?

Il y a 2 heures, Uffholtz a dit :

Attention tout de même il ne faut pas croire que c'est une spé moins physique que l'artilleur ou le fantassin. On porte du matos et on est souvent détaché avec eux, à installer les systèmes tordus dans véhicules...

Oui c'est un peu ce que je craignais 😅, d'autant plus que si les commissions me refusent pour l'artillerie à cause du sport, je ne sais pas quelle arme pourrait m'accepter... le train peut-être ? Il y en a des radios ERM au sein des régiments du train ?

D'ailleurs si on est radio ERM au sein d'une CCT, comme c'est à l'échelle d'une brigade, il s'agit de quel marquant ? Transmetteur tout simplement ?

Il y a 2 heures, Uffholtz a dit :

en tant que postulant EVAT vous demandez un régiment précis avec une spé précise (SIC). Vous aurez comme marquant votre arme de naissance et non les transmissions: par exemple je suis né radio dans la génie donc je suis sapeur, même si depuis j'ai basculé dans un RI.

De quelle façon avez-vous pu changer d'arme et de régiment ? J'imagine que pour avoir pu être accepté dans un régiment d'infanterie ils ont évalué votre niveau physique et sportif non ? Et vous avez pu changer de régiment au bout de combien de temps ?

Et j'aurais une toute dernière question : je souhaite m'engager en tant qu'EVAT mais dans l'idéal j'aimerais terminer ma carrière en tant que sous-officier ; du coup je voulais vous demander, niveau emploi et spécialité qu'est-ce qui change lorsqu'on est sous-officier ? On peut être sous-officier ERM ?

 

Désolé de poser autant de questions, mais c'est vrai que ce genre d'informations sont assez difficiles à trouver... ce sont des spécialités malheureusement plutôt méconnues du grand public !

En tout cas merci énormément pour toutes vos réponses intéressantes !

Edited by Vilh32
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Le 05/12/2022 à 20:41, Vilh32 a dit :

Du coup quelles sont les différences entre être radio dans une CCT et être radio dans un régiment ? Comme une CCT concerne l'état-major d'une brigade, il y a moins de terrain et davantage de bureau ? La différence se trouve surtout dans le matériel et l'unité desservie: le radio en CCT met en place les liaison pour l'Etat major de la brigade (vers ses régiments), il utilise des moyens moins protégés et armés mais souvent avec de meilleurs débits. Le radio en régiment met en place les liaisons pour l'Etat major tactique du colonel vers la brigade ou les compagnies. Là ça travaille avec des véhicules mieux protégés/équipés et du matériel débarquable avec de plus petits débits.

Oui c'est un peu ce que je craignais 😅, d'autant plus que si les commissions me refusent pour l'artillerie à cause du sport, je ne sais pas quelle arme pourrait m'accepter... le train peut-être ? Il y en a des radios ERM au sein des régiments du train ? Oui il y en a. Après l'arme est peu révélatrice, il y a de très bon sportifs dans le matériel et des plutôt mauvais dans l'infanterie. Les seuls qui se doivent d'être au dessus sont les para et les troupes alpines.

D'ailleurs si on est radio ERM au sein d'une CCT, comme c'est à l'échelle d'une brigade, il s'agit de quel marquant ? Transmetteur tout simplement ? En s'engageant direct là-bas on est effectivement de l'arme des transmissions.

De quelle façon avez-vous pu changer d'arme et de régiment ? J'imagine que pour avoir pu être accepté dans un régiment d'infanterie ils ont évalué votre niveau physique et sportif non ? Et vous avez pu changer de régiment au bout de combien de temps ? Je suis passé sous-officier au bout de 4 ans et demi et j'ai été muté 3 ans plus tard de manière normale comme c'est prévu pour les sous-off. Comme j'étais radio j'avais une liste de possibilité longue comme le bras et j'ai tout simplement choisit 3 régiments de biff et une CCT 😁

Et j'aurais une toute dernière question : je souhaite m'engager en tant qu'EVAT mais dans l'idéal j'aimerais terminer ma carrière en tant que sous-officier ; du coup je voulais vous demander, niveau emploi et spécialité qu'est-ce qui change lorsqu'on est sous-officier ? On peut être sous-officier ERM ? Oui on reste radio en passant sous-off, mais on passe d'opérateur à administrateur en augmentant sévèrement de niveau technique et en commandant les opérateurs du coup en tant que chef de station. Perso j'adore, j'ai découvert mon métier en passant sergent mais heureusement que j'avais l'expérience de mon temps d'EVAT car c'est difficile comme spé!

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

 Share

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...