Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

Dani

Saint Cyr : décès d'un élève officier

Messages recommandés

Ceci étant, cela ne m'empêchera pas de continuer à m'opposer à la bêtise venant de l'échelon supérieur.


ALL YOUR BASE ARE BELONG TO US.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

>> Découvrez notre TOP 8 des meilleures chaussures de running !

il y a 29 minutes, Had a dit :

Ceci étant, cela ne m'empêchera pas de continuer à m'opposer à la bêtise venant de l'échelon supérieur.

Vous n"avez jamais participé à un bizutage, pardon à "une transmission de traditions" quand vous étiez en prépa ? ou ensuite à l'armée ?

J'avoue que je l'ai fait, mais il n'y a pas eu de mort d'hommes (ni de femmes)


Militaire d'active

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On a fait quelques trucs sympathiques. Mais touchant plus à l'aéro qu'à la milouferie.


ALL YOUR BASE ARE BELONG TO US.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Had :

Par "fermagedegueule", j'entendais bien : "ne pas prétendre que, en lieu et place du CDU, on aurait fait mieux, et rien ne serait arrivé".

Aucunement fermer les yeux sur les débordements ou les dérives qui surviennent parfois.

La Tradition, cela doit servir à la transmission des valeurs, du savoir-être, et être l'occasion d' expériences partagées qui font le ciment des unités.

Pas être le défouloir des frustrations de certains, ou la perpétuation d'esprit de caste pour d'autres..

§§§

"Cela allait sans dire, mais encore mieux en le disant..." :default_cool:

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2019/11/18/noyade-a-coetquidan-le-proces-des-militaires-de-nouveau-renv-20647.html

Le procès des sept militaires poursuivis pour homicide involontaire après la noyade d’un élève officier de Saint-Cyr-Coëtquidan (Morbihan), en octobre 2012, a été renvoyé.

Lu dans Ouest-France cet article d'Angélique Cleret:
"Sept militaires (deux officiers et cinq élèves officiers) devaient être jugés pour homicide involontaire, en septembre dernier à Rennes, sept ans après la mort de Jallal Hami.

Le procès a d’abord été renvoyé au 9 décembre, à la demande de la famille de la victime qui s’était retrouvée privée d’avocat : le cabinet devant assurer sa défense était placé en liquidation judiciaire, tandis que les deux nouveaux avocats n’avaient été saisis que depuis quelques jours. Il s’agit du Rennais Me Jean-Guillaume Le Mintier et de Me Camille Radot, du barreau de Paris. "Compte tenu du volume et de la technicité du dossier et des débats juridiques qui s’annoncent âpres", Me Jean-Guillaume Le Mintier avait demandé le renvoi de l’audience. Celle-ci avait été fixée à la semaine du 9 décembre 2019, par la présidente du tribunal correctionnel spécialisé en matière militaire.

Or, deux avocats étant indisponibles à ces dates, le procès sera de nouveau renvoyé. Selon nos informations, il pourrait se tenir du 8 au 12 juin 2020, une fois que les militaires en opérations extérieures (Opex) seront rentrés."


Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 22 heures, BTX a dit :

il pourrait se tenir du 8 au 12 juin 2020

En juin 2020 après un bizutage qui a très mal tournée en 2012 : je plains sincèrement la famille !
C'est une attente abominable !


Militaire d'active

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Toujours le problème de notre système judiciaire qui  de par sa technicité nous emprisonne dans des délais incompressibles. Sans rentrer dans les explications techniques, le code de procédure pénale et les nécessités d'arriver à un procès avec tous les éléments, nous amènent à ces situations qui font perdre à la justice son côté éducatif se basant théoriquement sur une réaction immédiate. Concernant le fond du sujet, on touche aussi le fond en matière d'intelligence.Le terme "transmission de traditions", est honteusement  dénaturé quand il  remplace le mot bizutage. Belle hypocrisie pour cette débilité sans nom qui transforme des gens sensés être intelligents en criminels. Le mot n'est pas usurpé pour le coup, car c'est comme cela qu'on qualifié les viols ou autres actes de torture.  Pour faire cesser ces absurdités il n'y a que les tribunaux car malgré les soi disant changements dans les mentalités, on voit  que pas de grand chose ne bouge surtout quand les responsables du haut de la pyramide ne sont paradoxalement pas  concernés en premier chef ( sans jeu de mots).  Pour que le problème soit éradiqué il faut que les mentalités changent mais visiblement il n'y a que la répression pour  faire comprendre que la cohésion peut passer par autre chose que l'humiliation et la dégradation de l'humain. 

  • Like 1
  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...