Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

Connexion  

La DGSE recrute : Postulez, devenez surveillant à la DGSE

Par L'Artilleur, 11/02/2020
  • 237 vues
  • 6 Commentaires

Commentaires recommandés

commentaires

C'est un pansement qui va absorber le sang et créer un "sas" stérilisé , le garrot du dessous sert juste a bloquer l'arriver du sang .

Dans la simulation c'est surement une perte de sang intense , peut être de type morceau en moins avec des éclats partout ! haha 

Du coup le fait de doubler avec un FCP va permettre de créer une croûte propre . 

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Non en fait l'israélien est compressif .on le met en première intention sauf sous le feu où on met le garrot tactique en priorité. Une fois le garrot mis comme sur la vidéo le sang ne passe plus , a défaut on en met un deuxième serré  dans lautre sens ce qui accentue l'effet garrot. Une fois le sang arrêté on emballe la plaie pour éviter l'infection .la.croute propre est pas une priorité puisque la plaie va être retravaillée au bloc. Perso avant d'emballer j'hésite pas à nettoyer a fond quitte à utiliser un soluté de perfusion et une tubulure comme arroseur. A noter que les sc2 n'ont plus d'antibiotique dans leur sac comme dans le passé. Cest regrettable..cest con de survire  au champ de bataille et de mourir d'infection à Percy..

Le caillot est obtenu à partir dun pansement hémostatique type quicklot contenant de la poudre de kaolin qui active les facteurs de coagulation et crée le caillot  . On le met au niveau des plaies jonctionnelles notamment là où le garrot est impossible à poser (hanche , cou etc )

Garrot bien posé = arrêt du saignement et ce le plus rapidement possible. 

 

Apres en dernière intention si les deux garrot n'ont rien donné peut-être que le compressif est la dernière solution. Mais généralement les garrots fonctionnent. A savoir que si le gars est truffé d eclats on va pas améliorer la plaie en comprimant ...

C est un peu le dilemme en secourisme civil : couteau ou éclat dans la plaie on l'enlève pas . On emballe et transport aux urgences. Mais ca part du postulat que la plaie ne saigne pas de manière hémorragique..sinon  on est mal.. en sauvetage au combat on a le garrot , les hémostatique et le compressif 

  • Like 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Moi je sais que l'on ma appris a foutre deux garrots ! Le pourquoi,  j'ai oublié mais tu a bien résumer ! haha

Du coup je n'était pas choqué de voir çà ! hihi

  • Haha 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Tu mets le deuxième garrot au dessus du premier mais tu tire dans le sens opposé. Ca fait effet lacet comme un nœud simple 

En fait je suis économe dans ma.pratique , je me dis tjrs ,depoile pas ton sac tu en auras besoin sûrement avant le prochain ravitaillement. Donc mes israéliens je les garde quand on peut mettre un simple pansement occlusif sur une plaie..dans larmee américaine , où le moindre gi qui a le nez aui coule subitement se fait livrer par hélicoptère un paquet de mouchoir , je n'aurais pas hésité à poser des compressifs pour rien ^^

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Ajouter un commentaire :

-

Créer un compte

en 3 secondes

INSCRIPTION

Se connecter

ici

CONNEXION

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...