Accueil / Revue de presse / Des responsables de l’armée pourraient être poursuivis pour “génocide”

Des responsables de l’armée pourraient être poursuivis pour “génocide”

La Birmanie a rejeté mercredi le rapport des enquêteurs de l’ONU accusant son armée de “génocide” à l’encontre des musulmans rohingyas, défiant la communauté internationale au lendemain d’une réunion du Conseil de sécurité marqué par un vibrant plaidoyer de l’actrice Cate Blanchett.

Plusieurs pays, dont les Etats-Unis, y ont soutenu l’idée de poursuites judiciaires internationales contre les responsables militaires birmans, après la publication lundi du rapport du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU.
“J’ai entendu les récits déchirants, les récits de torture, de femmes brutalement violées, de personnes dont les proches ont été tués sous leurs yeux. Des enfants qui ont vu leurs grands-parents enfermés dans des maisons ensuite incendiées”, a déclaré, devant le Conseil de sécurité de l’ONU à New York, l’actrice australienne Cate Blanchett, ambassadrice de bonne volonté du Haut commissariat aux réfugiés qui s’est rendue dans la région en mars.

Lire la suite sur http://www.lepoint.fr/monde/la-birmanie-rejette-le-rapport-de-l-onu-accusant-son-armee-de-genocide-29-08-2018-2246732_24.php


Notez cet article :
Des responsables de l’armée pourraient être poursuivis pour “génocide”
4.9 - 18 votes




Partagez cet article :


Dernières Vidéos