Accueil / Librairie / La marine française et la résolution de la question d’Orient (1797-1922)

La marine française et la résolution de la question d’Orient (1797-1922)

Les faits d’armes de la marine française durant la Grande Guerre (bataille de Dixmude, lutte anti sous-marine, etc.) sont largement connus et étudiés. Pourtant, au-delà de ces combats, d’autres actions navales sont restées beaucoup plus confidentielles. C’est notamment le cas de celles menées en Méditerranée orientale contre l’empire ottoman, avec l’occupation des îles de Rouad et de Castellorizo.

Ce livre dévoile pour la première fois l’ampleur de ces actions insulaires les plus secrètes, réalisées par notre marine dans une région vite appelée à devenir stratégique. Aboutissement de plus d’un siècle d’interventions navales françaises au Levant, cette page méconnue de la Première guerre mondiale participe à mettre un terme à la séculaire question d’Orient. Elle
révèle surtout l’ampleur du double jeu de “l’allié” britannique vis-à-vis de la France. Est-ce pour préserver l’illusion de la solidité de cette alliance qu’un voile a recouvert depuis les succès de la stratégie navale française d’alors ?

Cet ouvrage invite tous les passionnés d’histoire militaire et de stratégie à découvrir enfin des faits restés soigneusement cachés depuis un siècle.

Acheter le livre :


Notez cet article :
La marine française et la résolution de la question d’Orient (1797-1922)
4.5 - 24 votes




Partagez cet article :


Dernières Vidéos