---#2--300x250_Contenu (mobile & desktop)-----

La mort d’un proche reste l’une des épreuves les plus dures qu’un être humain puisse traverser. Pour couronner le tout, il existe des obligations à remplir. Le nettoyage d’une maison après un décès en fait partie. Suite à l’enterrement ou à la crémation de l’occupant, il faut nettoyer le logement selon certaines règles très strictes.

Pourquoi faire un nettoyage après un décès ?

Avant tout, nous allons vous montrer toute l’importance du nettoyage suite à un décès, quelle qu’en soit la cause. Quand une personne pousse son dernier souffle dans un autre lieu qu’un lit d’hôpital, les bactéries de ses parois intestinales infestent très vite tout ce qui l’entoure. Dans le cas d’un meurtre, le sang peut même couler dans d’autres pièces de la maison.

D’après les spécialistes, une mare de sang constitue un grand risque d’infection biologique. Pour preuve, des études scientifiques ont démontré qu’environ 20% des gens ayant eu un contact avec un cadavre ensanglanté souffrent par la suite d’hépatite B ou C. Il existe même des risques de contraction d’infections sexuellement transmissibles.

Pour certaines personnes, le nettoyage suite à un décès symbolise le début du deuil. D’autres le font en hommage au défunt. Quoi qu’il en soit, il s’agit avant tout d’une question de santé. D’ailleurs, nous ne parlons pas d’un ménage habituel. Certaines règles sont à suivre pour que l’opération soit une réussite, autrement dit pour éliminer tous les risques d’infections et d’autres maladies. 

Les étapes à suivre pour nettoyer une maison après un décès

Le travail commence toujours par une désinfection, qu’il s’agisse d’un appartement ou d’une maison. Il vaut mieux faire appel à des experts, mais nous allons y revenir plus tard. Pour la remise au propre, il faut s’équiper correctement pour se protéger : mettre un masque, des gants et tous les équipements de protection individuelle qu’il faut. Vous devez récupérer les déchets et vous débarrasser des ordures ainsi que les objets que vous jugez inutiles. Cela implique qu’il faut d’abord faire un tri. Il faut aussi prévoir un maximum de sacs poubelle. 

Après un décès, la famille doit réaliser des démarches liées à la location – si le défunt louait sa maison seul bien évidemment. Dans ce cas, aucun préavis n’est à respecter. C’est comme si le contrat de bail est annulé sans la moindre condition. En d’autres termes, la résidence est libérée directement après l’enterrement. D’ailleurs, c’est une autre raison de nettoyer les lieux de fond en comble et de les vider. Dans ce cas, il est important de définir un endroit pour déménager les biens.

L’importance de faire appel à une entreprise spécialisée

Comme vous pouvez le constater, le nettoyage d’une maison suite à un décès constitue un travail relativement difficile. Pour que vous puissiez faire votre deuil en toute tranquillité, il convient de confier toute la tâche à des professionnels. D’autant que la désinfection de la maison requiert l’intervention d’un spécialiste. Il est donc plus avantageux de faire appel à une entreprise de désinfection spécialisée dans les nettoyages après les décès. Cela vous enlèvera une épine des pieds et vous aurez la certitude que le nettoyage se fera dans les règles.

Il faut aussi savoir que la technique de désinfection à entreprendre dépend de la cause de la mort. Les experts savent comment nettoyer la maison en cas de mort naturelle, en cas d’assassinat ou de suicide. Par ailleurs, ils viennent équipés de tout le matériel de nettoyage qu’il faut, ainsi que de produits puissants et efficaces. Pour terminer, cette solution convient parfaitement aux individus qui ont une difficulté à nettoyer un logement suite à un décès pour une raison ou une autre.