Meilleures poches à eau camelbaks – Guide d’achat

Quand on pratique une activité de plein air comme la randonnée, on se retrouve vite envahit par l’équipement : le réchaud, la bouteille d eau, l’équipement grand froid… C’est pourquoi à présent de plus en plus de personnes se tournent vers la poche souple à eau, appelée communément Camelbak.

Top 5 des meilleures poches à eau

Meilleure Vente n° 1
Aodoor Poche Hydratation, Portable 2...
88 Commentaires
Aodoor Poche Hydratation, Portable 2...
  • 💦 RESTEZ HYDRATÉ(E) : Avec une...
PromoMeilleure Vente n° 2
Salomon, Réservoir Universel SOFT...
59 Commentaires
Salomon, Réservoir Universel SOFT...
  • Réservoir universel de capacité 1.5L pour...
Meilleure Vente n° 3
Unigear Poche Hydratation, sans BPA,...
  • 🐳100% TPU & Tube amovible: La poche...
Meilleure Vente n° 4
Zulaniu 1L 1.5L 2L 3L sans BPA...
  • Matériau respectueux de l'environnement...
Meilleure Vente n° 5
Poche à Eau Portable 2 Litres, Terra...
38 Commentaires
Poche à Eau Portable 2 Litres, Terra...
  • APPROUVÉE PAR LA FDA: Fabriquée en...

 

Il s’agit d’une sacoche souple pour boire, qui peut être Tubeless (la pipette peut être détachable), ou isotherme selon les envies. Face à la multiplication des modèles disponibles, voici comment s’y retrouver si vous souhaitez vous équiper.

Les types de poches à eau

Lorsque l’on décide de troquer sa bouteille d’eau ou sa gourde pour une poche à eau ou camelbak, il est difficile de comprendre les particularités de tous les modèles présentés. Cependant, forcément, chaque modèle à une utilisation spécifique dans laquelle son design est optimisé. Ainsi, il existe déjà deux grandes catégories de poches à eau. Il peut en effet s’agir de :

  • un sac-réservoir qui peut se placer à l’intérieur du sac à dos randonnée qu’on a déjà
  • un réservoir incorporé dans un sac à dos trail

Le sac-réservoir qui peut se placer à l’intérieur du sac à dos donne l’avantage de déterminer en toute liberté son volume et ses accessoires. Ainsi, on peut l’adapter complètement aux activités que l’on pratique. Il est particulièrement utilisé dans des sorties de type alpinisme, en remplacement d’une bouteille d eau, car grâce à sa souplesse, il est plus facile à stocker dans son sac à dos randonnée.

Quant au réservoir incorporée dans un sac à dos trail, ce dernier a généralement une utilisation spécifique et ne peut pas contenir énormément de chose en plus. Ce sac comporte généralement plusieurs petites poches, et est particulièrement léger. Il est en effet tout à fait optimisé pour le Trekking ou le running Trail, avec une sangle conçue pour contenir des sachets Lyophilisés.

Si vos activités sont essentiellement du Trekking ou du Trail running, la deuxième option parait idéale, et permet une bonne position dorsale de la charge. Mais si vous pratiquez des activités diverses, alors choisir un sac d’hydratation indépendant est plus pertinent.

Les caractéristiques d’une poche souple à eau pratique

S’équiper de ce sac d’hydratation au lieu de la traditionnelle gourde comporte quelques avantages :

  • on peut prendre fréquemment de petites gorgées sans s’arrêter
  • on boit davantage
  • le poids est bien réparti dans le sac à dos, notamment sur la dorsale

Pour déterminer son choix de poche, il faut prendre en compte toutes les caractéristiques diverses qu’elle peut comporter :

  • la contenance : généralement 1L / 1,5L / 2L / 3L
  • le système de fermeture : il peut s’agir d’un bouchon ou d’un clip coulant, celui-ci permet une grande ouverture ce qui simplifie le nettoyage
  • la valve d’arrêt : certaines nécessitent une sucions plus ou moins forte
  • la facilité de trouver des pièces de rechange pour la valve ou la pipette qui peuvent être fortement solliciter et donc s’abîmer dans le temps

Il est aussi très important de prendre en compte le nettoyage du réservoir. En effet, idéalement, il faut le nettoyer, ainsi que le tube d’aspiration, après chaque utilisation à l’aide d’eau et de savon. Puis, une fois rincés, il faut les faire sécher. Cependant, parfois des taches ou des moisissures, voire même les deux, peuvent apparaitre.

Il faut alors immédiatement procéder à une désinfection chimique. On peut pour cela soit acheter des packs de nettoyage conçus par les fabricants, soit utiliser un peu d’eau de javel. Il suffit d’en mettre 2 cuillères à soupe dans la poche remplie d’eau chaude, et de bien faire circuler cette eau dans le tube. Puis laisser reposer au minimum 30 minutes. Passé ce délai, on vide la poche et on la lave soigneusement avec de l’eau savonneuse, en frottant bien les taches ou moisissures avec une petite brosse. Puis, il suffit de rincer et de faire sécher. La poche est comme neuve!

Il est absolument primordial de faire sécher le réservoir après chaque utilisation pour éviter ces désagréments.

Comment choisir sa poche à eau ?

Pour choisir sa poche, il faut prendre en compte 3 paramètres :

  • pour quelle activité ?
  • pour quel utilisateur ?
  • quelle contenance est nécessaire ?

Quelle activité ? En effet, avant toute chose, quel sport allez-vous pratiquer avec cet équipement ? Pouvez-vous vous arrêter pour boire avec la poche réservoir dans votre sac, comme l’alpinisme, ou allez-vous être en mouvement constant, comme pendant un running Trail ?

De plus, utilisez-vous des sacs à dos avec d’autres objets, comme par exemple un réchaud, notamment par grand froid. Dans ce cas, il faut choisir une poche indépendante des sacs à dos. Il peut aussi être intéressant d’en choisir une Tubeless pour faciliter son stockage.

Vous pouvez aussi prendre une protection isotherme qui va se fixer sur le réservoir grâce à une sangle, et qui va permettre de s’ hydrater sans problème. Lorsqu’il s’agit d’un home Training, la poche n’a pas besoin d’avoir une grande capacité car vous pourrez de fait la remplir souvent.

Quel utilisateur ? Dans le cas d’un réservoir incorporé, il est impératif de choisir un sac Camelbak à la mesure de celui qui le porte. En effet, selon qu’il soit un homme, une femme ou un enfant, les besoins morphologiques diffèrent totalement. Dans le cas d’un enfant, ce choix est crucial si on veut qu’il prenne l’habitude de s’ hydrater régulièrement.

Quelle contenance ? Pour déterminer la capacité dont on a besoin, il faut prendre en compte la durée des activités et leurs intensités. En effet, en Home Trainer on n’aura pas le même besoin qu’en randonnée. De plus, notamment dans le cas d’un Trail running, y a-t-il des points de ravitaillement ? Si vous avez des sachets lyophilisés, vous aurez besoin d’eau pour les hydrater. Si vous hésitez entre deux capacités, mieux vaut opter pour un sac d’ hydratation plus grand que plus petit. Choisissez la meilleure poche à eau pour pouvoir la réutiliser dans toutes les conditions.

Les marques de poche

Beaucoup de marques présentent des modèles de poche de grande qualités. Elles proposent aussi de nombreux accessoires de rechanges, ce qui vous permet de la conserver plus longtemps. Voici les meilleures marques dans ce domaine :

  • Salomon : ce spécialiste de l’équipement sportif présente de nombreux modèles de grandes qualités, notamment sans PVS et sans bisphénol-A
  • Terra Hiker : de nombreux modèles dans une matière respectueuse de l’environnement et antibactérienne
  • CamelBak : son nom n’est plus a présenté, c’est une véritable référence dans ce domaine, de nombreux réservoirs intégrés dans des sacs à dos ultra légers
  • Source: une collection Widepack de haute qualité, avec des matières de hautes technologies